Egis maître d'oeuvre du projet

Lundi 23 juin aura lieu la cérémonie de pose de la première pierre du nouveau centre commercial « NICE ONE », à Nice, en présence de M. Guillaume LUCAS, Directeur général adjoint de Vinci Immobilier, M. Philippe AVINENT, Directeur général adjoint de VINCI Construction France, et M. Christian ESTROSI, Député-Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte-d’Azur.

Développé par Vinci Immobilier au cœur de l’Eco-Vallée de la plaine du Var, le projet prévoit la construction de 29 000m² de commerces articulés autour d’une rue intérieure piétonne à ciel ouvert, et adossés au nouveau stade de Nice Allianz Riviera. Il accueillera à terme une trentaine de commerces, dont cinq grandes surfaces allant de 2500 à 5000m². Leur ouverture est prévue à  l’automne 2015.

Egis assure pour le groupe VINCI la mission de maitrise d’œuvre complète aux côtés du cabinet d’architecte WILMOTTE&Associés.

 

In a few days' time, on Friday 20 June, the football match between France and Switzerland will take place at Salvador de Bahia. The supporters will be able to use the new metro, which was opened on 11 June, to get to the stadium.

For the past six months, since it signed a contract with the Brazilian group CCR (Companhia de Concessões Rodoviárias), Egis has been working towards the completion of the first section (5 stations, including one new station, with a total of around 7.3 km of track, 1.5 km of which is underground) of line 1 of the Salvador de Bahia metro in Brazil.

The work carried out by Egis (almost 30 employees, 85% of whom are Brazilians) alongside CCR, constructors and suppliers, led to the successful inauguration of this first section of line 1 on 11 June, attended by the President of the Republic of Brazil, Dilma Rousseff.

Two days later, on 13 June, the metro, which will be free until 15 September and will remain in a "test" phase until then (limited operating capacity and reduced frequency between trains), transported some of the supporters to the first match between Spain and the Netherlands, who were the two teams playing in the last final in 2010. This match is the first of six that will take place at the Arena Fonte Nova in Salvador de Bahia, which is served by this first section of line 1.
Egis employees, who were in charge of systems and interface integration, made a full contribution to this achievement, in particular through their involvement in engineering, interface management, planification and testing.
The project overall consists of two lines (1 and 2), which will become operational gradually, with the last section due to go into service in April 2017 linking up the international airport and providing the inhabitants of Salvador, known as Soteropolitanos, with almost 34 km of metro line.


Let's not forget that this first major diversification project in passenger transport comes as an endorsement of the pertinence of Egis’ development strategy in Brazil.

© Egis / Thinkstock

Découvrez le rapport d'activité 2013 de notre Groupe. Vous y trouverez les projets et faits marquants de l'année qui témoignent de la diversité de notre offre, de la complémentarité de nos expertises, de notre ouverture sur l'international, de notre capacité d'innovation et de notre engagement pour un avenir plus durable.

Ce document rend également hommage aux femmes et aux hommes du Groupe qui mettent chaque jour leur savoir-faire au service de nos clients pour apporter des réponses toujours plus optimisées à leurs besoins.

Dans un contexte économique difficile, Egis a réalisé en 2013, comme en 2012, la moitié de son chiffre d’affaires sur le marché français et maintient résolument une trajectoire de croissance pour 2014, grâce à une forte prise de commandes, majoritairement internationale.

 

Dans quelques jours, vendredi 20 juin, aura lieu le match de football entre la France et la Suisse. La rencontre se déroulera à Salvador de Bahia. Les supporters se rendront au Stade grâce au nouveau métro, inauguré le 11 juin dernier.

Depuis six mois et la signature en décembre dernier de son contrat avec le groupe brésilien CCR (Companhia de Concessões Rodoviárias), Egis a travaillé activement à la finalisation du premier tronçon (5 stations, dont une nouvelle, totalisant environ 7.3 km dont 1.5 km de tunnel) de la ligne 1 du métro de Salvador de Bahia, au Brésil.

Le travail des équipes d’Egis (près de 30 personnes, dont 85% de brésiliens), aux côtés des équipes de CCR, des constructeurs et fournisseurs, a permis d’inaugurer avec succès ce premier tronçon de la ligne 1 le 11 juin, en présence de la Présidente de la République du Brésil, Dilma Rousseff.

