Egis, en groupement avec Systra, remporte les études du futur métro de Médine en Arabie Saoudite

MMDA Medina Metro Development Authority vient de confier à Egis, en groupement avec Systra, les études concernant le futur réseau du métro de Médine. Ce contrat concerne trois lignes (verte, bleue, rouge) totalisant 95 kilomètres de linéaire, dont 25 km en souterrain et plus de 48 kilomètres en viaduc.

Ce projet s’inscrit dans l’ambitieux plan de développement et de modernisation des infrastructures de transport mené depuis quelques années par l’Arabie Saoudite. Deuxième ville sainte du pays, Médine doit faire face chaque année à l’afflux de plusieurs millions de pélerins. La mise en service de ce métro est prévue dès 2020, avec un découpage en 2 phases de l’ensemble du projet.

Les missions du groupement

Le groupement sera chargé de mener les études de faisabilité et les études d’avant-projet, incluant la préparation des appels d’offres pour des contrats de type “Design & Build”. Pendant 12 mois, l’équipe projet basée à Médine mobilisera toutes les compétences d’Egis nécessaires à ce projet d’envergure : génie civil, architecture, environnement, matériel roulant, signalisation, télécommunication, stratégie d’exploitation...

Ce nouveau contrat complète l’offre de prestations métro proposées par Egis au Moyen-Orient, mobilisé sur des missions de management de projet et de supervision de travaux. En effet, depuis 2013, Egis assure le management de projet et la supervision de la construction de trois lignes du futur métro de Riyad, en association avec Systra et l’américain Parsons. Egis intervient également au Qatar sur le management de projet du métro de Doha (génie civil de la ligne jaune du métro, et génie civil et équipements des stations de Musheireb et Education City), et plus récemment sur le management de projet des sections aériennes et au sol du métro de Doha.

 

© Wong Sze Fei - Fotolia