Equateur : Egis supervisera les travaux d’un oléoduc de 210 km

Afin de répondre aux besoins en combustibles du marché, un oléoduc multi-produit (poli-duc) d’une longueur de 210 km, va être construit en Équateur pour relier le port de Guayaquil au centre du pays. Egis vient d’être choisi pour assurer, sur une durée de 23 mois, une mission complète de contrôle des travaux menés sur l’infrastructure.

Ce poli-duc (gazole, essence et gaz de pétrole liquéfié), d’une longueur de 210 km doit permettre d’accompagner le développement économique du sud du pays, et d’apporter une réponse aux enjeux de sécurité et aux risques de pollution environnementale posés par le transport par camions de combustibles entre Pascuales, à proximité du port de Guayaquil, et Cuenca.

Le projet prévoit les interventions suivantes :

  • La construction de  six stations de pompage
  • Un nouveau terminal de distribution à mi-trajet
  • L’agrandissement du terminal de stockage de Chaullabamba, dans la ville de Cuenca.

Le marché remporté par Egis a pour objet l’extension du système de transport, de réception et de distribution des combustibles. Il s’établit sur 23 mois, et couvre les missions suivantes :

  • Le contrôle des études d’ingénierie faites par le constructeur du poli-duc Pascales-Cuenca 
  • Le contrôle des achats et de la fabrication de tous les matériels fournis par le constructeur et le client EP Petroecuador pour la réalisation des travaux 
  • La supervision de la construction du génie civil, des ouvrages d’art, des installations mécaniques et électriques, de l’instrumentation et du système de contrôle commande du poli-duc Pascuales-Cuenca 
  • Le respect des normes des plans de sécurité, de santé et de gestion environnementale.