EgisMex, filiale d’Egis au Mexique, fête sa première année d’existence

Le 12 octobre, en présence de Mme Maryse Bossière, Ambassadrice de France au Mexique, ses équipes, clients et partenaires locaux, Egis a célébré la création de sa filiale au Mexique. Après un premier contrat emblématique remporté pour la ligne 3 du métro de Guadalajara, Egis poursuit son développement dans le pays et souhaite y devenir un ingénieriste et un exploitant de référence sur le long terme.

Egis et le Mexique

Après avoir assuré, dès les années 1970 et jusqu’en 2005, des missions de planification d’autoroutes, de ports  et d’infrastructures de transport en général, c’est en 2014 qu’Egis renforce sa présence au Mexique, suite au lancement du Programme National d’Infrastructure 2014 – 2018, qui prévoit plusieurs grands projets ferroviaires (LGV Mexico-Querétaro, train suburbain Mexico-Toluca, Ligne transpéninsulaire, Ligne 3 des métros de Monterrey et Guadalajara).

Après un an de présence commerciale, Egis créé en 2015 sa filiale mexicaine, EgisMex. Son développement est initié autour de deux secteurs principaux, l’ingénierie ferroviaire et la concession-exploitation d’infrastructures routières.

Comptant actuellement 35 salariés, EgisMex a pour vocation de déployer progressivement l’ensemble des domaines d’activité d’Egis dans ce grand pays d’Amérique du Nord. Des besoins importants ont notamment été identifiés dans les secteurs de l’aéroportuaire, du bâtiment, de  l’urbain, de l’eau, des ports ou encore de l’énergie, qui sont autant de domaines d’expertise du Groupe.

Au-delà de ses savoir-faire techniques et de sa capacité à gérer des projets à grande échelle, Egis tire sa force de son ancrage local, à travers de solides partenariats noués avec les entreprises mexicaines.

La ligne 3 du métro de Guadalajara, un premier succès

Guadalajara, comptant plus de 4 millions d’habitants, possède un réseau de métro de 2 lignes. La future ligne 3 reliera le centre-ville au sud-est de la ville, desservant ainsi les municipalités de Guadalajara, Tlaquepaque et Zapopan. Comptant 18 stations, elle totalisera près de 21 km de linéaire, dont 5,5 km en souterrain et près de 15 km en viaduc.

En 2015, la Secretaria de Comunicaciones y Transportes a confié à Egis, en groupement avec l’ingénierie mexicaine Transconsult, la supervision de travaux de l’ensemble des systèmes (voie ferrée, énergie, signalisation, télécom…) et matériel roulant de la ligne. Plusieurs missions du type RAMS (Reliability, Availability, Maintainability and Safety), ISA (standard international d’audit) et de pilotage des essais jusqu’à la mise en service font également partie du périmètre du contrat.

Les travaux sont réalisés par un consortium composé d’Alstom et Constructora de Proyectos Viales de México (groupe OHL).

Ce projet s’inscrit dans le cadre d’un ambitieux Plan National de Développement 2013-2018, qui accorde une place toute particulière à l’amélioration de la mobilité dans les grandes villes du pays, notamment à travers le développement des différents modes de transport sur rail.