Communications par satellite : quels gains pour l’aviation ?

Helios, filiale d'Egis au sein de la BU Aviation, a récemment mené une étude sans précédent pour le compte d'Inmarsat, une société leader des télécommunications par satellite.

Il s’agissait d’analyser les avantages apportés par les communications par satellite pour les compagnies aériennes dans les zones océaniques au cours des 15 dernières années.

 

L’étude s’est penchée sur les communications des cockpits d’avions (voix ou échange de données) à la fois avec les services de contrôle du trafic aérien et les centres de contrôle opérationnel des compagnies aériennes.

Elle démontre clairement des bénéfices significatifs en termes de sécurité et d’efficacité pour la navigation aérienne. Dans leur ensemble, les communications par satellite ont représenté un gain d’environ 3 milliards de dollars pour les compagnies aériennes entre 2001 et 2016.

Les principaux bénéfices mis en évidence par l’étude comprennent :

  • des arrivées mieux adaptées à chaque vol, avec une heure d’arrivée programmée permettant à l’avion de rejoindre l’aéroport selon trajectoire de descente optimisée, tout en évitant les circuits d’attente ;
  • la mise en place de procédures de vols y compris dans les zones océaniques afin de permettre à l’avion de monter ou descendre jusqu’à un niveau de vol déjà occupé par un autre avion ;
  • le développement du contrôle de trajectoires en 4 dimensions qui optimise la vitesse de vol et les vols en descente, dans l’objectif de réduire significativement les retards.

Les résultats de l’étude publiés sur le site web d'Inmarsat.