Egis remporte la conception des infrastructures de recharge de véhicules électriques de Paris

23/11/2020

Dans le cadre du projet de déploiement des Infrastructures de Recharge pour Véhicules Électriques (IRVE) lancé par la Ville de Paris, Egis sera l’ingénieriste de Total et assurera, à ce titre, la maîtrise d’œuvre complète pour la conception et la réalisation du nouveau réseau de la capitale.

Le projet consiste à remplacer l'ensemble des stations autolib’ existantes d'ici le 1er décembre 2021, ainsi qu’à fournir de nouvelles stations dans 10 parkings en ouvrage.

Total, nouvel opérateur du réseau de recharge pour véhicules électriques de Paris, a choisi Egis pour réaliser les études de conception et assurer la supervision des travaux d’installation des nouvelles bornes de recharge publiques de la capitale. Nos équipes Mobilité & Systèmes sont mobilisées depuis début août pour relever ce challenge, dont les délais, requis par la Ville de Paris, sont très ambitieux.

Le nouveau réseau, qui regroupe celui de Bélib’ — dont il reprend le nom — et l’ancien réseau Autolib’, comprendra à terme environ 2 300 points de recharge (dont 80  hubs de recharge rapide au sein de parkings souterrains), soit une augmentation de 56 % par rapport à ceux actuellement en service. 

Le déploiement des nouvelles bornes se fera sur toute l’année 2021, en 5 phases successives :

  • Janvier-mars : déploiement d’un site pilote
  • Avril : prédéploiement de 12 stations
  • Mai-juillet : déploiement du Lot 1, soit 113 stations
  • Août-septembre : déploiement du Lot 2, soit 110 stations
  • Octobre-décembre : déploiement du Lot 3, soit 106 stations

"Egis est fier de prendre part à ce projet de modernisation du réseau public parisien de stations de recharge sur voirie, car il est assurément au cœur des enjeux de la mobilité de demain. Dans un contexte d’urgence climatique et de concentration urbaine, le développement du véhicule électrique constitue une solution de choix pour contribuer à réduire la pollution urbaine, pour utiliser et gérer une énergie très peu polluante et pour répondre aux besoins croissants de mobilité de la capitale. Nul doute que le développement favorisé du véhicule électrique en ville s’accompagnera aussi d’un changement dans les pratiques de mobilité individuelle."

Elias Seddiki, directeur Mobilité & Systèmes