Communiqués de presse

02 Août 2016

 

Infrastructures sportives au Cameroun : un nouveau succès pour Egis !

Egis remporte la mission d'assistance à maîtrise d'ouvrage et surveillance des travaux pour la réalisation du futur complexe sportif d'Olembé, situé dans la périphérie de Yaoundé. Ce complexe, dont le groupe italien Piccini signe la conception-réalisation, accueillera la Coupe d’Afrique des Nations 2019 masculine.

[pdf - 516.23 Ko]

 

En Afrique, le football est le sport roi. Tous les deux ans, la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) constitue un rendez-vous incontournable au rayonnement continental. Le Cameroun étant le pays organisateur de la CAN féminine en novembre 2016 et de la CAN masculine en 2019, les chantiers se multiplient pour réhabiliter et construire les infrastructures qui permettront au pays d’accueillir ces manifestations majeures.

Le complexe sportif d’Olembé sera composé de plusieurs infrastructures sportives hissées aux plus hauts standards internationaux : un stade couvert de 60 000 places, deux stades d’entraînement, un lac artificiel, un gymnase, une piscine olympique, des terrains de tennis, de basketball et de volleyball, mais aussi un ensemble hôtelier et plusieurs espaces commerciaux.

Les équipes d’Egis seront mobilisées dans les jours à venir pour une période de 27 mois. La réussite de ce projet reposera avant tout sur une alliance opportune des compétences locales d’Egis et des expertises complémentaires du Groupe.

Egis au cœur des enjeux sportifs au Cameroun

En juin 2015, le ministre des Sports et de l’Education physique du Cameroun avait déjà confié à Egis la maîtrise d’œuvre pour la réhabilitation du stade Ahmadou-Ahidjo à Yaoundé, qui ouvrira ses portes en novembre 2016 aux joueuses de la Coupe d’Afrique des Nations et à ses 40 000 spectateurs.

Une mission de quinze mois pour Egis, dont deux consacrés au diagnostic, études de réhabilitation et treize pour le suivi de l’exécution de l’ensemble du stade. Le challenge consiste à réhabiliter entièrement le stade, construit en 1972, et  à l’élever aux normes exigées par la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) et la Coupe d’Afrique des Nations, le tout en un temps record !

Fort de ces deux succès au Cameroun, Egis appose une fois de plus sa marque sur les plus grands équipements sportifs et culturels internationaux liés à de grands événements sportifs (Jeux Olympiques de Rio,  Euro 2016, coupe d’Afrique des Nations…).

 

25 Juillet 2016

 

Egis remporte l’exploitation du système de vélos en libre-service de la ville de Cracovie

Egis vient de signer avec la municipalité de Cracovie un contrat pour l’exploitation de son système de vélos en libre-service en ayant remporté l’appel d’offres face à quatre concurrents.

Dans le cadre de ce contrat de 8 ans, Egis est en charge de remplacer intégralement le système existant et d’assurer la continuité des services pour les utilisateurs inscrits en transférant la base de données clients de l’ancien vers le nouveau système. Le contrat prévoit une phase de mobilisation de 3 mois après laquelle les vélos d’une toute nouvelle génération seront progressivement déployés jusqu’à atteindre un total de 1500 vélos en service en avril 2017.

[pdf - 167.24 Ko]

 

Le système de vélo en libre-service de Cracovie utilisera une nouvelle technologie développée par la société Social Bicycles où l’équipement éléctronique  de suivi pour louer ou rendre un vélo est localisé sur le vélo et non à la station. Cette approche va ravir les utilisateurs en réduisant les problèmes de stations pleines ou vides. Si la station est pleine, l’utilisateur peut tout simplement attacher le vélo à côté. Pour éviter une station vide, l’utilisateur peut réserver en avance un vélo précis à une localisation choisie via l’application mobile. Tous les vélos sont équipés d’un GPS et d’un accéléromètre qui permet à l’exploitant de localiser chaque vélo en temps réel. Le taux de vandalisme  devrait ainsi se réduire.

