Protection des chauves-souris en phase chantier : l’initiative écologique d’Egis récompensée par le 1er Prix du concours IDRRIM

Egis reçoit le 1er Prix du concours IDRRIM1 Infrastructures pour la Mobilité, la Biodiversité et le Paysage - catégorie « initiative astucieuse » en partenariat avec le Conseil Départemental de l'Oise, Bouygues TP Régions France, DTP, Colas Nord Picardie et Biositiv.

Ce prix récompense le dispositif de guidage provisoire des chauves-souris en phase chantier, mis en place dans le cadre de la déviation routière de Troissereux (Oise), en région Picardie. Il a été remis le jeudi 26 novembre à Hippolyte Pouchelle, écologue chez Egis, par Yves Krattinger, Président départemental de la Haute-Saône et Président de l’IDRRIM.

Maintenir la continuité écologique en phase chantier : une première en France

Dans le contexte environnemental très contraint du projet de déviation, le dispositif est né de l’ingéniosité, de l’expertise et de la réactivité des intervenants et particulièrement de son inventeur Hippolyte Pouchelle, écologue au sein d’Egis, et de son maître d’oeuvre Jean-François Drevet, responsable Qualité-Sécurité-Environnement du groupement concepteur constructeur de la déviation de Troissereux mené par Colas Nord Picardie.

Le projet de déviation présente la particularité de séparer de leur zone de chasse un site de reproduction de chiroptères, dont des mères allaitantes. Pour pallier cela, le projet final prévoit une tranchée couverte à vocation environnementale, de transparence écologique. Toutefois, sa construction, demandant un important déblai, pouvait avoir un impact significatif sur la colonie. Il fallait donc maintenir la continuité écologique durant la phase de construction.

Comment ça marche ?

Le dispositif de guidage provisoire des chauves-souris en phase chantier se compose d’un assemblage de câbles et « phares acoustiques ». Ces phares acoustiques sont des sphères dont la forme particulière permet d’amplifier les retours de l’écholocation des chiroptères, ce qui permet à ces animaux de se diriger dans l’espace, un peu à la manière d’un phare pour les bateaux.

Positionné en 3D dans la continuité d’un axe de transit des chauves-souris qui a été interrompu par les travaux routiers, le dispositif s’est avéré très efficace en termes de réduction d’impacts sur les animaux.

Un dispositif simple, astucieux et des résultats mesurables

Cette mesure innovante est peu coûteuse, légère et facile à mettre en oeuvre sur un chantier.

Son efficacité a pu être démontrée grâce à l’outil Bat3Data®, outil de cartographie 3D des trajectoires de vols des chiroptères développé par Egis et lauréat du prix Entreprises & Environnement 2014, catégorie "coup de coeur".

La déviation de Troissereux est un projet de route de 2x2 voies, d’une longueur de 7 km environ qui comprend une tranchée couverte de 275 mètres à vocation environnementale et de transparence écologique, notamment vis-à-vis des chiroptères. Compte tenu des enjeux techniques et financiers du projet, le Conseil Départemental de l'Oise a passé un contrat de Partenariat Public Privé (PPP) avec la société D3 pour le financement, la conception, la construction et l'entretien/maintenance de la déviation sur une durée totale de 25 ans. Le groupement concepteur constructeur a confié la maîtrise d’oeuvre à Egis et Verdi Ingénierie.

© Egis Hyppolite Pouchelle - FC Robiller naturlichter.de