Une maîtrise d’œuvre Egis

Vendredi 20 décembre 2013 à 14h30 sera posé le premier bloc accropode de la Nouvelle Route du Littoral à La Possession, île de La Réunion, en présence de Messieurs  Jean-Luc Marx, Préfet de La Réunion, Didier Robert, Président de la Région Réunion et Rémi Cunin, Directeur général délégué du groupe Egis.

Profil d’un projet d’envergure

Le projet de nouvelle liaison sécurisée de 12 km entre Saint-Denis et La Possession se développe dans l’Océan Indien,  à une centaine de mètres de la route en corniche actuelle à 2 x 2 voies. Cette infrastructure d’envergure à 2 x 3 voies constituera un itinéraire sécurisé par rapport aux risques des falaises instables et des fortes  houles cycloniques. C’est un projet déterminant pour les trafics quotidiens (plus de 50 000 véhicules) et pour le développement économique de l’île.

La Nouvelle Route du Littoral se compose de 4 tronçons de digue (linéaire  total  6500 m) et d’un grand viaduc de 5400 m. Les profondeurs d’eaux varient entre 5 et 11 mètres et le calage du profil en long permettra de s’affranchir des houles cycloniques centennales. La  plateforme (29 m sur viaduc et  34 m sur digues) accueillera les circulations routières et de transport en commun ainsi que les modes doux (piétons et vélos). A terme, un transport en commun en site propre (TCSP) est envisagé, avec possibilité de mode guidé rail.

Les missions de la maîtrise d’œuvre

Egis assure la maîtrise d'œuvre complète (conception et contrôle des travaux) de la Nouvelle Route du Littoral. Une équipe projet dédiée, composée d’une quinzaine de collaborateurs dont 10 experts, a été mise en  place à Saint Denis pour diriger ce grand contrat et manager le projet en liaison directe avec la Région Réunion, Maître d’ouvrage. Des bureaux d’études spécialisés sont intervenus en back-office pour les études de conception de détail.

Parmi les spécialités mobilisées par Egis pour assurer la conception de l'infrastructure mixte digues/viaduc, on peut citer : le management de projet, la géométrie routière, la sécurité, les calculs structurels de génie-civil, l’hydraulique maritime, le génie écologique, la géotechnique de fondation,  la géotechnique des matériaux,  les équipements, ainsi que le rail, pour étudier la faisabilité ultérieure du TCSP en tramway.  L’Architecte Christophe CHERON et le Paysagiste Alain COUSSERAN ont également contribué à des choix de conception pertinents pour une bonne intégration des ouvrages.

©Egis

Egis Lagan Services Ltd, une joint-venture entre Egis et la société Lagan d'Irlande du Nord, a signé le 18 décembre 2013 avec la Direction des Routes Irlandaise (National Roads Authority) un contrat de maintenance routière pour l’exploitation, la maintenance et des services de renouvellement sur 330 km d'autoroutes dans le sud de l'Irlande.

Le projet comprend l'exploitation et l'entretien courant du réseau routier ainsi que les inspections, la maintenance environnementale, la réponse aux incidents et la maintenance hivernale en coordination avec les autorités locales et le Centre de contrôle du trafic autoroutier national. Des travaux de réparation et de renouvellement peuvent être également ordonnés par la Direction des Routes Irlandaise.

Le contrat est un contrat à durée déterminée de cinq ans avec une possibilité d’extension de deux années supplémentaires.

Les activités d’exploitation seront réalisées à partir de quatre dépôts situés à Dunkettle (Cork), à Cahir (Tipperaray), à Portlaoise et à Kilkenny. Chaque dépôt sera équipé des véhicules, équipements et matériels nécessaires pour exploiter chaque section spécifique du réseau et pour fournir la liaison avec les sections adjacentes et les autorités concernées.

©Thinkstock

C’est signé. Fin novembre, au terme de deux années de dialogue compétitif, le groupement emmené par Eiffage Construction Bretagne et Orange, avec Michel Rémon (architecte) et Egis en maîtrise d’œuvre associée, a remporté le contrat de partenariat du projet Campus numérique.

Ce projet, retenu dans le cadre d’un appel à projet lancé par le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche en 2008, prévoit la mise en réseau des 23 membres de l’Université européenne de Bretagne (UEB) : IUT, universités et écoles d’ingénieurs. Au terme des travaux, il permettra l’émergence d’un campus numérique multipoints regroupant un potentiel de 72 000 étudiants et 6 000 enseignants-chercheurs, ingénieurs et administratifs.