Deux jours plus tard, le 13 juin, le métro, qui sera gratuit jusqu’au 15 septembre prochain et qui d’ici là est dans une phase dite « expérimentale » (amplitude d’exploitation limitée et fréquence entre trains réduite), a transporté une partie des supporters qui ont assisté au premier match opposant l’Espagne aux Pays-Bas, affiche de la dernière finale de 2010. Ce match est le premier des six qui se dérouleront dans l’enceinte de Salvador de Bahia, l’Arena Fonte Nova, desservie par ce 1er tronçon de la ligne 1.

Les équipes d’Egis, en charge de l’intégration des systèmes et des interfaces, ont pleinement contribué à ce succès, en participant notamment aux activités d’ingénierie, de gestion des interfaces de planifications et des essais.

Le projet dans son ensemble est constitué de deux lignes (1 et 2), qui seront exploitées par mises en services successives, jusqu’au dernier tronçon devant être mis service en avril 2017 reliant l’aéroport international et offrant ainsi aux soteropolitanos (habitants de Salvador) près de 34 km de lignes de métro.

Rappelons que ce premier grand projet de diversification dans le transport voyageur est un succès qui confirme la pertinence de la stratégie de développement d’Egis au Brésil.

A few hours before the opening of the 20th FIFA World Cup, which takes place from June 12 to July 13, 2014, the first teams arrived in Brazil. The international airport of São Paulo Viracopos, located in Campinas, about a hundred kilometres north-west of São Paulo, has welcomed teams from Ivory Coast, Japan, Algeria and Portugal. Teams from Russia, Nigeria and Honduras are expected in the next few days.

These teams have been able to enjoy all the conveniences offered by the new terminal where they arrived. Egis has been involved since the get go; the first team to arrive into São Paulo Viracopos was the Ivory Coast team and the group is also an airport operator for Abidjan Airport.

Egis is a shareholder of the concessionary company of São  Paulo - Viracopos airport in consortium with the Brazilian companies Triunfo Participações and UTC Participações, for a period of 30 years. Egis is a leading international airport operator and provides its expertise in airport management and operations, but also in airport engineering in order to oversee the progress of the plans to expand and improve the infrastructure of Viracopos airport.

Investments exceeding €900 million have been made for the construction of the new 145,000 m² terminal which can accommodate 20 million passengers. Airport traffic has experienced strong growth since 2009, which should continue until reaching more than 30 million passengers in 2030, according to market projections.

 

 ©Viracopos Aeroportos Brasil

A quelques heures de l'ouverture de la 20ème édition de la Coupe du Monde de football qui se déroulera du 12 juin au 13 juillet 2014, les premières équipes arrivent au Brésil. L'aéroport international de Sao Paulo Viracopos, situé à Campinas, à une centaine de kilomètres au nord-ouest de São Paulo, a accueilli les équipes de Côte d'Ivoire, du Japon, d'Algérie et du Portugal. Les équipes de Russie, du Nigéria et du Honduras sont attendues dans les tout prochains jours.

Ces équipes ont pu apprécier le confort du nouveau terminal dans lequel elles ont été accueillies. Egis était au cœur de l’action puisque la première équipe arrivée à Sao Paulo Viracopos était celle de la Côte d’Ivoire et le groupe est également impliqué en tant qu’opérateur aéroportuaire sur l’Aéroport d’Abidjan.

Egis, est actionnaire de la société  concessionnaire de l’aéroport de Sao Paulo - Viracopos, en groupement avec les entreprises brésiliennes Triunfo Participações et UTC Participações, pour une durée de 30 ans. Egis est l’opérateur aéroportuaire international de référence, et apporte son expertise en matière de management aéroportuaire et d’exploitation, mais aussi en ingénierie aéroportuaire pour superviser l'avancée du projet d'extension et d'amélioration des infrastructures de l'aéroport de Viracopos.

Des investissements, à hauteur de 900 millions d’euros, ont été réalisés pour la construction du nouveau terminal  de 145 000 m² pouvant accueillir 20 millions de passagers. Le trafic de cet aéroport connait une forte croissance depuis 2009, qui devrait se poursuivre pour atteindre plus de 30 millions de voyageurs en 2030, selon les projections du marché.

 ©Viracopos Aeroportos Brasil

Brisa, Egis and NedMobiel have formed a new partnership targeting leadership in innovative mobility services and mobility management. Brisa and NedMobiel, founding shareholders of BNV Mobility, will now be joined by Egis, a worldwide leader in the field of engineering, project structuring and operations services.

