L’aéroport d’Oran en Algérie se hisse au rang international

Ses nouvelles installations terminales permettront d’accueillir quelque deux millions de passagers en 2025

L’aéroport d’Oran a été conçu pour un trafic maximum de 800 000 passagers par an, quantité inférieure à ses besoins d’aujourd’hui. Ce projet va doter l’aéroport de nouvelles installations pouvant accueillir le trafic des quinze prochaines années.

Algérie
Oran
Date : 2010-2015
Client : Etablissement de Gestion des Services Aéroportuaires d’Oran (EGSA-Oran)

Le projet en bref

La réalisation du nouveau terminal associé à la modernisation de l’ensemble des installations permettront à l’aéroport d’Oran de se hisser à un standard international, conformément aux différentes réglementations en vigueur en matière de sûreté, de sécurité et d’environnement.

A l’horizon 2025, l’aéroport d’Oran aura une capacité de 2 millions de passagers par an. Le projet comprend la maîtrise d'œuvre pour la réalisation et l'équipement d'une aérogare internationale et le renouvellement des installations terminales de l'aéroport (aérogare actuelle et zone de fret).

Nos missions

Les prestations d'Egis incluent une étude de faisabilité assortie à un projet de plan de composition générale de la zone terminale des installations pour le développement de l'aéroport à long terme. Ce plans sera complété par une approche architecturale sur la conception des différents bâtiments, le suivi du chantier et la supervision. Des actions de formation des personnels opérationnels de l'EGSA au bon fonctionnement des nouvelles installations font également partie de la mission d'Egis.

© Polypix Oran International