Le projet, réalisé dans le cadre d’un partenariat public-privé, prévoit en outre la construction de quatre nouveaux bâtiments, à Rennes et Brest, avec une livraison prévue pour début 2016. Michel Rémon et les équipes d’Egis assureront leur conception et leur suivi de réalisation, intervenant également dans leur certification environnementale HQE. « Le projet Université européenne de Bretagne va permettre l’émergence d’un campus unique en Europe, explique le directeur de la branche Bâtiments France d’Egis. Il faut souligner la qualité du dialogue instauré par les représentants de la personne publique avec les équipes en compétition. Elle a poussé le groupement, qui réunit les leaders de chaque spécialité, à mettre en place un partenariat et un projet eux aussi très qualitatifs ».

Les équipes d’Acoustb, filiale d'Egis et du CSTB, assurent la conception, le suivi de réalisation ainsi que les mesures de réception sur la partie acoustique du projet.

On Wednesday 11 December, the Lyon metropolitan public transport authority SYTRAL inaugurated the extension of the city's B line running under the River Rhone to Oullins in the south west of the conurbation. Egis has been a loyal partner to the project owner ever since the inception of Lyon's first metro line. This new development is a confirmation of its know-how in the exemplary management of projects and in major underground engineering structures.

Line B of the Lyon metro dissects France's third largest city from north to south, starting in neighbouring Villeurbanne and now terminating in Oullins, thanks to this new 1.8 km stretch of line and the addition of a new station.

This huge project required a new tunnel to be bored under the river, a quite exceptional project which drew on a range of rare expertise and techniques. The use of a single-bore slurry shield tunnel boring machine (TBM) was considered the most appropriate solution to deal with Lyon's complex soil structure and cause the least disruption, whilst incidentally being the cheapest option to implement.

The work of the TBM - among other tasks - was successfully commanded by teams from Egis, well-versed in this type of construction. The tunnel boring was completed four months ahead of schedule in the initially allotted 11 month timeframe. The TBM arrived at its destination of the Gare d'Oullins station on 2 March 2011, completing the river crossing alone 41 days ahead of schedule. The stabling area and the station bored out of the granite were also delivered early, allowing compliance with all the deadlines that had been set by Egis when it first carried out preliminary studies in 2006.

As the engineering, procurement and construction manager for both design studies and the construction work, Egis planned the entire project and supervised its technical and financial execution, including the issue of 25 separate works tenders.

©Mario Renzi

More information

Pays de Montbéliard Agglomération vient de remporter un Cap'Com d'argent (prix de la communication publique territoriale) dans la catégorie « Accompagner les projets et les chantiers » pour sa maison itinérante du projet de BHNS de Montbéliard. Egis a participé à la mise en place de ce dispositif en tant qu'AMO (Assistant à maîtrise d'ouvrage) communication.

Cette maison du projet a pris la forme d'une caravane Airstream en aluminium, relookée aux couleurs du projet. L'objectif était de créer l'évènement avec une maison du projet incarnant le caractère industrieux et automobile du territoire, adaptée à la topographie de l'agglomération, et économique.

Cet équipement permet de diffuser efficacement de l'information aux habitants des 29 communes de l'agglomération et futurs usagers du BHNS (bus à haut niveau de service) en allant à leur rencontre.

Pour en savoir plus sur le projet, consultez le site Cap'Com.

 

©La Folle Entreprise (photos), Pays de Montbéliard Agglomération

Découvrez la vidéo de l'événement

Vendredi 13 décembre a eu lieu l'inauguration de la ligne 2 du tramway de Valenciennes. Egis participe, en groupement, à la maîtrise d'oeuvre du projet. Construite majoritairement en voie unique, les enjeux de cette seconde ligne sont ambitieux : infrastructure en voie simple, tracé périurbain desservant 7 communes, temps de parcours performants, etc. Le projet a été le lieu d’innovations techniques comme la pose d’un appareil de voie de raccordement en module préfabriqué.

Profil d’un projet unique

La ligne 2 du tramway de Valenciennes a la particularité d'être majoritairement réalisée en voie unique, première infrastructure de transport de ce type pour cette envergure en France. Le tracé de la ligne traverse les communes de Vieux Condé, Condé-sur-l'Escaut, Fresnes sur Escaut, Escautpont, Bruay-sur-l'Escaut, Anzin, voisines de Valenciennes.

