Précédent
Gaëtan Hairault
Ingénieur structure bois, Elioth

Temps de lecture : 3 min

Le bois, ou comment construire autrement

Le bois fait aujourd’hui un retour en force sur les marchés de la construction et de la rénovation. Apprécié pour ses performances remarquables, il fait figure de matériau d'avenir.

Construite en bois

Le bois, un matériau performant techniquement - Crédits : Brizmacker-Thinkstock

La construction bois bénéficie aujourd’hui de deux appuis majeurs qui contribuent à relancer ce secteur, touché par une activité réduite au début des années 2010 : la mise en œuvre du Plan Bois, intégré dans le plan Nouvelle France Industrielle, et la prise de conscience grandissante des enjeux climatiques au niveau mondial et national.

Pourquoi construire en bois ?

Au-delà des thématiques actuelles et réelles autour du carbone, dans lesquelles le bois excelle en agissant comme un puits de carbone, le bois est un matériau biosourcé qui présente un fort pouvoir thermique et des propriétés mécaniques intéressantes. Structure, façade, isolation, systèmes énergétiques, il peut être utilisé sous de nombreuses formes, tout en s’inscrivant dans la continuité des exigences contemporaines de sécurité, de confort et de durabilité.

Construire en bois est aussi une formidable opportunité d’user et d’abuser de la maquette numérique. L’ingénierie se numérise et nous disposons d’outils de conception numérique permettant de proposer une approche globale de la construction. Couplé au bénéfice de la filière sèche, le bois est une solution pour réduire les temps de chantier (et donc les coûts !), grâce à une préfabrication en usine, mais aussi les moyens à mettre en œuvre sur site compte tenu de la légèreté du matériau. Construire en bois permet donc de réduire de façon drastique l’énergie grise des bâtiments.

Vers une structuration de la filière bois

Egis est largement investi dans la prospective bois, notamment à travers la commission technique de l’AdivBois dont François Consigny, directeur général d’Elioth, est président. Cette association est chargée de mettre en œuvre le plan bois à travers une série de concours lancés en février 2017, auxquels Egis a largement participé à travers la France, mais aussi de lever les obstacles réglementaires en travaillant notamment en lien avec le CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment).

L’Adivbois a démontré la faisabilité structurelle des immeubles bois jusqu’à 35 étages, soit environ 120m de hauteur, par des études de cas auxquelles plusieurs filiales d’Egis ont participé. Les obstacles sont liés aux coûts élevés de la matière et à la sécurité incendie pour les immeubles de grande hauteur (plus de 50 m en habitation, plus de 28 m en bureaux). La réduction des coûts est possible à travers la structuration de la filière, qui engage tous les acteurs de la construction.

"Nous souhaitons proposer à nos clients toujours plus de bois, même dans les projets ou l’habitude veut que l’usage du bois soit proscrit. Poussons la technique dans les cimes et osons…c’est la voie du développement !"

Le groupe Egis dispose d’un pôle technique bois, Teamber, qui fédère les compétences métiers d’Elioth* autour de l’usage du bois afin de proposer une approche globale de ce matériau dans la construction. Plus que la simple vision d’un matériau d’avenir, Egis est convaincu que le bois permet d’allier durabilité, rapidité de construction, sécurité, économie, esthétique, écologie et confort.

* Entité d’Egis spécialisée en structures innovantes et en conception environnementale.

Commentaires
0 commentaire