Qatar : Egis remporte un contrat pour une station de traitement des eaux usées

Face à l’augmentation démographique de la ville de Doha et afin de protéger la ressource en eau, l’Autorité des Travaux Publics de l’Etat du Qatar (Ashghal) vient de confier à Egis le design review et la supervision des travaux du nouveau projet d’extension de la station de traitement et de recyclage des eaux usées de Doha Ouest.

A ce jour la station actuelle est la plus importante station d’épuration des eaux en exploitation du pays. Située à 20 km à l’ouest de Doha, cette usine, conçue, construite et exploitée par Degrémont, filiale de Suez Environnement, fonctionne depuis mars 2010.

En 2011, une première extension est réalisée portant la capacité de traitement de 135 000 m³/jour à 175 000 m³/jour et permettant de desservir une population estimée alors à 650 000 habitants.

Ce second projet d’extension s’inscrit dans la continuité des travaux d’agrandissement successifs de la station. Il a pour objectif d’augmenter la capacité de traitement de l’usine à 280 000 m³/jour et ainsi prendre en charge les eaux usées du million d’habitants de la ville de Doha.

Pour cette nouvelle extension, Ashghal a retenu les technologies ayant prouvé leur efficacité : le traitement biologique secondaire et le traitement tertiaire par ultrafiltration par membrane. L’eau ainsi recyclée est réutilisée pour l’irrigation d’espaces verts, la culture maraîchère et la réalimentation des nappes aquifères, ce qui contribue à améliorer considérablement la gestion de la ressource.

Egis se charge d’assurer pendant 29 mois le design review et la supervision des travaux de cette extension. L’usine devra être maintenue en exploitation pendant toute la phase travaux et les opérations causer un minimum d'interférences avec le processus de traitement en cours.

Ce nouveau contrat renforce la position d'Egis au Qatar, où le groupe a réalisé près de 33 M€ de chiffre d’affaires en 2014. Egis est déjà mobilisé sur de grands projets lancés par le Qatar, notamment les expressways et le métro de Doha.

© Thinkstock - Kuzihar