Nouvel aéroport de Ouagadougou-Donsin, Burkina Faso

Ouagadougou est dotée d'un aéroport international en plein centre-ville. Une implantation source de nuisances et qui pose des problèmes de sécurité. Elle limite également les possibilités d'extension pour l'aérogare, qui ne pourra plus faire face au trafic prévu à l'horizon 2015.

Maitre d'ouvrage : Premier Ministère du Burkina Faso

Le projet en bref

Dans ce contexte, le gouvernement du Burkina Faso a décidé de transférer l'activité aéroportuaire de Ouagadougou sur une plate-forme située dans la localité de Donsin, à environ 30 km au nord de la capitale.

Le nouvel aéroport de Ouagadougou-Donsin comprendra 43 bâtiments civils et 22 bâtiments militaires (en deux phases) pour un total de 135 000 m² SHON.

Descriptif des infrastructures :

  • une tour de contrôle et un bloc technique ;
  • une aérogare internationale passagers et fret avec une zone catering,
  • une zone commerciale, les bureaux des compagnies aériennes ainsi que des zones de ravitaillement, de communication et de sécurité ;
  • des logements de fonction et des hôtels ;
  • un pavillon présidentiel et ministériel ;
  • un centre de maintenance des aéronefs ;
  • une centrale d'énergie ;
  • une base militaire avec zone opérationnelle et de commandement,
  • un plateau sportif et des logements.

 

Nos missions

Egis va élaborer les études d'avant-projet détaillé (APD) des infrastructures aéroportuaires (piste de 3 500 m, aire de manœuvre, chaussée aéronautique, routes de service...), des bâtiments (environ 130 000 m² d'aérogares, logements, hangars, tour de contrôle et centre de communication...) et des services de base de la plate-forme aéroportuaire.

Egis va également produire les dossiers d'appel d'offres pour la sélection du bureau de contrôle et de surveillance des travaux, ainsi que pour la sélection des entreprises qui réaliseront ces travaux.

©by Encore-enia-arc