LGV Kenitra-Tanger au Maroc

La liaison LGV Tanger-Kenitra-Casablanca est une ligne ferroviaire à grande vitesse (LGV) s’inscrivant dans un projet marocain ambitieux élaboré en 2005 par l'ONCF. Son but est de doter le pays en deux décennies de 1 500 km de lignes ferroviaires à grande vitesse.

Maroc
Kenitra - Tanger
Date : 2010/2014
Durée : 4 ans
Client : ONCF (Office National des Chemins de Fer du Maroc)
Maitre d'ouvrage : ONCF (Office National des Chemins de Fer du Maroc)

Le projet en bref

Egis intervient sur  la première tranche de la LGV Atlantique marocaine, Kenitra-Tanger.

Les trois grands objectifs de ce projet sont les suivants :

  • relier Tanger et Kenitra par une LGV nouvelle de 200 km, conçue à 350 km/h et exploitée à 320 km/h
  • aménager les passages et les arrêts des rames à grande vitesse dans les agglomérations de Tanger, Larrache, Kenitra, Rabat et Casablanca
  • prévoir l'aménagement des installations terminales, dont celui des gares desservies.

Nos missions

Pour ce projet, Egis assure la maîtrise du génie civil. Cette prestation concerne 3 sous-projets différents : l'aménagement d'une plateforme commune jusqu'à la sortie de Tanger (ligne classique et voies LGV), la ligne nouvelle (terrassement, ouvrages d'art, massifs caténaires, chemins de câbles principaux, traversées sous voies, assises des installations techniques, accès à la plateforme), la plateforme d'assise de la base travaux d'Asilah (et de ses raccordements à la ligne classique et à la LGV).

Egis réalise également l’étude acoustique de l’ensemble de la ligne.Cette étude, menée conformément aux textes réglementaires français, se fait en trois étapes :

  • Analyse de l'état initial,
  • Modélisation 3D  de l’impact du projet, permettant de calculer les niveaux sonores induits par les circulations ferroviaires liées au projet,
  • Dimensionnement des protections acoustiques.

copyright : rff