Safir: la navigation par satellite en Afrique sub-saharienne

Le projet Safir soutient l’introduction du système européen de renforcement satellitaire en Afrique, face à l'intensification attendue du trafic aérien en 2030.

Sénégal
Dakar
Date : 2013 à 2015
Durée : 2 ans
Client : Asecna et ACP (groupe des Etats d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique)
Démarrage de l’exploitation : décembre 2013

Le projet en bref

Ce projet, baptisé Safir (Satellite navigation services for African region), est une étroite collaboration entre l’Union européenne et l’Afrique. Il s’agit de répondre à l’intensification attendue du trafic aérien en Afrique : en effet, d’ici 2030, les trafics fret et passagers devraient chacun croître d’un peu plus de 5 % par an. Le bureau commun a été créé pour préparer le déploiement en Afrique sub-saharienne des technologies de navigation par satellite (GNSS) et plus particulièrement d’EGNOS, le système paneuropéen de renforcement satellitaire. À terme, le déploiement d’EGNOS sur un espace de 16 millions de kilomètres carrés accompagnera cette croissance tout en améliorant la sécurité et l’efficacité du trafic aérien, mais aussi en gagnant des performances de positionnement par satellite pour de nombreuses applications comme l’aviation, mais aussi les principaux secteurs de transport.

Nos missions

Le bureau commun géré par Egis depuis décembre 2013 a pour mission de définir les spécifications de base pour le développement et le déploiement d’EGNOS en Afrique, et pour le suivi des différentes phases de sa mise en œuvre. Il s’agit de renforcer les compétences locales, afin que l’entité nouvellement créée puisse poursuivre son activité de manière autonome à l’issue des deux ans de la mission.

© Anton Balazh