L'objectif de cette ligne est d'offrir un réseau de transport attractif aux habitants du Valenciennois tout en réalisant les infrastructures à coût réduit et en facilitant l'insertion urbaine et l'optimisation des équipements existants.

Une première orchestrée par Egis

Cette phase de construction du réseau Valenciennois a nécessité une opération exceptionnelle de raccordement à la première ligne exploitée en voie double. Ces travaux ont consisté à réaliser, en août dernier, un débranchement nécessitant la reprise (démontage-réassemblage) de 100 mètres de voie existante. Des travaux qui ont requis une coupure d'exploitation de seulement 9 jours, contre 3 semaines habituellement, grâce à la préfabrication du module de raccordement.

La pose d'un appareil de voie de raccordement en module préfabriqué est une première ! Cette opération, dont la réalisation revient aux équipes de Colas Rail et Préfarail, a été rendue possible par un travail collectif et une mise en œuvre menée par Egis. Les essais réalisés en septembre 2013 ont permis de valider la nouvelle infrastructure (Voie, LAC, SLT) et aux équipes d'Egis d'obtenir les félicitations de Certifier et des OQA pour le professionnalisme et l'anticipation dont elles ont fait preuve.

Egis assure la maîtrise d'œuvre Voie ferrée, LAC, Energie, Traction, Basse tension et Courants faibles (téléphonie/vidéo/sono/GTC/réseaux/transmission, etc.) de la ligne 2.

 

Le 26 novembre 2013 les deux derniers tronçons de l'autoroute 7 ont été inaugurés en présence de la Présidente du Kosovo Atifete Jahjaga, du Premier ministre Hashim Thaçi, du Ministre des transports et du Directeur des Infrastructures de Bechtel. Egis était représenté par Pierre Meurisse, chef de projet, Richard Thadani, directeur de zone adjoint zone Balkans et CEI et Alain de Penfentenyo, directeur de zone Europe. Retour sur un projet de construction emblématique !

Le gouvernement du Kosovo a lancé, le 12 avril 2010, la construction des 78 km de l'autoroute 7 reliant Morinë, située au sud-ouest près de la frontière albanaise, à la ville de Turdë au nord de la capitale Pristina. Cette autoroute à 4 voies constitue l'épine dorsale du système de transport national du Kosovo et participe au développement des échanges dans la région. Elle permet notamment de réduire les temps de transport pour traverser le pays, d'améliorer la sécurité routière et participe au développement économique du pays et plus largement de la région du sud-est de l'Europe.

La construction, réalisée en fast track, n'aura duré que 44 mois, un record !

Egis a réalisé, pour le compte de l'entreprise, le groupement americano-turc Bechtel-ENKA, une mission de design-conception pour 4 des 9 sections de cette autoroute, représentant un total de 35 km, et une assistance au design en phase de travaux.

Ce projet est également celui de tous les records de production avec:

  • un pic journalier de 51 100 m3 de remblai et plus de 14 000 000 au totalun autre record journalier de 135 200 m3 de déblai et 36 000 000 au total8 500 tonnes d'enrobés
  • 3 sections avaient déjà été mises en service en novembre 2011 (section 4a), juillet 2012 (section 4b) et novembre 2012 (section 5).

Ce projet a été largement primé. En 2013 il a remporté le prix ENR 2013 récompensant le meilleur projet global dans la catégorie Route et Autoroutes.

Dans le cadre du développement de son activité dans les infrastructures complexes de transport à péage, Egis s'est associé à la société ACTOLL pour créer la société TollSys, développeur de solutions logicielles de back-office péage.

TollSys développe et maintient des logiciels de back-office pour des solutions de péages traditionnels et Free flow (« sans-arrêt »).

La société bénéficie de la maîtrise des processus métiers et de l'apport de projets de la part d'Egis. La société ACTOLL et TICKS (éditions de logiciels) apportent la maîtrise du développement de logiciels péage, ainsi que la plateforme dénommée TICKS BPMN Studio (TBS) qui sera l'outil de développement des logiciels de back-office.

