EGIS et SYSTRA remportent, en association avec l'américain PARSONS, le contrat pour le management de projet et la supervision de la construction de trois lignes du futur métro de Riyad en Arabie Saoudite : un contrat de 425 M€

Après l'attribution des lots de construction, l'Arriyadh Development Authority a attribué les marchés relatifs au management de projet dans le cadre de la construction de son futur réseau de métro.
Le consortium formé par les sociétés PARSONS, EGIS et SYSTRA, dont Parsons est le mandataire, s'est vu attribuer le 1er août 2013 le marché pour le management de projet et la supervision de la construction des lignes 1, 2 et 3 du métro de Riyad. Le montant du contrat représente 425 M€ pour le groupement, soit près de la moitié des prestations d'ingénierie attribuées pour les 6 lignes.

« C'est le savoir-faire et les compétences techniques de l'ingénierie française qui ont été reconnus. Cette alliance réunit au sein d'un même groupement l'ensemble des savoir-faire et permet aux deux grandes ingénieries ferroviaires françaises de démontrer leur complémentarité pour gagner des contrats de cette taille, des projets complexes et exceptionnels réalisés en un temps record. Nous sommes fiers de participer ensemble, avec nos collègues de Parsons, à ce développement sans précédent des transports publics au service de la population de Riyad » ont indiqué Pierre Verzat, Président du Directoire de SYSTRA et Nicolas Jachiet, Président-directeur général d'EGIS.

 

Rémi Cunin, Directeur général délégué d'Egis, est intervenu sur BFM TV Business au sujet de ce projet ambitieux (06/08/2013).

Le Centre Hospitalier de Bretagne Sud (CHBS) à Lorient a été inauguré le 1er juillet dernier par le Président de la République, François Hollande, et Jean Yves de Drian, ancien Maire de Lorient et actuel ministre de la Défense. Egis a réalisé l'ingénierie des lots techniques (études et travaux), le service de gestion de projets SGTI®, la micro implantation, la synthèse et la coordination des Systèmes de Sécurité Incendie (SSI).

C’est en 1997, sous l’impulsion de Jean Yves de Drian, que la décision est prise de regrouper sur un même site, en centre-ville, l’ensemble de l’offre de soin Lorientaise.

Après le pôle femme enfants livré en 2007, il aura fallu 48 mois pour construire le bâtiment principal de 100 000 m² et d’une capacité d’accueil de 566 lits. L’investissement de 138 m€ H.T. a été parfaitement maitrisé par une équipe de maitrise d’œuvre composée de Valode et Piste, Architectes mandataires, Egis Bâtiments (Ile-de-France et Centre Ouest) et VOXOA économiste, associée à un maitre d’ouvrage dont il faut souligner la juste implication, la capacité décisionnelle et le professionnalisme.

©Valode & Pistre - CHBS / Egis

Ce 19 juillet 2013, le Gouvernement flamand a déclaré Egis adjudicataire des deux appels d’offres pour la mise en concession de service public de l'exploitation des aéroports d’Anvers et d’Ostende-Bruges pour une durée de 25 ans.

Egis et le Gouvernement disposent d’une période de transition d’environ six mois pour finaliser toutes les conditions nécessaires au transfert de compétences d’une part et au transfert d’une partie du personnel d’autre part aux deux filiales d’Egis constituées à cet effet, le LEM Oostend-Brugge, et le LEM-Antwerpen (1).

Ces LEMs seront notamment responsables de la gestion des plates-formes au quotidien, de leurs opérations et de l’entretien d’une partie de ses installations tandis que les infrastructures dites de base (les pistes et autres voies aéronautiques, les routes d’accès aux aéroports, etc.) demeureront entretenues et développées par la Région, via des sociétés publiques de développement aéroportuaires ou LOMs (2), également en cours de création.

Les sociétés concessionnaires auront la responsabilité du développement commercial afin d’assurer la rentabilité nécessaire pour financer le plan d’investissement de quelque 7 millions d’euros qu’Egis a prévu pour ces deux plates-formes.

(1) LEM (Luchthaven Exploitatie Maatschappij), soit Société d’exploitation aéroportuaire en flamand

(2) LOM (Luchthaven Ontwikkelings Maatschappij), soit, Société de développement aéroportuaire en flamand

Consultez les sites Internet des aéroports :

Steel Concrete for Industrial, Energy and Nuclear Construction Efficiency

Egis a été désigné avec six autres partenaires pour conduire le projet de recherche européen SCIENCE (Steel Concrete for Industrial, Energy and Nuclear Construction Efficiency). Portant sur un nouveau procédé de construction des bâtiments dits sensibles, le projet a pour but d’écrire la nouvelle règlementation européenne régissant la construction nucléaire. Une des missions d’Egis est le dimensionnement d’un bâtiment nucléaire entièrement réalisé sur la base du procédé « Steel-Concrete structure » (SC).

En savoir plus : communiqué de presse


L'année 2012 a été marquée par de nombreux succès pour le groupe Egis, en France et à l'international.
Au-delà des chiffres et des faits marquants 2012, vous découvrirez dans ce document les actions menées et les solutions proposées par notre groupe pour répondre aux défis de la mise en valeur des territoires, être au plus proche de nos clients, en France et à l’international, et rester un acteur engagé et responsable.

