Flamanville, premier EPR de France

La centrale de troisième génération devrait être opérationnelle en 2016

La centrale nucléaire de Flamanville est la deuxième centrale de type EPR construite en Europe, après celle d’Olkiluoto en Finlande.

France
Basse-Normandie

Le projet en bref

Issue d’un programme de collaboration entre EDF et AREVA, ce nouveau type de centrale nucléaire a une capacité de production (1 650 MW) accrue par rapport aux centrales de la génération précédente (1 300 MW). Les principaux bâtiments de l’îlot nucléaire sont disposés en croix autour de l’enceinte du bâtiment réacteur, sur un radier commun. Ces bâtiments sont protégés par une structure indépendante servant de protection vis-à-vis de la chute d’un avion.

Nos missions

Egis est chargé des études d’exécution (calcul d’ensemble des bâtiments de la croix, calculs de détails, plans de coffrage, plans guides de ferraillage du radier commun, de la coque avion, du bâtiment combustible, des bâtiments diesels, de la tour d’accès), des études d’avant-projet portant sur les bâtiments de la croix de l’îlot nucléaire (pré-dimensionnement des structures, calculs de spectres de plancher sous séisme et sous choc avion, dimensionnement du radier commun. Ces études ont été conduites sur la base d’un modèle tridimensionnel réalisé avec le logiciel ASTER, couplé à CASTEM.

©Flamanville 3 - EPR/EDF Médiathèque - Alexis Morin