Innovation : une liaison de transport aérien par câble

L’AgglO d’Orléans confie le Mandat de Maîtrise d’Ouvrage à Egis

Egis remporte avec son partenaire Semdo, dans le cadre du projet ambitieux INTERIVES, le Mandat de Maîtrise d’Ouvrage pour la création d’une liaison par câbles en dessus de la Gare de Fleury les Aubrais, rejoignant la future place Danton à Orléans. L’Agglomération Orléans Val de Loire témoigne sa confiance à Egis pour ce projet.

La ligne s’inscrit dans le projet de réhabilitation de la zone INTERIVES (anciennement Dessaux) pour en faire un quartier exemplaire constitué de nouveaux logements et bureaux, avec des objectifs forts en termes de consommation énergétique, de mobilités, de cadre de vie, au travers de services innovants.

Il est ici question des problématiques suivantes :

  • Une coupure urbaine due aux voies ferrées sur le territoire de la ville de Fleury-les- Aubrais qui génère à la fois discontinuités urbaines, mais aussi difficultés d’accès aux équipements publics du secteur du Faubourg Bannier,
  • Une faible exploitation d’un foncier stratégique, situé à quelques minutes seulement du centre-ville d’Orléans,
  • Une entrée de ville sans caractère : l’accès Nord à la ville d’Orléans est aujourd’hui constitué de la zone Dessaux, routière et d’architecture de faible qualité.


Avec un périmètre de 110 hectares, INTERIVES est le plus grand projet de développement urbain des prochaines décennies sur le territoire de l’Agglomération d’Orléans. Le projet a été rebaptisé INTERIVES pour traduire la volonté de liaison entre deux secteurs urbains situés de part et d’autre du « fleuve ferroviaire » séparant Orléans et Fleury-les- Aubrais. Le projet a pour objectif de développer l’activité économique avec la construction de bureaux et locaux tertiaires pour répondre aux besoins des entreprises locales et de proposer une offre attractive de logements aux habitants de l’agglomération.
La réussite d’un tel projet d’aménagement repose en partie sur l’obligation de créer du lien, notamment en termes de transports en commun, entre le pôle multimodal de la place Danton du quartier INTERIVES et la gare SNCF et tramway de Fleury-les-Aubrais.

La liaison aérienne par câble constitue ici une réponse particulièrement bien adaptée aux problématiques de franchissement, que ce soit pour franchir des obstacles ou des secteurs d’importante déclivité (nœuds routiers et ferroviaires, cours d’eau, bâtiments, vallée, falaises, etc.). Elle doit s’insérer au mieux dans l’espace public.

L’ordonnance « relative à l’instauration de servitudes d’utilité publique pour le transport par câbles en milieu urbain » présentée en Conseil des Ministres le 18 novembre 2015 devrait permettre de faciliter la réalisation des projets.

Egis, en association avec Semdo, aura en charge de bâtir puis piloter le futur contrat de conception-réalisation de cette liaison, dont  la mise en service est prévue fin 2017.

Ce nouveau contrat permet à Egis de prendre une longueur d’avance dans le déploiement des transports à câbles urbains en France. Après Brest, qui mettra en service le premier téléphérique urbain français en septembre 2016, le projet orléanais est une nouvelle étape importante et sera, potentiellement, le prochain téléphérique mis en service sur le territoire français.

© Croquant