Vous y observerez la diversité et la qualité des projets sur lesquels Egis intervient, avec une présence internationale renforcée.

Cette année a également été celle de l'affirmation des engagements du groupe, de sa responsabilité, de son esprit d'innovation au service d'un objectif commun, de la mise en valeur des territoires.

Egis est un groupe en mouvement et ce rapport d'activité, avec son approche innovante sous forme de magazine, vous permettra de découvrir ce qui a fait notre actualité en 2012.

Acteur de référence sur son marché, doté d'une démarche scientifique d'innovation et de performance, Egis est un concepteur du long terme.

Consultez la version interactive du rapport d'activité 2012

Pour sa première édition, ce prix a été remis au paysagiste français, Michel Corajoud, le 3 juillet dernier, dans le cadre des Rencontres André Le Nôtre de Versailles, le récompensant pour la qualité de ses œuvres et son investissement dans l'enseignement.

Président de la Fédération Française du Paysage (FFP) et directeur général d'atelier Villes & Paysages, filiale d’Egis, Jean-Marc Bouillon est l’un des artisans de la création du Prix international André Le Nôtre, qui a pour ambition de devenir la plus haute distinction décernée en France à un paysagiste pour l'ensemble de son œuvre.

Ce prix a été organisé par Val'hor, association qui regroupant l'ensemble des professionnels du paysage. Il sera remis tous les deux ans à partir de 2013. Le Jury, composé d’une vingtaine de membres (représentants des Ministères, de la Fédération Française du Paysage, de l’interprofession, de la maîtrise d’ouvrage, journalistes…), récompensera un paysagiste concepteur pour l’ensemble de son œuvre de la conception, à la maîtrise d’œuvre en passant par sa contribution à la recherche, ses publications et à l’enseignement.

Au sommaire du n°33 : un entretien avec Nicole Bricq, Ministre du Commerce extérieur, un dossier thématique sur le Moyen-Orient et l'actualité de nos projets.

Au sommaire de ce numéro

  • en Une : entretien avec Nicole Bricq, Ministre du Commerce extérieur
  • Focus sur nos actualités et nos projets
  • Dossier spécial « Moyen-Orient » sur l'activité d'Egis dans cette région du monde en pleine expansion
  • La maîtrise du risque foudre, une compétence d'Egis
  • "Comment nous déplacerons-nous en 2030 ?" par Martial Chevreuil, Directeur innovation et développement d'Egis
  • Les correspondants Ethique du groupe

Visionner la version interactive.

Nous vous souhaitons une très bonne lecture.

La Biennale de Lyon débutera le 12 septembre 2013. Cet événement participe au rayonnement international de la ville et Egis est heureux de s'y associer.

Cette nouvelle édition inclura des œuvres de plus de 70 artistes internationaux, dont 80% sont inédites et produites pour la Biennale.

Concepteurs et ingénieurs passionnés, allant du design à la réalisation, nous avons à cœur d'encourager la création artistique. Nous sommes fiers de soutenir les nombreux artistes accueillis à l'occasion de l'édition 2013 de la biennale de l'art contemporain.

 

Avec ses implantations lyonnaises regroupant plus de 800 collaborateurs, Egis est un acteur du rayonnement international de Lyon. Notre groupe est impliqué depuis son origine dans la conception du réseau de transports lyonnais, souvent reconnu comme un modèle de réseau de transports publics, générant la visite de nombreuses délégations étrangères.

 

 

On Saturday 6 July 2013, Senegal inaugurated the new landing port at Carabane. Plans to relaunch the Dakar – Ziguinchor sea route started up after the September 2002 disaster of the sinking of MV Le Joola. The former capital of Casamance thus sees the completion of a key element of infrastructure for its island, which is both a national heritage and a tourist destination. Egis was head engineer for the construction of the landing port.

Egis has acquired long-standing knowledge of Senegal since the 1960s, in particular through design studies carried out for the Dakar landing and the full engineering assignment for rebuilding the port of Ziguinchor. It was in 2009 that the group was selected to carry out the engineering, procurement and construction management for the Carabane landing port.

©Malang BADJI

Samedi 6 juillet 2013, l'Etat du Sénégal a inauguré le nouveau port d'escale de Carabane. Ce projet de réhabilitation de la ligne maritime Dakar-Ziguinchor a été entrepris suite au naufrage du navire Joola en septembre 2002. L'ancienne capitale de la Casamance voit se concrétiser un ouvrage majeur pour l'île, classée au patrimoine historique et environnement touristique. Egis a assuré la maîtrise d'œuvre du port d'escale.

Egis, riche de sa connaissance historique du Sénégal depuis les années 1960, grâce notamment à l'étude menée pour l'escale de Dakar et la maîtrise d'œuvre complète de la reconstruction du port de Ziguinchor, a été désigné en 2009 pour assurer la maîtrise d'œuvre travaux du port d'escale de Carabane.

© Malang BADJI

Pages