Egis et Mitsubishi Corporation signent deux accords pour le développement de projets conjoints en Afrique

En marge de la Conférence Internationale de Tokyo sur le Développement de l'Afrique (TICAD VI) qui s'est tenue à Nairobi les 27 et 28 août, Egis et Mitsubishi Corporation ont signé deux accords pour le développement de projets conjoints en Afrique. Les cérémonies se sont déroulées le 26 août, à l'occasion d'un événement commun organisé par la France et le Japon et consacré à l'action franco-japonaise sur le continent africain.

Le premier accord porte sur l’ensemble du continent et concerne les domaines de la ville durable, la route, l’eau, l’énergie et le bâtiment. Cet accord général, signé par Egis, vise à identifier des projets d’intérêt commun en ingénierie, pour Egis et en tant qu’investisseur/constructeur/opérateur pour Mitsubishi. Il vise à impulser une vraie dynamique dans la relation Franco-Japonaise en matière de développement commercial sur ces domaines d’activité. L’idée est d’initier une dynamique commune d’organisation dans laquelle Egis et Mitsubishi Corporation travailleront conjointement pour la recherche de sources de financements publics/privés bilatéraux.

Le second accord, signé par Egis, est un accord spécifique fléché pour la Côte d’Ivoire. Il porte sur des projets d’alimentation en eau potable. A ce jour quatre projets ont été identifiés, un projet doit être sélectionné par le Groupement Egis/Mitsubishi.

Lors de l’événement du 26 août la France était représentée par M. André Vallini, secrétaire d’État chargé du Développement et de la Francophonie, et le Japon par M. Shunsuke Takei, vice-ministre parlementaire des Affaires étrangères, mais également de Louis Schweitzer envoyé spécial du MAE (Ministère des Affaires Etrangères) pour le Japon. De nombreux membres de gouvernements africains ont participé à cet événement, ainsi que plusieurs entreprises dont Egis (Total, Bouygues, Vinci, Groupe Bolloré, Clemessy, Mitsubishi Corporation, Toyota Tsusho, Fujifilm), l’Agence Française de Développement (AFD) et l’Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA).

L’événement conjoint a été l’occasion de vérifier l’état d’avancement de la mise en œuvre du "Plan franco-japonais pour le développement durable, la santé et la sécurité en Afrique", signé par les Premiers ministres Manuel Valls et Shinzo Abe en octobre 2015.

Egis participe au développement d’infrastructures en Afrique depuis plus de 60 ans et est présent au Kenya depuis 25 ans. Depuis 2008 le Groupe dispose d’une filiale locale à vocation régionale basée à Nairobi et intervient dans cette zone essentiellement dans le domaine des grandes infrastructures de transport (routes, autoroutes, aéroports) et dans le domaine de l’eau (barrages, traitement et adduction).