Le Vetiver au secours de l’érosion des sols

Au Congo, la capitale Brazzaville et son agglomération sont confrontées à une importante érosion des sols menaçant les infrastructures de transports et les habitations. Le Gouvernement congolais a confié aux équipes d’Egis les études et le contrôle des travaux de lutte antiérosive sur le site de Cassis, caractérisé par des sols sableux.

La réponse : un génie civil basé sur le végétal, en particulier sur le développement racinaire vertical et très profond du vetiver, une plante cultivée localement pour son huile essentielle.

 Cela permet d’éviter des solutions de protections lourdes, onéreuses, impactant le paysage, et contribue à l’amélioration des conditions de vie des Congolais. Cette solution naturelle, plantée manuellement, soutient l’emploi local.

 Fort des premiers succès, Egis a décidé de généraliser cette technique pour ses opérations au Congo.

©Vincent Garnier