Egis, acteur de la grande vitesse en France

Le 2 juillet 2017, la ligne Sud Europe Atlantique permettant de relier Paris à Bordeaux en 2h05 et la ligne Bretagne Pays de la Loire permettant de relier Paris à Rennes en 1h30 ont été mises en service. Egis, membre de groupement COSEA a réalisé la conception, la réalisation des ouvrages complexes et l’ensemble des procédures administratives de la LGV SEA et les études d’exécution d’infrastructure pour la LGV BPL.

Des projets de grande ampleur

Le projet de LGV Sud Europe Atlantique est né de la volonté d’améliorer le réseau ferroviaire de l’Ouest français. Cette LGV, d’une longueur totale de 302 km reliant Tours à Bordeaux est en fait le prolongement de la branche sud de la LGV Atlantique vers le Sud-Ouest. Elle permet de relier rapidement l’Île de France, le Centre, le Poitou-Charentes et l’Aquitaine, et de nettement améliorer les temps de voyage dans la région bordelaise. Le coût de ce projet de grande ampleur s’élève à 7 800 000 M€. Les travaux ont débuté en 2007 et l’objectif initial était d’ouvrir cette ligne au 31 juillet 2017. Finalement cet objectif a été amélioré, la ligne a été mise en service 1 mois plus tôt que prévu. La création de la LGV Sud Europe Atlantique Tours-Bordeaux (LGV SEA) est un des plus importants projets ferroviaires à l’échelle européenne.

Le projet de LGV Bretagne - Pays de la Loire s’inscrit dans le prolongement de la LGV Atlantique Paris-Le Mans mise en service en 1989 vers Rennes et Nantes. Il a consisté en la création de 182 km de ligne nouvelle entre Le Mans et Rennes, 32 km de raccordement et 2 bases travaux. Avec une vitesse d'exploitation de 320 km/h, cette ligne nouvelle permet de réduire de manière significative Ie temps de parcours entre Paris et Rennes, ramenant à moins d'1h30 la durée du trajet entre ces deux villes, soit un gain de temps estimé de 37 minutes.

Egis, acteur des lignes SEA et BPL depuis plus de dix ans

La ligne à grande vitesse Bretagne – Pays de la Loire

Sur la ligne BPL, Egis était en charge de réalisation des études d’exécution d’infrastructure ainsi que le pilotage global, le contrôle externe, le contrôle de cohérence et la synthèse des études. 

Outre la production des études d’exécution d’infrastructure, Egis a réalisé, en 2006 lors du lancement du projet, une étude d’impact sur l’environnement visant à reconnaitre le projet comme utilité publique. De 2003 à 2010, Egis est également intervenu sur le projet dans le cadre de l’avant-projet sommaire de la ligne qui comportait plusieurs phases et qui a abouti à un dossier technique comportant des estimations de coûts d’investissement et une analyse des risques du projet en phase de construction.

Des prestations qui affirment la plus-value d’Egis en matière d’études sur l’un des plus grands projets ferroviaires européens.

La ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique

Réseau ferré de France (RFF) a attribué le contrat de concession de cette ligne au groupement LISEA, composé de Vinci, de la Caisse des Dépôts (et sa filiale CDC Infrastructure) et d'AXA Private Equity. Par la suite, LISEA a confié la conception et la réalisation des ouvrages au groupement COSEA, comprenant un sous groupement d’ingénierie composé d’Egis, Systra, Arcadis et IUR Vinci.

Sur cette ligne, en addition de sa mission principale de conception et réalisation des ouvrages de la ligne au sein du groupement COSEA, Egis est intervenu sur le projet à plusieurs reprises pour diverses missions. En 2006, Egis était notamment en charge de la mise à jour de l’avant-projet sommaire et en 2010, Egis a réalisé une étude du dimensionnement des installations fixes de traction électrique. Egis a également porté les dossiers de procédure de la totalité de la ligne (Dossier Loi sur l’Eau, dossier défrichement, dossier ICPE…) et a assuré la conception de la plus part des ouvrages exceptionnels dont l’ouvrage le plus remarquable de cette ligne TGV le Viaduc sur la Dordogne, d’une longueur de plus de 1300 mètres avec des fondations à plus de 40 mètres de profondeur. La partie étude conception aura duré 4 ans et a mobilisé en moyenne plus de 200 collaborateurs d’Egis sur cette période, voire 300 au pic de l’activité puis une cinquantaine de personnes lors de la phase travaux.