« La ville de Cracovie est idéale pour le déploiement de cette technologie. En effet, Cracovie souffre de sévères problèmes d’embouteillages. En éliminant le problème de disponibilité de places de parking pour les vélos, le nouveau système se positionnera comme une alternative ou un complément écologique aux moyens de transports utilisés quotidiennement par les Cracoviens indique Rik Joosten, Directeur Général d’Egis Projects. En tant qu’opérateur, nous veillerons également à ce que le système soit facilement accessible aux touristes. Cracovie accueille environ 10 000 000 de touristes par an. »

© BikeU

 

18 Juillet 2016

 

Le Groupe La Poste et la Caisse des Dépôts s’associent et créent la société SOBRE, société commune au service de la Transition énergétique

Le Groupe La Poste, via sa filiale Poste Immo, la Caisse des Dépôts, et Egis, bureau d’études et d’ingénierie dans le domaine de la construction, filiale du groupe Caisse des Dépôts, s’associent pour créer une société commune au service de la Transition énergétique : SOBRE. Cette société proposera, après une phase d’expérimentation sur les parcs des groupes actionnaires, des solutions concrètes pour le pilotage et la baisse des consommations d’énergie aux professionnels de l’immobilier.

[pdf - 418.75 Ko]

 

Conscients des enjeux de transition énergétique et d’optimisation des charges qui imposent aux acteurs économiques de développer des moyens de piloter les consommations d’énergies, et dans un cadre réglementaire qui se précise, Le Groupe La Poste et la Caisse des dépôts et Consignations créent une joint-venture pour développer leurs services dans ce domaine, sur la base des compétences acquises sur la gestion de leurs parcs respectifs.

SOBRE allie l’expertise de Poste Immo, filiale du Groupe La Poste, l’expérience et les compétences de la Caisse des Dépôts déjà positionnée sur les services énergétiques et leur financement auprès des collectivités territoriales, et le savoir-faire technique d’Egis, un ingénieriste mariant de fortes compétences dans les domaines de l’énergie et du bâtiment, pour offrir des solutions complètes et adaptées à différents parcs, pour le pilotage et l’optimisation de la performance énergétique des bâtiments.

« Avec un parc immobilier de 7 millions de m2 et un engagement fort du Groupe La Poste dans la transition énergétique, Poste Immo est fière de cette initiative importante qui constitue une preuve supplémentaire de la place de l’immobilier dans la consommation de l’énergie » indique Christian Cléret, Directeur général de Poste Immo et directeur immobilier du Groupe La Poste.

« La Caisse des Dépôts fait de la Transition Ecologique et Energétique une de ses priorités stratégiques. A ce titre, elle encourage les actions en faveur de l’efficacité énergétique des bâtiments et participe ainsi, avec Poste-Immo et Egis, à une nouvelle solution de pilotage énergétique. Cette solution permet de franchir une étape vers plus de sobriété énergétique grâce au numérique par le partage et la valorisation des retours d’expérience des bâtiments qui en seront équipés » indique Gabrielle Gauthey, directrice des investissements et du développement local de la Caisse des Dépôts.

« Engagé de longue date pour le Climat et participant à l’élaboration de la future réglementation Bâtiment Responsable 2020, Egis est en première ligne pour inscrire le bâti dans la transition énergétique. Ce partenariat entre Egis, Poste Immo et la Caisse des Dépôts est une nouvelle étape d’importance dans la construction commune d’un avenir durable pour le secteur de l’immobilier en France. Nous sommes particulièrement fiers de cette initiative qui consacre une fois de plus la vocation de l’ingénierie d’accélérer la transition de la société vers un modèle de développement plus responsable et plus économe en énergie.» indique Nicolas Jachiet, président-directeur général d’Egis.

Cette initiative commune des Groupes Caisse des Dépôts et La Poste concrétise leur engagement dans le développement commun d’offres au service de la Transition énergétique du pays, dans l’année qui suit l’accord de Paris obtenu lors de la COP21 et la promulgation de la loi pour la Transition énergétique et la croissante verte.

 

13 Juillet 2016

 

Egis et Transdev accompagnent la CCI Pau-Béarn pour l’exploitation et la gestion de l’Aéroport Pau-Pyrénées

Réunis en Comité Syndical le 12 juillet, les membres du Syndicat Mixte de l’Aéroport Pau-Pyrénées (SMAPP) ont décidé d’attribuer l’exploitation et la gestion de l’Aéroport Pau-Pyrénées au Groupement Air’Py, composé de la CCI Pau-Béarn (51%), d’Egis (24,5%) et Transdev (24,5%).

[pdf - 165.91 Ko]

 

Le SMAPP, composé de 19 collectivités dont le Conseil régional d'Aquitaine et présidé par la Communauté d’Agglomération de Pau, a principalement en charge la stratégie de développement de l’aéroport et le contrôle de la concession.

Depuis 1965, la gestion de l’aéroport était confiée à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Pau-Béarn. A compter du 1er janvier 2017 et pour une durée de 12 ans, celle-ci sera désormais associée à Egis et Transdev, toutes deux filiales de la Caisse des Dépôts et spécialistes de l’exploitation aéroportuaire.

