Saint-Étienne, rénover un stade en activité

Saint-Etienne fait partie des 11 villes retenues pour l'Euro 2016. Les travaux de rénovation et d'agrandissement du stade Geoffroy-Guichard font l'objet d'un marché de conception-réalisation.

France
Saint-Etienne
Date : 2010-2014
Durée : 3 ans
Maitre d'ouvrage : Saint-Etienne Métropole
Architecte : Chaix et Morel & Associés / ARCH SA d’architecture

Le projet en bref

Construit dans les années 1930, le stade Geoffroy Guichard est, avec celui de Lens, l’un des rares grands stades de football "à l'anglaise" existant encore en France.

L’objectif de la rénovation était de conserver l’esprit mythique du lieu tout en y installant un musée ainsi que des équipements modulables et évolutifs pour répondre aux nouvelles utilisations de l’infrastructure. Pas question cependant de faire cesser l’activité pendant les travaux avec l’obligation de garder la possibilité d’accueillir 29 000 spectateurs.

Pour créer des loges et les 6 500 places supplémentaires attendues, Egis a fait migrer progressivement l’ensemble des fonctions stratégiques (branchement et alimentation électrique, secours électrique, poste de commandement de police, poste central de sécurité incendie) vers leur implantation finale via une opération à "tiroirs". De nouveaux gradins sont venus remplir les quatre angles, pour (re)former "le Chaudron".

La capacité d'accueil du stade passe donc à 40 000 places, avec possibilité d'atteindre 42 000 places.

Nos missions

Egis a réalisé les missions d'ingénierie technique des phases études et travaux (fluides, électricité, VRD et charpente métallique) ainsi que l'ingénierie environnementale.