Focus Développement Durable : Gouvernance des ressources forestières au Congo

Une mission de facilitation entre les parties prenantes des ressources forestières en République Démocratique du Congo

Dotée sur près de 70% de son territoire de forêt (soit 145 millions d’hectares), la République Démocratique du Congo s’est engagée dans un processus de restructuration du secteur à travers la mise à jour et l’adoption d’un code forestier en 2002.

Ce dernier intègre la notion de gestion durable de la forêt et d’aménagement forestier ainsi que le principe de bonne gouvernance. Il fixe une procédure pour concilier les différents utilisateurs de la forêt. Il prend en compte les communautés locales comme des usagers et des gardiens de la forêt. L’objectif est notamment que ces communautés locales, qui jouissent des droits coutumiers sur les zones forestières concédées, bénéficient de l’exploitation de la forêt.

Permettre aux communautés locales de bénéficier effectivement des compensations sociales prévues a représenté un véritable défi pour Egis. Les relations entre les populations et les entreprises étaient historiquement conflictuelles. A la suite de cette mission d’appui institutionnel des accords précis entre parties prenantes et la constitution de fonds de développement soutiennent un développement partagé du territoire sur le long terme.