“Egis is pleased to become a stakeholder in BNV Mobility. The end-to-end mobility services developed by BNV Mobility are an excellent complement to Egis’ existing 2400 km of worldwide road operating and maintenance services, and its activities in developing services for motorized road users under the Easytrip brand” states Rik Joosten, CEO of Egis Projects.

The Netherlands is leading the way with innovative mobility services. BNV Mobility has worked on several successful rush-hour avoidance projects which have led to positive behavioural changes of Dutch commuters. Services which lead to proven sustainable mobility will be deployed in other countries by the stakeholders.

Brisa is glad that Egis joins us in this new exciting mobility services business, we expect this strong international player to add value to the project. We are looking forward to working together to enable BNV Mobility to achieve its scaling up from a leading Dutch mobility services provider to an international performer”, says Daniel Amaral, Executive Director of Brisa.

Dirk Grevink, co-founder of NedMobiel: “Mobility management is growing in importance; together we can gain leverage from each other’s markets and experiences and create a stronger mobility proposition, both now and in the future.”

BNV Mobility specializes in rush-hour avoidance projects, such as the successful Wild! van de spits service that is currently deployed in the Rotterdam region and already has more than 10,000 participants after just 2 months. Wild! van de spits offers participants a cash reward for peak-hour avoidances in a very congested area around the city of Rotterdam. BNV Mobility also offers mobility services which provide a complete mobility added-value proposition to consumers. This will be bundled in the MovesYourDay service which will be launched later this year.

MovesYourDay is a mobility assistant which leads to smarter driving. By providing clear information about driving behaviour and mobility costs commuters will be able to save money and understand how to achieve sustainable mobility. 

©Thinkstock

Brisa, Egis et NedMobiel viennent de créer un nouveau partenariat ciblant les services innovants de gestion de la mobilité. Brisa et NedMobiel, actionnaires fondateurs de BNV Mobility, sont maintenant rejoints par Egis, leader mondial dans le domaine de l'ingénierie, du montage de projet et des services d'exploitation.

Egis est fier de devenir actionnaire de BNV Mobility. Les solutions globales de gestion de la mobilité développées par BNV Mobility sont un excellent complément aux services d'exploitation et de maintenance routières proposés par Egis sur 2400 km d’autoroutes existantes à travers le monde et à ses activités dans les services aux usagers de la route développés sous la marque Easytrip” déclare Rik Joosten, Directeur Général d’Egis Projects.

Les Pays-Bas ouvrent la voie aux services innovants dans le domaine de la mobilité. BNV Mobility a travaillé avec succès sur plusieurs projets permettant d’éviter d’utiliser son véhicule aux heures de pointe et qui ont conduit à des changements de comportement de la part des Néerlandais dans leurs déplacements quotidiens. Ces services favorisant une mobilité durable prouvée seront déployés dans d'autres pays par les partenaires.

Brisa se réjouit qu’Egis se joigne à nous dans cette nouvelle et passionnante activité de services liés à la mobilité. Nous sommes convaincus que cet acteur international apportera de la valeur à ce projet. Nous sommes impatients de travailler ensemble pour permettre à BNV Mobility de passer du statut de prestataire de services néerlandais à celui d'acteur international sur le marché de la mobilité”, explique Daniel Amaral, Directeur Exécutif de Brisa.

Dirk Grevink, co-fondateur de NedMobiel : “La gestion de la mobilité devient de plus en plus importante. Ensemble, nous pouvons avoir plus de poids sur les marchés et apporter une proposition de mobilité plus forte, à la fois maintenant et dans le futur.

BNV Mobility s’est spécialisé dans les projets visant à limiter les déplacements aux heures de pointe, tels que le service Wild! van de spits qui est actuellement déployé dans la région de Rotterdam et qui compte plus de 10 000 participants après seulement 2 mois d’activité. Le service Wild! van de spits offre aux participants une prime s’ils évitent de circuler aux heures de pointe dans les zones très congestionnées autour de Rotterdam. BNV Mobility propose également aux usagers des services à la mobilité à haute valeur ajoutée. Ces services intègreront l'offre MovesYourDay qui sera lancée au cours de l’année.

