La ligne 16 du Grand Paris Express remporte le BIM d’or 2017 !

Egis, la Société du Grand Paris et leurs partenaires ont été récompensés du BIM d’or 2017 dans la catégorie projet d’infrastructures pour leur travail collaboratif autour du BIM (Building Information modelling) sur la future ligne 16 du Grand Paris Express. Le BIM d’or organisé par le Moniteur et Les cahiers Techniques du Bâtiment, en partenariat avec Autodesk, la Fédération CINOV, Attic+, Finalcad et Prosys), dédié à tous les acteurs de la construction, est l’événement incontournable dans le monde du BIM.

Le projet du Grand Paris Express (200 km de lignes nouvelles, 68 gares nouvelles dont 9 emblématiques) constitue, en France et en Europe, une opportunité unique de développer et de mettre en œuvre une démarche BIM dans le domaine des infrastructures.

La maquette numérique en vue de l’exploitation de l’ouvrage

La Société du Grand Paris s’est fixé des objectifs ambitieux pour stimuler la filière dans la pratique du BIM et pour être en capacité de remettre au propriétaire des ouvrages, le STIF, des données et des maquettes numériques des lignes construites. Ces dernières permettront de constituer une base patrimoine pour l’exploitation et la maintenance.

La ligne 16 constitue ainsi un projet pilote sur lequel Egis expérimente et déploie une feuille de route ambitieuse, raisonnée et cohérente sur le développement des usages du BIM.

Egis assure ainsi le BIM management  de ses partenaires architectes et ingénieristes, de la maîtrise d’œuvre infrastructures de la ligne 16 (Tractebel Engineering France,  Chartier Dalix,  Berranger&Vincent,  Beckmann /N'Thépé, Duthilleul / AREP, Atelier Schall), son partenaire de la maîtrise d’œuvre systèmes des lignes 15, 16, 17 (Setec) et les Maîtres d’œuvre des 3 gares emblématiques  de Saint-Denis Pleyel (Kengo Kuma & Associates), Le Bourget (2Portzamparc), Clichy-Montfermeil (Miralles Tagliabue EMBT et Bordas+Peiro).

Egis a consolidé la mise au point de la conception des gares, des ouvrages annexes et des tunnels de la ligne 16, par la mise en œuvre d’un travail collaboratif rassemblant autour des maquettes numériques les spécialistes infrastructures, fluides, les architectes et les spécialistes systèmes, soit près de 100 personnes.

© Egis

Le BIM by Egis : innovation et collaboration

Le caractère innovant de la démarche tient d’abord dans la multiplicité et la complexité des exigences à intégrer dans la conception ainsi qu’au nombre important d’ouvrages et de locaux à concevoir (280 locaux).

L’usage du BIM a permis de déployer une méthode de travail reproductible, de façon industrielle, dans des délais de conception réduits. Des optimisations et des évolutions de programme ont pu être traitées dans ce processus.

La mise en place de ces processus BIM a pour objectif d’accroître la confiance des différents spécialistes métiers dans les informations fournies pour leur permettre d’aboutir leur conception, de se prononcer sur des recherches de compromis et de vérification du respect des exigences fonctionnelles à leur charge.

© Le Moniteur

Globalement, l’utilisation du BIM permet d’anticiper la consolidation du projet, de vérifier et de justifier des optimisations de projet et de réduire les risques liés au traitement des interfaces pendant les phases d’études d’exécution et de réalisation.

Ce BIM d’or vient récompenser les efforts des équipes d’Egis sur ce projet ambitieux, et souligne les avancées significatives réalisées par Egis et la Société du Grand Paris en matière de BIM. En effet, pour le jury, ce dossier fait « non seulement le lien entre infrastructure et bâtiment, mais va servir de référence au travail de pré-normalisation BIM dans le domaine des infrastructures ». En effet, le dossier primé illustre également l’innovation essentielle que représente la modélisation 3D de la totalité des structures et notamment des tunnels au tunnelier, et l’engagement d’Egis à mettre ces travaux au service de la pré-normalisation des IFC appliquée aux domaines du rail et des infrastructures souterraines, par une participation active au projet MINnD (Modélisation des informations interopérables pour les Infrastructures durables.

Deux autres projets, auxquels Egis a participé, comptent parmi les 10 lauréats de cette édition 2017 des Trophées BIM d’or :

  • La Cité des Sciences et de l’Industrie de Paris, qui reçoit le prix « Coup de cœur du jury », dans la catégorie Projet de rénovation de plus de 40 000 m².
  • La Tour Saint-Gobain (M2) à Paris La Défense, primée dans la catégorie Projet de rénovation Projets supérieurs à 40 000 m² en neuf.