Puits d'Avrieux sur la nouvelle ligne ferroviaire Lyon-Turin

France
Avrieux
Date : 2016-2018
Client : TELT (Tunnel Euralpin Lyon Turin)

Le projet en bref

La nouvelle ligne ferroviaire Lyon-Turin figure parmi les grands projets ferroviaires transeuropéens actuels.

Elle comprend dans sa partie centrale un tunnel bi-tube de 57 km traversant le massif alpin. Dans le cadre de la réalisation de cet ouvrage souterrain, la société TELT (Tunnel Euralpin Lyon Turin) vient de confier à Egis, en groupement avec Alpina, la maîtrise d'œuvre des puits d'Avrieux. Ces puits auront pour fonction d'assurer la ventilation et la sécurité du futur tunnel au niveau de la station souterraine de Modane.

Avec un forage avoisinant les 500 m de profondeur et un diamètre de 6 m, la nature même de l’ouvrage est exceptionnelle et pourrait faire appel à des techniques de creusement très spécifiques telles que le « raise-boring » ou l’abattage à l’explosif en grande profondeur.

Ces ouvrages sont situés sur un site naturel sensible, (Parc de la Vanoise, Natura 2000, monuments protégés), autant de contraintes environnementales à considérer dans le projet. Ils s’accompagneront en outre de la réalisation du creusement de 4 km de galeries, cavernes logistiques et tunnels de connexion.

Nos missions

Egis a la responsabilité de réaliser l’ensemble des études de conception qui permettront de confirmer la faisabilité du projet et d’aboutir au choix du scénario constructif par l’affinage des données en termes de réalisation, de méthodes, de délais et de coûts d’exécution.

Cette phase se poursuivra par l’assistance au choix des entreprises et enfin à partir de 2018 par le suivi d’exécution des travaux.

Dans un contexte géologique très complexe, l’ensemble de la mission devra répondre de façon exemplaire aux enjeux techniques, environnementaux, Santé-Sécurité (HSE) et économiques du maître d’ouvrage. La gestion des déblais, les techniques de creusement sont autant de sujets sensibles sur ce grand projet ferroviaire européen.

Egis poursuit ainsi sa collaboration avec la société TELT sur le projet du Lyon Turin Ferroviaire après la réalisation de 2004 à 2010 de la descenderie de Saint-Martin-la-Porte et avec la mise en œuvre en cours d’un tunnelier d’essai grandeur réel pour le creusement sur 9 km du tunnel de base entre Saint-Martin et la Praz.