Ces différentes missions sur ces deux projets d’envergure pendant plusieurs années ainsi que la participation de nombreux collaborateurs démontrent la maîtrise d’Egis dans le ferroviaire à grande vitesse et font d’Egis un acteur incontournable de la grande vitesse en France.

Airborne Concept et Egis ont participé à une table ronde à l’occasion du salon international de l’air et de l’espace du Bourget le 20 juin dernier. La solution présentée par Egis repose sur l’intégration d’un transpondeur ADS-B (Automatic dependent surveillance-Broadcast) permettant d’identifier en temps réel la position du drone et de la visualiser sur un écran radar.

Egis était aux côtés d’Airborne Concept lors de cette présentation afin de poursuivre les échanges avec la Défense et les industriels de l’aéronautique sur la solution de surveillance de drones.

La présentation était organisée à l’initiative du pôle de compétitivité Safe Cluster, associé à la Région Provence Alpes Côte d’Azur, ainsi que de la société d’avocats De Gaulle Fleurance & Associés. En ouverture, le Secrétariat Général de la Défense et de la Sécurité Nationale (SGDSN) a présenté la nouvelle loi relative au renforcement de la sécurité de l'usage des drones civils.

Elle augurait de la démonstration du 6 juillet devant la Commission Européenne, l’Agence Européenne de la Sécurité Aérienne (EASA) et des membres de la Défense de différents Etats (Etats-Unis, Royaume-Uni, Corée du Sud, Canada, Suisse). Safe Cluster a en effet invité Airborne Concept et Egis à effectuer une démonstration en vol de leur solution près d’Aix-en-Provence, face à Atechsys/ONERA, ASD/Gemalto, Optimal tracking, HIONOS ou encore PARROT, en présence des  représentants de ces institutions et autorités.

6,500m² of eco-friendly space in the heart of the Vallée de Chevreuse: Pernod Ricard University opens its first campus at the Domaine de La Voisine, the Group’s historical château.

ernod Ricard is first and foremost the 18,500 men and women who make the Group a success on a daily basis in more than 87 countries. In order to provide its employees with a training tool that measures up to the Group’s ambitions, Pernod Ricard University – the entity responsible for the talent development initiative – is proud to announce the opening of its first campus in the Domaine de La Voisine, located in Clairefontaine-en-Yvelines (78), near Paris.

After two years of work carried out collectively by Cyril Durand-Behar Architectes, GSE (property developer), and Egis (deputy contractor), the Domaine de La Voisine will host from 4 September 2017 a large proportion of the 15,000 hours of training offered each year by Pernod Ricard University. Located across 170 hectares acquired in 1954 by Pernod Ricard’s founder Paul Ricard, the Domaine de La Voisine has been completely redesigned to combine tradition and contemporary spirit within an abundance of nature. Designed around “moments” – work, relaxation and convivialité – the campus includes a reception area equipped with sports facilities, a learning centre with a 350-seat auditorium and 500m² of various meeting rooms, 60 bedrooms and the historical château, which has been totally renovated, where drinks, dinners and receptions will now be hosted. In compliance with the charter of the Regional Nature Reserve of the Haute Vallée de Chevreuse, the Domaine de La Voisine is committed to both HQE Aménagements (High Environmental Quality Developments) and “Very Good” BREEAM certification, led by GSE.

Alexandre Ricard, Chairman & CEO of Pernod Ricard, stated, “I am delighted to see the transformation of the Domaine de La Voisine into a campus equipped with all the latest training technologies: collaborating, discussing and meeting will be its watchwords. This way, we will be able to nurture our talents within a single setting dedicated not only to excellence but also to convivialité – because we primarily learn from others. It is also for this reason that we wanted to make this exceptional venue accessible to non-Group guests”.

The Pernod Ricard University campus will also be available to external customers thanks to a partnership with Chateauform’. The expertise of Chateauform’ will help make the Domaine de La Voisine a location from which the values that the Group holds dear – convivialité, ethics and the entrepreneurial spirit – will be promoted.

Daniel Abittan, Chairman of Chateauform’, said, “The opening of a new Maison des Séminaires as part of Châteauform’s portfolio is always a wonderful adventure full of promise both for our participants and clients. With the Domaine de La Voisine, we are all the more delighted as it involves a partnership with the iconic group Pernod Ricard. This is a Group with whom we share common values: Pernod Ricard’s signature is “Créateurs de Convivialité” while Châteauform’s raison d’être is to enhance “added value” with “added warmth”. I would like to thank Pernod Ricard for enabling us to supplement our offer with this historic venue which has now become a fantastic, innovative and forward-looking project.”