MovesYourDay est un assistant à la mobilité qui promeut la conduite intelligente. Il fournit des informations claires sur le comportement des usagers. Il permet de faire des économies et de comprendre comment arriver à une mobilité durable.

Egis and the Yangon (Rangoon) municipal authorities together signed a memorandum of understanding on Friday 9 May 2014 for a pilot project to rehabilitate the city’s drinking water network. This is the first project in Myanmar to benefit from the French fund that finances foreign infrastructure projects, FASEP.

In recent years Myanmar has been transitioning rapidly towards a market economy: direct foreign investment increased threefold between 2011 and 2013 and a large number of projects have been launched in different sectors and regions of the country.

Urban infrastructure requiring renovation

The city of Yangon (Rangoon), the country’s economic capital, has a population of over 6 million and is experiencing urban development which has intensified further since 2011. However, the existing infrastructure mainly dates back to the 1930s and requires renovation.

The Yangon municipal authorities (Yangon City Development Committee, YCDC) expressed its wish to rehabilitate and upgrade this infrastructure, in particular in the area of drinking water. It is estimated that more than 50% of the water pumped into the city is wasted due to leaks in the supply system.

A project reinforcing Egis’ presence in Myanmar

In view of this, Egis proposed a feasibility study for the rehabilitation of Yangon’s drinking water network in a pilot zone comprising three priority districts and supplying 800,000 inhabitants: Thingangyun, Tarmwe and Thaketa. This project obtained the support of the French Finance Ministry, thereby becoming the first project in Myanmar to receive funding from the French FASEP fund.

The results of this study in Yangon are to serve as the starting point for the development of network rehabilitation across the entire city, which the French Development Agency plans to finance during 2015. Other cooperation projects between France and Myanmar are currently under development, notably in Mandalay, the country’s second largest city.

This project is Egis’ fifth in Myanmar since 2013 and coincides with the opening of a local subsidiary, Egis Myanmar. The objective of this branch is to continue to develop the activities of the group in the country in a wide range of engineering sectors.

©Thinkstock

Egis et la Municipalité de Yangon (Rangoon) ont signé le vendredi 9 mai le protocole d’accord d’un projet pilote de réhabilitation du réseau d’eau potable de la ville, premier projet au Myanmar financé par le “Fonds d’Etude et d’Aide au Secteur Privé” (FASEP).

Le Myanmar connaît ces dernières années une transition rapide vers une économie de marché : les investissements directs étrangers ont été multipliés par 3 entre 2011 et 2013 et de nombreux projets sont lancés dans différents secteurs et régions du pays.

Des infrastructures urbaines à réhabiliter

La ville de Yangon (Rangoon), capitale économique du pays, compte plus de 6 millions d’habitants et connaît une urbanisation croissante, qui s’est encore accentuée depuis 2011. Cependant, les infrastructures existantes datent majoritairement des années 30 et doivent être réhabilitées. La municipalité de la ville de Yangon (Yangon City Development Committee, ou YCDC) a manifesté sa volonté de réhabiliter et de mettre à niveau ces infrastructures, notamment dans le secteur de l’eau potable, où les pertes physiques dues aux fuites dans le réseau représenteraient plus de 50% de l’eau acheminée dans la ville.

Un projet qui renforce la présence d'Egis au Myanmar

Suite à ce constat, Egis a proposé une étude de faisabilité pour la réhabilitation du réseau d’eau potable de Yangon sur une zone pilote comprenant 3 quartiers prioritaires de la ville, desservant près de 800 000 habitants : Thingangyun, Tarmwe and Thaketa. Ce projet a été approuvé par le Ministère des finances français, devenant ce faisant le premier projet au Myanmar financé par le Fonds d’Etude et d’Aide au Secteur Privé (FASEP).

Les résultats de cette étude à Yangon doivent servir de base pour le montage de projets de rénovation du réseau dans l’ensemble de la ville, que l’AFD prévoit de financer au cours de l’année 2015. D’autres projets de collaboration entre la France et le Myanmar sont en cours de lancement, notamment à Mandalay, la deuxième ville du pays.

Ce projet est le cinquième du groupe Egis au Myanmar depuis 2013 et coïncide avec l’ouverture d’une filiale d’Egis dans le pays, « Egis Myanmar ». Le but de cette filiale est de continuer à développer les activités du groupe dans le pays, dans les différents secteurs de l’ingénierie.

©Thinkstock

Pages