Focus Développement Durable : La métamorphose de l’A63 dans les Landes

Un projet complexe, soucieux de son impact sur l’environnement. La bonne intégration des fonctionnaires de l’Etat au sein des équipes d’Egis permet aujourd’hui une exploitation plus sereine.

Le projet de mise en concession de l’autoroute A63 dans les Landes correspond à l’amélioration de la route nationale existante. Aménagée en 2 x 2 voies dans les années 1970 - 1980, cette infrastructure obsolète présentaitdes dysfonctionnements importants :

  • Une accidentologie élevée, malgré les aménagements déjà réalisés
  • Un trafic Poids Lourds très important (30%), avec interdiction de doubler et limitation de vitesse à 80 km/h
  • Des aires de repos et de service inadaptées : capacité de stockage insuffisante, peu de services
  • Des chaussées fortement dégradées
  • Un tracé monotone favorisant l’endormissement
  • Une coupure marquée pour la grande faune et les mammifères aquatiques
  • Une forte nuisance sonore pour les riverains, en l’absence de dispositifs de traitement du bruit

Ce retour d’expérience porte sur l’élargissement en 2 x 3 voies des 105 km de la section, l’amélioration de la qualité de service aux usagers et de la qualité environnementale de l’infrastructure, et la préparation des équipes d’exploitation. L’environnement de travail, en exploitation, était particulièrement exigeant.


Egis s’est impliqué à plusieurs niveaux dans ce projet phare pour la Région Aquitaine.

  • Dans l’actionnariat d’Atlandes, la société concessionnaire ;
  • Au sein du groupement d’ingénierie en charge de la conception générale du projet ; et pour la conception, fourniture et mise en place des équipements fixes d’exploitation ;
  • En fournissant une assistance environnementale à Atlandes ;
  • En tant qu’exploitant, via Egis Exploitation Aquitaine

©Balloide