This project was developed through collaboration with preferred partners who respected the original features of the Domaine de La Voisine. For Cyril Durand-Behar, this collaboration represented a relationship based on trust and conviviality, “There was from the beginning a meeting of minds with Pernod Ricard University as well as positive energy to build this iconic place for the Group. The whole site was thought as a space with areas corresponding to the different parts of a day of training, all built in concrete, wood, stone and metal. That repetition that was meant to emphasized the originality and coherence of the project, which allowed us to express all of areas of expertise, from architecture to interior design.”

Thierry Chambellan, deputy CEO of GSE’s engineering business, « every detail was conceived with great care, to make sure every square meter is unique. It is an atypical “creation”, warm with a very intimate atmosphere, a bit like “Haute Couture” while using simple and humble materials”.

6 500m² écoresponsables au cœur de la Vallée de Chevreuse : Pernod Ricard University ouvre son premier campus sur le Domaine de La Voisine, Château historique du Groupe.

Pernod Ricard, c’est avant tout 18 500 hommes et femmes qui font le succès du Groupe au quotidien dans plus de 87 pays. Afin de doter ses collaborateurs d’un outil de formation à la hauteur des ambitions du Groupe, Pernod Ricard University, l’entité en charge du développement des talents, est fière d’annoncer l’ouverture de son premier campus sur le Domaine de La Voisine situé à Clairefontaine en Yvelines (78).

Après deux ans de travaux menés conjointement par Cyril Durand-Behar Architectes, GSE (promoteur immobilier), et Egis (assistant maître d’ouvrage), le Domaine de La Voisine accueillera dès le 4 septembre 2017 une grande partie des 15 000 heures de formation dispensées chaque année par Pernod Ricard University. Situé sur un domaine de 170 hectares acquis en 1954 par Paul Ricard, fondateur de Pernod Ricard, le Domaine de La Voisine a entièrement été repensé pour réconcilier tradition et esprit contemporain au sein d’une nature foisonnante. Conçu autour de « moments » - de travail, de détente et de convivialité -, le campus comprend un espace d’accueil abritant des structures sportives, un learning center avec notammentun auditorium de 350 places et 500 m² de salles de réunions diverses, 60 chambres et le château historique entièrement rénové où l’on partagera désormais apéritifs, dîners et soirées. En conformité avec la charte du Parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse, le Domaine de La Voisine s’inscrit dans une démarche HQE Aménagements et BREEAM « Very Good » menée par GSE.

Alexandre Ricard, Président-directeur général de Pernod Ricard, a indiqué : « Je suis très heureux de voir la transformation du Domaine de La Voisine en un campus doté de toutes les nouvelles technologies en matière de formation : collaboration, échange et rencontre en seront les maîtres mots. Nous pourrons ainsi faire grandir nos talents dans un cadre unique non seulement dédié à l’excellence mais aussi à la convivialité. Car apprendre, c’est d’abord apprendre de l’autre. C’est d’ailleurs pour cette raison que nous avons voulu faire de ce site exceptionnel un site ouvert ».

Le campus de Pernod Ricard University sera également accessible à des clients extérieurs au Groupe grâce à un partenariat avec Chateauform’. Le savoir-faire de Chateauform’ contribuera à faire du Domaine de La Voisine un lieu où rayonneront les valeurs qui sont chères au Groupe - convivialité, éthique et esprit entrepreneurial.

Daniel Abittan, Président de Chateauform’, se réjouit : « L’ouverture d’une nouvelle maison des séminaires dans la collection Châteauform’ est toujours une magnifique aventure pleine de promesses pour nos participants et clients. Avec Le domaine de La Voisine, nous sommes d’autant plus heureux qu’il s’agit d’un partenariat avec le Groupe emblématique Pernod Ricard. Un Groupe avec lequel nous partageons des valeurs communes : Pernod Ricard se veut « Créateurs de Convivialité » quand la raison d’être de Châteauform’ est d’ajouter de la « chaleur ajoutée » à la « valeur ajoutée ». Je remercie Pernod Ricard de nous permettre d’enrichir notre offre grâce à ce lieu historique devenu aujourd’hui un superbe projet innovant tourné vers le futur. »

Ce projet a été conçu grâce à une collaboration avec des partenaires de choix qui ont su respecter les caractéristiques d’origine du Domaine de La Voisine. Pour Cyril Durand-Behar, cette collaboration a été vécue comme une relation de confiance et de convivialité : « Il y a eu dès le départ avec Pernod Ricard University une communauté d’esprit et une énergie positive pour la réalisation de ce campus emblématique pour le Groupe. Le site est pensé comme une promenade répartie autour d'espaces correspondant aux diverses étapes d’une journée de formation, tous conçus en bois, béton, pierre et métal. Une répétition voulue et ponctuée affirmant l’originalité et la cohérence du projet, et qui nous a permis d’exprimer tous nos domaines de compétences, tant en architecture, qu'en architecture intérieure et design de mobilier ! »

