Laser Mégajoule

Suite à la signature du traité d’interdiction des essais nucléaires, l’état français a confié au Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) la mise en œuvre du programme de simulation destiné à garantir la sûreté et la faisabilité des armes de dissuasion.

France
Le Barp
Date : 2002-2018
Durée : 15 ans
Maitre d'ouvrage : CEA DAM

Le projet en bref

Le LMJ est un laboratoire de recherche destiné à expérimenter la fusion nucléaire à partir de lasers de grande puissance : 176 faisceaux laser fortement amplifiés convergent au même instant sur une cible centrale de quelques millimètres provoquant une forte élévation de température et une réaction de fusion nucléaire.

Le bâtiment est constitué de 4 halls contenant des chaînes laser (amplification des faisceaux) et 1 hall d’expérience central qui, avec les ensembles mécano-optiques, permettent la focalisation des rayons sur la cible. Ce dernier atteint 51 m de hauteur, dont 15 m enterrés.

Les premiers essais ont été réalisés le 23 octobre 2014, sous la présidence du Premier ministre Manuel Valls.

Nos missions

Egis intervient sur le LMJ depuis plus de 10 ans, d'abord sur la construction des bâtiments, aujourd'hui sur le montage du process : assistance à la direction des travaux, direction de la cellule de synthèse bâtiment, Ordonnancement, pilotage et coordination, logistique de chantier, suivi des études et des travaux du génie civil et du supportage, contrôle topométrique des équipements, planification et coordination des activités de montage, d’intégration et d’essais du process.

Egis et Ingesud sont aussi en charge de l'assistance à maîtrise d'œuvre pour les études, le suivi des travaux et les essais des ouvrages complémentaires du Laser Mégajoule et d'autres installations du CEA-CESTA pour une durée de 4 ans (2016-2020).

SGTi, solution Egis de gestion collaborative de projets de construction a permis de gérer, suivre et contrôler l’ensemble des échanges et données de l’opération (plus d’informations : www.sgti4.fr)