Métro automatique de Lausanne : deux nouveaux contrats pour Egis !

Egis vient d’être désigné lauréat par le canton de Vaud de deux contrats (Systèmes et Equipements) pour les lignes m2 et m3 du métro de Lausanne, en Suisse.

Aujourd’hui, le réseau de transport de Lausanne n’est plus en mesure d’absorber les flux urbains, en particulier aux heures de pointe, comme en témoignent les prévisions de trafic, notamment pour la première ligne de métro entièrement automatique m2, mise en service en octobre 2008 et exploitée par les transports lausannois (tl).

Le projet « Axes Forts » : vers un renforcement des transports publics urbains

Avec le projet des Axes forts de transports publics (AFTPU), la Ville de Lausanne vise à répondre à l’augmentation de la demande et accroître la fréquentation des transports publics.Ce projet prévoit :

  • Un programme d’augmentation de capacité de la ligne m2 du métro, d’une longueur de 6 km (14 stations)
  • La création d’une troisième ligne de métro (ligne m3), d’une longueur de 4 km (7 stations). Interopérable avec la m2, cette ligne reliera la Gare de Lausanne à la station Blécherette (quartier nord de la commune).

Le réseau présente la particularité de comporter de fortes pentes pouvant atteindre 12%.

Deux missions significatives pour Egis

Pendant 9 ans, Egis et ses partenaires interviendront sur les lignes automatiques sans conducteur m2 et m3 du métro de Lausanne, à travers deux contrats distincts :

  • Le premier contrat porte sur les systèmes des deux lignes (système global, automatismes et matériel roulant). Il est confié au groupement SyMeo, composé d’Egis mandataire et de BG Ingénieurs Conseils.
  • Le second contrat concerne les « équipements » des deux lignes et revient au groupement BGE m2-m3, comprenant BG Ingénieurs Conseils (mandataire), Egis et la société GESTE Engineering.

Sur la ligne m2, l’augmentation de la capacité  du métro implique des reconfigurations de la ligne destinées à supprimer des points d’engorgement (création d’un contournement d’une voie unique, reconfiguration d’un terminus), le remplacement du système de pilotage automatique actuel par un système plus performant afin d’augmenter la fréquence des rames, et la fourniture de rames complémentaires.

Le plan de migration prévoit des mises en service successives dès fin 2023.

Sur la nouvelle ligne m3, le groupement est en charge de toutes les phases du projet, des études à la mise en service. Le système utilisé sera le même que sur la ligne m2 afin d’avoir des métros interopérables. Sa mise en service est prévue pour fin 2025.

Egis, acteur majeur des métros en France et dans le monde

Egis réalise actuellement de nombreux projets de métro dans le monde, notamment les métros de Riyad et Doha au Moyen-Orient ou le métro de Chennai en Inde. Récemment, Egis a remporté plusieurs contrats sur le projet de réseau de transport public du Grand Paris Express.

Avec ces deux nouveaux contrats Systèmes et Equipements,  Egis renforce sa présence en Suisse et fait valoir une fois de plus ses compétences techniques en matière de transports publics auprès des acteurs du secteur.

Faisant suite à diverses missions d’études réalisées au cours de ces dernières années pour accompagner les transports lausannois dans le développement de leur réseau, l’attribution à Egis de ces deux marchés témoigne de la satisfaction de notre client et de la confiance qu’il nous accorde pour réaliser cette opération majeure.