L’aéroport International d’Abidjan certifié niveau 3+ par l’Airport Council International

L'aéroport international Felix Houphouët Boigny d'Abidjan est le premier et seul aéroport africain à atteindre le niveau  3+, la neutralité, et ceci en moins de  deux ans. Il est également, l’un des rares aéroports à avoir combiné le niveau 3 et 3+. Il rentre ainsi dans le cercle restreint des 34 aéroports déclarés neutres dans le monde.

La certification "Airport Carbon Accreditation" a été développée par l’Airport Council International (ACI) il y a quelques années afin d’aider les aéroports à réduire leur impact carbone.

Elle repose sur 4 niveaux :

  • la cartographie,
  • la réduction,
  • l’optimisation,
  • la neutralité.

Les principales actions menées pour réduire les émissions de gaz à effet de serre sont l'installation d’un nouveau système de gestion de l’énergie, le déploiement de LED, de capteurs pour la gestion des éclairages dans certaines zones, des campagnes de sensibilisations sur la consommation d’énergie, liée à l’éclairage mais surtout à l’air conditionné.

Pour parvenir à la neutralité carbone, l’Aéroport d’Abidjan a contribué à la réalisation de deux projets neutres en carbone :

  • Contribution à la campagne de mise à disposition des ménages de cuisinières fonctionnant avec du biogaz. Ce projet permet d'entretenir et de conserver les forêts restantes du Kenya et a des impacts positifs sur les plans social, économique et environnemental.
  • Installation d’unité de production d’électricité par l’énergie éolienne au Rajasthan et au Tamil Nadu (Inde). Ce projet s’inscrit dans le cadre du développement durable.

Dans le réseau des aéroports d’Egis, Libreville est certifié Niveau 2 (seuls 2 aéroports africain le sont). Les aéroports de Chypre, Larnaca et Pafos, sont niveau 1 et visent le niveau 2 pour la fin de l’année. Les aéroports de Brest & Quimper sont également entrés dans la démarche et certifiés niveau 1.

A noter que l’ambition de l’ACI pour l’Europe est de 100 aéroports certifiés niveau 3+ d’ici 2030 (27 aujourd’hui). Une ambition qui a été doublé lors de la conférence de l’ACI Europe à Paris, puisque lors de la COP21, l’ambition était de 50.

Pour rappel, Egis est actionnaire d’AERIA à hauteur de 35.05% est son partenaire de référence.