Exploitation des aéroports de Brest et de Quimper : Egis, partenaire du consortium Reiñ Lusk retenu par la Région Bretagne

La Région Bretagne vient de confier l'exploitation des aéroports de Brest et de Quimper à la Chambre de commerce et d’industrie métropolitaine de Brest (CCIMB), mandataire d’un consortium regroupant plusieurs acteurs du territoire, dont Egis. Originalité du montage voulu par la Région, la délégation de service public sera assurée par un seul et unique opérateur qui s’engage à pérenniser les deux plates-formes jusqu’en 2036, pour un total d’investissements de 46 millions d’euros.

La Région a fixé au consortium des objectifs forts pour la valorisation de son territoire, parmi lesquels la pérennisation et le développement de Quimper avec, au minimum, le maintien de la ligne vers Paris, nécessaire au développement local et à l’attractivité de la Cornouaille. Elle souhaite également que des synergies soient instaurées entre les deux plates-formes (via une recherche de mutualisations) afin de concourir à l’aménagement équilibré du territoire et au développement socio-économique de la région, dans le respect de l’environnement.

L’aéroport de Brest-Bretagne, géré actuellement par la CCI de Brest, se classe au 17ème rang des aéroports de métropole avec 1 million de passagers accueillis en 2015. Equipé d’une piste de  3100 m et d’un terminal d’une capacité de 1,5 million de passagers inauguré en 2007, l’aéroport propose une trentaine de destinations opérées par une douzaine de compagnies. L’aéroport de Quimper, géré depuis 2009 par Vinci Airports, dispose d’infrastructures plus modestes et accueille 95 000 passagers essentiellement sur la ligne d’Orly. Ces deux infrastructures jouent un rôle essentiel dans l’aménagement du territoire et le développement économique de l’ouest breton. Le trafic devrait doubler sur Brest d’ici 2036 pour atteindre 2 millions de passagers et l’objectif quimpérois s’établit à 150 000 passagers à la fin du contrat de DSP.

Un collectif d’acteurs au service du territoire

Au côté de la CCIMB, le consortium Reiñ Lusk (“donner de l’élan”, en breton) associe l’aéroport de Lyon Management Service, Egis, Transdev, le Crédit agricole du Finistère, le Crédit mutuel Arkéa, Brest Aim et Quimper Événements. En tant qu’unique opérateur, le groupement aura à charge la gestion, l’exploitation, la promotion et le développement des deux aéroports.

Ces missions recouvrent :

  • la réalisation des travaux et prestations de maintenance des ouvrages (installations et équipements) ;
  • la réalisation d'investissements d’extension, de renouvellement ou de mises aux normes ;
  • la fourniture des services d’assistance en escale ; 
  • la valorisation des emprises domaniales ;
  • la fourniture des services imposés par la réglementation (sécurité et sûreté, entretien des équipements de signalisation).

Pour le président de la CCI de Brest, Frank Bellion, « le consortium a présenté une offre répondant aux besoins d’aménagement du territoire et de mobilité de ses habitants, aux besoins du développement économique, remplissant les objectifs de développement durable de la Région Bretagne, socialement exemplaire, ouverte sur le monde et l’innovation tout en respectant les pratiques d’excellence du secteur aéroportuaire. » Dans son offre, Reiñ Lusk a notamment proposé d’augmenter la capacité d’accueil des deux aéroports, au regard des prévisions de trafic préétablies, et d’améliorer les services d’accueil des passagers, via des outils numériques innovants.

Egis, partenaire de référence pour le développement et l’exploitation aéroportuaires

Egis est un des leaders mondiaux du conseil et de l’ingénierie, du montage de projets et de l’exploitation des infrastructures routières et aéroportuaires.

Après avoir gagné la Délégation de Service Public de l’Aéroport Pau Pyrénées au côté de Transdev et de la CCI Pau Bearn, Egis poursuit, avec les aéroports de Brest et Quimper,  son développement sur le marché de l’exploitation aéroportuaire en France, et confirme son rôle central d’acteur industriel au service du territoire.