Selon Thierry Chambellan, directeur général délégué du pôle ingénierie de GSE :

« L’attention a été portée à chaque détail, ainsi chaque m² a été pensé, conçu et construit pour qu’il soit unique. C’est une « création » atypique, chaleureuse et qui dégage une atmosphère très personnelle, c’est un peu de la « Haute Couture » avec pour autant l’utilisation de matériaux et matières simples, non ostentatoires ».

Egis vient d’être désigné lauréat des Défis Urbains dans la catégorie « Interfaces urbaines » pour le téléphérique urbain de Brest, lors de la cérémonie de remise des prix qui s’est tenue à l’hôtel Intercontinental Opéra à Paris.  Les défis Urbains récompensent chaque année les réalisations d’initiative publique et/ou privée en faveur d’une ville durable, inclusive, accessible, partagée, innovante, connectée, équilibrée.

Un téléphérique pour le renouveau d’un quartier

Le groupement SEMTRAM, associant Brest Métropole Aménagement et Egis, a assuré de 2013 à 2017, le mandat de maîtrise d'ouvrage de cet ambitieux projet.

Au sein du groupement, Egis a été au cœur du pilotage du marché de conception/réalisation, depuis les réflexions sur la stratégie d’achat jusqu’à la mise en service. Le Groupe a notamment assuré le suivi technique, la planification, la coordination et la communication avec les différents acteurs. C’est la première expérience française en matière d’adaptation du téléporté à l’usage urbain.

Le système de transport par câble de Brest, opérationnel depuis novembre 2016, permet de franchir la Penfeld et les hauts bâtiments de la base navale, tout en offrant un accès direct au Plateau des Capucins. D'une durée de trois minutes, la traversée offre une vue imprenable sur la ville et la rade de Brest. Depuis janvier 2017, 340 000 voyageurs ont utilisé le téléphérique, ce qui représente une fréquentation de plus 40 % par rapport aux prévisions imaginées à l’origine (650 000 voyageurs par an en prévision).

Plusieurs prix pour le téléphérique de Brest

En plus des chiffres de fréquentation qui permettent d’illustrer le succès et l’engouement pour le téléphérique,  il a également été récompensé à plusieurs reprises par la profession.

En 2017, la Fédération des entreprises publiques locales (Epl) a décerné le Trophée "Services au public" au premier téléphérique urbain de France. Cette distinction a été obtenue à l’issue d’un vote du public par internet et d’un jury de professionnels, sur la base d’une sélection de 25 projets.

Ce nouveau prix décerné par Innovapresse vient souligner une nouvelle fois la réussite de cet ambitieux projet réalisé par Egis.

Egis, pionnier du transport par câble en France

Spécialisé dans la conception des projets de transports urbains, Egis conçoit des solutions de transport par câble innovantes depuis plusieurs années déjà. Ce nouveau mode de déplacement offre une solution de transport efficace permettant de régler des problèmes complexes de franchissement à moindre coût.

Les exemples des téléphériques de Brest et d’Orléans, ou plus récemment de celui de Saint-Denis à la Réunion, illustrent bien la façon dont Egis sait accompagner les décideurs dans la définition de leurs projets de transport à long terme jusqu’à la mise en service. Ces trois références significatives, aux enjeux très différents, attestent des  compétences et du savoir-faire du Groupe en matière de transport par câble et font d’Egis un pionnier en France dans le domaine.

Crédit photo : Egis - Bruno Plumey

Egis Engenharia e Consultoria a remporté le prix de la "Meilleure Ingénierie Ferroviaire 2016", prix décerné par la revue brésilienne « Revista Ferroviária » (Revue Ferroviaire), à l’issue d’un vote des professionnels du secteur et l’analyse d’un comité de sélection.

Jean Steenhouwer, Ingénieur Développement Commercial à Egis, a eu le plaisir de recevoir le prix le 13 juin dernier à São Paulo !

Félicitation à Jean qui a renforcé la présence commerciale d'Egis auprès de nos clients, fournisseurs et partenaires depuis le début de l'année.

Consulter le palmarès (en portugais)

© Revista ferroviária

EgisMex, the Mexican subsidiary of Egis, has just celebrated its second year of existence, and moved its head office so as to better meet the strategic expansion objectives of the group in Latin America.

