République de Macédoine : Egis démarre les études pour le traitement des eaux usées de la capitale Skopje

Egis démarre le projet pour le financement, la construction et l’exploitation de la station de traitement des eaux usées de la ville de Skopje, capitale de la République de Macédoine. Ce projet fait suite à la signature récente de la convention de financement dans le cadre de l’appel à projets émis par le Ministère français des Finances et la DGT (Direction Générale du Trésor). Cette étude à fort enjeu environnemental, pour le compte du Ministère de l’Environnement et de la Planification et la Mairie de Skopje, permettra d’apporter à la République de Macédoine le savoir-faire français en matière de technologies durables pour le traitement des eaux usées.

La ville de Skopje compte plus de 600.000 habitants et dispose d’un tissu industriel conséquent qui porte les besoins actuels en traitement des eaux usées de la ville à près de 1.000.000 équivalent-habitants. Actuellement, les solutions de traitement des eaux usées ne sont pas suffisamment dimensionnées et ne prennent pas en compte, de manière satisfaisante, la croissance démographique et industrielle à venir et donc l’évolution des besoins à court et moyen termes. Les études de faisabilité, datent de plus de 5 ans et ne présentent pas de solutions adaptées tant sur les plans technique, économique, qu’environnemental.

L’étude menée par Egis, avec l’appui du bureau d’études macédonien BAR E.C.E, vise trois objectifs :

  • La mise à niveau des études existantes en assurant la conformité avec les exigences de la directive européenne pour le traitement des eaux usées urbaines de la capitale de la République de Macédoine ;
  • L’élaboration de solutions de traitement des eaux usées adaptées aux besoins actuels et futurs, protectrices de l’environnement et répondant aux priorités et contraintes économiques et sociales. Ces solutions favoriseront l’émergence de technologies pour permettre non seulement d’optimiser les investissements, mais également d’assurer une exploitation performante de l’usine de traitement avec des coûts opérationnels réduits notamment au niveau de la consommation énergétique ;
  • Le montage du financement le plus adapté aux besoins et contraintes économiques et financières du Client, qui comprendra l’étude d’un montage de partenariat «Public-Privé » avec des entreprises spécialisées  dans le secteur du traitement des eaux usées et la gestion des produits traités (eaux et boues).

©Thinkstock