Penser le développement de la zone franche de Nouadhibou

L’économie mauritanienne est basée sur l’exportation de minerai de fer, la pêche et les activités portuaires. L’État a fait de la baie de Nouadhibou une zone franche. Créée début 2013, elle s’étale sur plus de 1 000 km2 et accueille une population de 100 000 habitants qui pourrait atteindre 400 000 à l’horizon 2030. Egis, via son offre My City by Egis, a été chargé de préciser la vision pour le territoire et d’accélérer le développement de la région.

Mauritanie
Nouadhibou
Durée : 2013-2030

Le projet en bref

Dans le cadre de ce projet, Egis doit proposer un plan de développement pour les quinze prochaines années via la conception d’un schéma directeur opérationnel (SDO) et d’un plan de développement pluriannuel (PDP).

L’objectif ? Renforcer l’activité économique existante, développer le tourisme ainsi que les fonctions tertiaires et concevoir un projet de développement urbain pour catalyser l’attractivité du territoire et concourir au bien-être de ses habitants. « Nous avons commencé par établir les diagnostics économique, urbain, foncier et technique », explique Bruno Blavier, pilote du contrat chez Egis. « Puis nous avons réalisé le travail de programmation et bâti le SDO de manière à réserver un espace adéquat à chaque activité tout en tirant parti de la configuration très particulière de cette longue presqu’île. Le PDP nous a amenés à chiffrer et à planifier les différentes opérations. Nous avons également préconisé un montage contractuel et financier pour chacune d’entre elles. Les expertises mobilisées pour cette prestation sont variées : urbanisme, programmation, économie, ingénierie…

Leur articulation et les échanges au sein de l’équipe projet font la valeur de nos propositions qui illustrent bien la valeur ajoutée del’offre My City by Egis. »

Nos missions

Le développement durable joue un rôle structurant dans le SDO conçu par Egis

Les différents quartiers urbains sont lisibles, efficacement desservis par le futur transport en commun prévu en site propre (TCSP) et conjuguent commerces et équipements pour une mixité d’usages. Les zones d’activité sont directement connectées aux pôles d’échanges (port et aéroport) tout en minimisant les nuisances. La croissance urbaine se fait préférentiellement par densification, tout en veillant à préserver des espaces extérieurs importants pour les habitants.

La création d’une écharpe verte afin de protéger la ville contre le vent, doit aussi permettre le maraîchage urbain sous palmeraie et l’élevage, qui s’inscrivent dans les traditions populaires locales. Enfin, le volet eau est au coeur du projet avec la mise en place de dispositifs de désalinisation et la généralisation du traitement des eaux usées, qui sont ensuite partiellement utilisées pour l’irrigation.

© Egis