Roland Garros, premier aéroport français à se doter d’un lit d’arrêt

L'Aéroport de La Réunion Roland Garros, à travers le Président de son Directoire Guillaume Branlat, a tenu à remercier les différentes entreprises, dont Egis, qui ont œuvré au succès du projet de mise en œuvre de lits d'arrêts pour avions sur la plateforme.

Après 3 ans d’études et de procédures règlementaires, l’Aéroport Roland Garros de La Réunion devient ainsi le premier aéroport français à s’équiper de ce dispositif destiné à immobiliser en toute sécurité les avions en cas de sortie de piste. Celui-ci repose sur une évolution récente de la règlementation européenne imposant la création d’aires de sécurité en extrémité de piste (RESA). Cependant, pour l’Aéroport Roland Garros côté Sainte-Marie, tout l’enjeu consistait à mettre en place une aire de sécurité qui ait un empiètement limité sur l’emprise du port limitrophe.

Egis a fourni à l’aéroport l’assistance technique visant à étudier la règlementation et les différents scénarios possibles de mise en œuvre, leur faisabilité opérationnelle et leur impact sur les opérations aériennes ainsi que sur l’hydrologie et l’environnement. Egis a également accompagné l'aéroport dans la constitution du dossier permettant de valider la solution retenue. Les travaux seront achevés le 19 décembre prochain et renforceront significativement la sécurité des vols à l’atterrissage et au décollage sur l’aéroport.

Retrouvez le Communiqué de l'Aéroport ici