Rik Joosten, Directeur Général d'Egis Projects et Président de TollSys déclare : « Le projet d'un partenariat durable avec ACTOLL permet à Egis de mieux maîtriser la chaîne de valeur des systèmes de péage, en se dotant d'une solution de back-office compétitive, souple et adaptable aux besoins d'exploitation. Ce partenariat permet de sécuriser mais également de développer les activités d'Egis sur le marché de la fourniture, de l'installation et de la maintenance des équipements de péage ».

« L'alliance des deux sociétés permet de proposer à nos clients des solutions intégrées basées sur nos connaissances respectives des métiers du développement de logiciels, de la maintenance et de l'exploitation des solutions péage. Ce rapprochement nous permet d'accéder à des marchés nouveaux et complémentaires et nous donne de nouvelles perspectives de croissance à l'international » confirme Liborio Panzarella, Président d'ACTOLL et Directeur Général de TollSys.

Ce partenariat permet de renforcer les compétences d'Egis et d'ACTOLL dans la maîtrise des back-offices des systèmes de péage.

As part of its business development in complex toll transport infrastructure, Egis has partnered with ACTOLL to create the company TollSys, developer of tolling back office software solutions.

TollSys develops and maintains back-office software for traditional tolling and free-flow solutions.

The company benefits from the control of business processes and the contribution of projects from Egis. ACTOLL and TICKS (software publisher) provide expertise in toll software development and the platform called TICKS BPMN Studio (TBS), which will serve as the development tool for back office software.

Regarding TollSys, Rik Joosten, Chief Executive Officer of Egis Projects and President of TollSys, said: « The project of a lasting partnership with ACTOLL allows Egis to better control the value chain of toll systems by providing an adaptable, flexible and competitive solution for back office operational needs. This partnership enables us not only to secure but also to develop Egis' activities on the market for the supply, installation and maintenance of toll systems ».

« The alliance between our two companies enables us to offer our clients integrated solutions based on our respective knowledge of software development, maintenance and operation of toll solutions. This partnership allows us to reach new markets and gives us new opportunities for international growth », confirms Liborio Panzarella, President of Actoll and Chief Executive Officer of TollSys.

This partnership reinforces the capabilities of Egis and ACTOLL in toll system back office solutions.

Ce mercredi 27 Novembre 2013, Les Aéroports du Congo (AERCO) ont célébré « Le jour du Millionième passager de l'année» à l'aéroport Maya-Maya de Brazzaville, en partenariat avec les compagnies aériennes. Il s'agit d'une première dans l'histoire de la plateforme aéroportuaire de Brazzaville.

Egis, un partenaire opérateur et actionnaire impliqué

Egis, en partenariat avec l'aéroport Marseille Provence, est le partenaire opérateur des aéroports du Congo, et actionnaire majoritaire d'AERCO depuis avril 2011.

Egis accompagne le concessionnaire dans l'exploitation et le développement de l'aéroport, par l'apport de savoir-faire et d'expertises dans les domaines clés de l'exploitation aéroportuaire, aéronautique et extra-aéronautique.

Le jour du Millionième passager

Ce jour montre toute la performance de cet aéroport, résultat, d'une part des efforts d'investissements réalisés par l'Etat Congolais dans l'amélioration des infrastructures aéroportuaires, et d'autre part, par la gestion rigoureuse, professionnelle et moderne de ce patrimoine par AERCO le Gestionnaire des aéroports de Brazzaville, Pointe-Noire et Ollombo.

En partenariat avec les compagnies aériennes basées à Brazzaville, AERCO a choisi de célébrer le jour du millionième passager. Un accueil particulier et divers cadeaux et surprises ont été offerts à des passagers sélectionnés par chaque compagnie.

Cet effort collectif de fédérer l'ensemble des acteurs de la plateforme est au cœur de la stratégie d'AERCO, afin d'améliorer au quotidien l'expérience du client, pour lui garantir un environnement aéroportuaire propre et sécurisé, lui offrir des services adaptés et de qualité afin de contribuer au développement du transport aérien au Congo.

Franchir le cap du millionième passager démontre la bonne croissance du trafic aérien au Congo et fait de l'aéroport Maya-Maya une référence en Afrique Centrale.

Chiffres clés

Evolution du nombre de passagers en 2012 – 2013 pour l'aéroport Maya-Maya de Brazzaville (BZV) :

  • 2012 : 977.203 pax
  • 2013 au 31 octobre : 930.591 pax
  • Prévision 2013 (Estimation novembre) : 1.020.000 pax

Pages