Located in downtown Mexico City, closer to our clients and business partners, the new offices will allow us to accommodate the railway technology pole being set up, as well as the future bid & tender department, from early September. They will also allow us to host collaborators from the group working for Egis in Mexico.

Today, the Mexican subsidiary is made up of 50 staff, of whom around ten work in the head office, and about 40 in Guadalajara, at the project hub in charge of the supervision of the systems and rolling stock works for Line 3 of the metro.

EgisMex aims to head up the development of the group in Mexico, and the whole Latin America region (excluding Brazil) for the Rail BU.

> Contact

EgisMex, la filiale d’Egis au Mexique, vient de fêter ses deux ans d’existence, et a déménagé son siège social pour répondre à la stratégie d’expansion du groupe en Amérique latine.

Situés en centre-ville de Mexico, plus proches de nos clients et de nos partenaires d’affaires, ces nouveaux bureaux permettent d’accueillir le pôle technique ferroviaire en cours de constitution, ainsi que la future cellule de montage des offres à partir de début septembre. Ils pourront également d’accueillir les collaborateurs du groupe en mission au Mexique dans un environnement Egis.

Aujourd'hui la filiale mexicaine est composée d'environ 50 collaborateurs, dont une dizaine travaillant au siège, et une quarantaine à Guadalajara, sur le plateau projet en charge de la supervision des systèmes et du matériel roulant de la ligne 3 du métro.

EgisMex a pour vocation de porter le développement du groupe au Mexique, et sur l’ensemble de l’Amérique latine (hors Brésil) pour ce qui concerne la Business Unit Rail.

> Contact

Engagée depuis deux ans comme mécène auprès du Fonds de dotation de l'Ecole Nationale d'Aviation Civile (ENAC), Egis a remis le 1er juin dernier une bourse internationale d'études à Anne-Sophie Truchot, étudiante en 2ème année du cursus ingénieur de l'ENAC.

Attribuées à la fois sur la base de critères sociaux et académiques, les bourses financées par les entreprises mécènes donnent leur chance à des étudiants pour poursuivre leurs études à l’international. Cette année encore, Egis a voulu offrir cette opportunité en accompagnant financièrement un étudiant méritant qui sera demain un acteur privilégié du secteur aéronautique ou spatial.

Après un stage de recherche à Fraunhofer Institute à Wachtberg en Allemagne en électromagnétisme qu’elle effectuera dans le courant de l’été, Anne-Sophie Truchot rejoindra le programme Grande Ecole de Toulouse Business School en janvier 2018 pour l’obtention d’un double-diplôme ENAC/TBS. Dans ce cadre, elle effectuera un ou deux semestres d’études à Londres afin de compléter sa formation en Marketing Management ou en Finance des marchés.

L’an dernier, la B.U. Aviation d’Egis avait apporté son soutien à Ganesh Vedarattiname qui poursuit brillamment son cursus à l’Université de Cranfield en Angleterre. Ganesh a achevé la première partie de son Master au cours duquel nous lui avons permis de rencontrer nos collègues consultants d’Helios à Farnborough. Ceux-ci l’ont aiguillé dans la définition de sa thèse sur la thématique des « Remote control towers », ou tours de contrôle aérien à distance. En septembre, Ganesh effectuera un stage au sein de la start-up Starburst Accelerator, premier incubateur mondial dédié aux start-up de l'aéronautique et du spatial.

copyright : ENAC

Porte de Versailles, Stand #C24 – Hall 5.1

Egis présentera les solutions "Smart Parking" à travers deux sessions de démonstration :

Le 21 juin à 11h15
Le 22 juin à 10h

En tant qu’exploitant et fournisseur de solutions innovantes, Egis possède une forte expertise en matière de gestion de stationnement intelligent. Le Groupe a acquis une expérience significative dans le domaine, à travers l’exploitation des services de stationnement de la ville d’Amsterdam, qui compte parmi les plus performants au monde.

Egis souhaite partager auprès de ses clients son savoir-faire, ses solutions et services adaptés à la gestion du stationnement dématérialisé et dépénalisé en France :

  • Solutions de contrôle intégrant le calcul, l’établissement, le traitement et le paiement de forfait post stationnement (FPS). Outil de ticket virtuel.
  • Solutions de précontrôle avec les véhicules équipés de caméras LAPI (lecture automatique de plaque d’immatriculation).
  • Observatoire dynamique du stationnement.
  • Solutions de traitement de recours administratifs préalables obligatoires (RAPO) en lien avec la CCSP (Commission du Contentieux du Stationnement Payant). 

http://www.salonparkopolis.com

Pages