Myanmar : Egis signe un projet d’eau potable à Yangon et y ouvre une filiale

Egis et la Municipalité de Yangon (Rangoon) ont signé le vendredi 9 mai le protocole d’accord d’un projet pilote de réhabilitation du réseau d’eau potable de la ville, premier projet au Myanmar financé par le “Fonds d’Etude et d’Aide au Secteur Privé” (FASEP).

Le Myanmar connaît ces dernières années une transition rapide vers une économie de marché : les investissements directs étrangers ont été multipliés par 3 entre 2011 et 2013 et de nombreux projets sont lancés dans différents secteurs et régions du pays.

Des infrastructures urbaines à réhabiliter

La ville de Yangon (Rangoon), capitale économique du pays, compte plus de 6 millions d’habitants et connaît une urbanisation croissante, qui s’est encore accentuée depuis 2011. Cependant, les infrastructures existantes datent majoritairement des années 30 et doivent être réhabilitées. La municipalité de la ville de Yangon (Yangon City Development Committee, ou YCDC) a manifesté sa volonté de réhabiliter et de mettre à niveau ces infrastructures, notamment dans le secteur de l’eau potable, où les pertes physiques dues aux fuites dans le réseau représenteraient plus de 50% de l’eau acheminée dans la ville.

Un projet qui renforce la présence d'Egis au Myanmar

Suite à ce constat, Egis a proposé une étude de faisabilité pour la réhabilitation du réseau d’eau potable de Yangon sur une zone pilote comprenant 3 quartiers prioritaires de la ville, desservant près de 800 000 habitants : Thingangyun, Tarmwe and Thaketa. Ce projet a été approuvé par le Ministère des finances français, devenant ce faisant le premier projet au Myanmar financé par le Fonds d’Etude et d’Aide au Secteur Privé (FASEP).

Les résultats de cette étude à Yangon doivent servir de base pour le montage de projets de rénovation du réseau dans l’ensemble de la ville, que l’AFD prévoit de financer au cours de l’année 2015. D’autres projets de collaboration entre la France et le Myanmar sont en cours de lancement, notamment à Mandalay, la deuxième ville du pays.

Ce projet est le cinquième du groupe Egis au Myanmar depuis 2013 et coïncide avec l’ouverture d’une filiale d’Egis dans le pays, « Egis Myanmar ». Le but de cette filiale est de continuer à développer les activités du groupe dans le pays, dans les différents secteurs de l’ingénierie.

©Thinkstock