De l’eau dans le Sahara

Alimenter Tamanrasset en eau potable à partir d’une autre ville éloignée de 750 km

Le projet consiste à alimenter en eau potable la ville de Tamanrasset, située à l'extrême sud de l'Algérie, à partir d'In Salah, ville distante de 750 km. Egis contrôle les études et supervise les travaux de six stations de pompage entre les deux villes.

Algérie
Afrique du Nord, Sahara-Tamanrasset
Date : Août 2009 – Mars 2013
Client : Wilaya de Tamanrasset
Maitre d'ouvrage : Algérienne des Eaux - ADE

Le projet en bref

Le transfert d'eau potable entre les deux villes inclut la construction et l'équipement de six stations de pompage (comprenant 2 réservoirs d'un volume utile de 2 000 m³ chacun, 3 groupes moteur Diesel, un dépôt de carburant pour une autonomie minimum de 21 jours) et les ouvrages associés (chambres de vannes, ateliers, magasin, salle de commande, production et distribution électrique, protection incendie, etc.). Il nécessite également la construction et l'équipement d'une chambre de comptage, la fourniture d'engins d'exploitation (véhicules, engins mécaniques, matériel de détection des fuites...) et les installations de chantier (base vie, clôtures et sécurité sur le chantier).

 

Nos missions

La mission de maîtrise d’œuvre confiée à Egis porte sur le contrôle et l'approbation des études d'exécution du projet (génie civil, équipements mécaniques, électriques, automatisation et hydromécaniques) ainsi que la surveillance des travaux et l’assistance technique pendant une année d'exploitation.

©Thomas JOURET/ Egis