L’Aéroport Pau-Pyrénées, porte d’accès du Grand Sud-Ouest

L’Aéroport Pau-Pyrénées constitue une infrastructure majeure en Béarn et joue un rôle essentiel de désenclavement et de développement du deuxième pôle économique de la Nouvelle Aquitaine. Avec plus de 635 000 passagers accueillis en 2015, l'Aéroport Pau-Pyrénées est le 18ème aéroport français en termes de trafic passagers. Seul aéroport du grand Sud-Ouest, avec Bordeaux et Toulouse, équipé d’un système d'atterrissage tout temps, Pau-Pyrénées propose six destinations desservies de manière régulière.
L’Aéroport est situé au coeur d’un pôle économique qui combine activités civiles (industrielles et de service) et activités militaires (du fait de la présence de l'Ecole des troupes aéroportées). L’essentiel de la clientèle de l’aéroport est une clientèle d'affaires, liée aux grandes entreprises de la région (70 % du trafic), mais il accueille également une clientèle de tourisme.

Egis et Transdev, la force d’un réseau de 18 aéroports

Pour porter ce projet réaliste et ambitieux, la société délégataire bénéficiera, grâce à la CCI Pau-Béarn, d’une très grande connaissance des enjeux économiques locaux et de la force du réseau d’aéroports d’Egis et de Transdev, qui s’unissent pour la première fois, au service de l’attractivité du Béarn :

> Egis est un des leaders mondiaux du conseil et de l’ingénierie, du montage de projets et de l’exploitation des infrastructures routières et aéroportuaires. Partenaire de référence pour le développement et l’exploitation aéroportuaires en France et à l’international, le Groupe est impliqué dans la gestion et l’exploitation de 14 aéroports dans le monde, totalisant plus de 25 millions de passagers et 321 000 tonnes de fret annuel. Grâce à une approche intégrée, des compétences pluridisciplinaires et complémentaires, Egis apporte un véritable savoir-faire en management aéroportuaire (performance opérationnelle et financière, organisation adaptée, maîtrise des risques…), en exploitation (déploiement des meilleurs standards internationaux, solutions de maintenance adaptées, veille technologique…), en marketing et développement (recherche de nouvelles compagnies aériennes, nouvelles offres de commerces et de services…).

> Leader mondial de la mobilité et partenaire de longue date du monde aéroportuaire, Transdev contribue au bon fonctionnement quotidien de plates-formes régionales et internationales, de la desserte multimodale à la gestion globale. En France, Transdev participe activement à la gestion des plates-formes de Beauvais, Lille, Perpignan et Carcassonne totalisant un trafic approchant 7 millions de passagers.

> Le groupement Air’Py développera un programme d’investissements de plus de 16 millions € sur 12 ans qui comprend notamment les créations d’un taxiway pour l’avion électrique e-fan, d’un parking avion tout cargo et d’un Poste Inspection Frontalier Equin. Ces équipements participeront au dynamisme des filières d’excellence du Béarn.

Le programme d’investissements prévoit également le réaménagement du terminal actuel et la reconversion de l’ancienne aérogare imaginés par Egis. Cette nouvelle offre de commerces, de services et d’animations transformera l’aéroport en un lieu de vie unique, véritable vitrine du territoire, idéalement desservi par les nouvelles solutions de mobilité proposées par Transdev.

Les efforts du groupement Air’Py porteront également sur le renforcement des liaisons notamment vers le Sud-Est de la France et la Corse ainsi que sur le développement de nouvelles lignes régulières vers les principales métropoles européennes. La ville Pau et son territoire deviendront ainsi une destination proposée à une dizaine de villes en France et en Europe dès 2018.

 

07 Juillet 2016

 

Mauritanie : Une mise en service réussie pour le nouvel aéroport international de Nouakchott

Un mois avant la tenue du sommet de la Ligue des Etats Arabes (LEA), les autorités mauritaniennes ont officiellement mis en service le nouvel aéroport international Oum Tounsi de Nouakchott, le 23 juin dernier. Un projet d’envergure dans lequel Egis a apporté un soutien continu et très large, reflet de la diversité de ses compétences en aéroport, au-delà de l’ingénierie.

[pdf - 219.87 Ko]

 

Le nouvel aéroport international Oum Tounsi de Nouakchott, dont les études et la construction ont été exécutées par la société Najah for Major Works, constituait une opération sans précédent dans la sous-région.

 Nouvelle porte d’entrée de la Mauritanie, l’aéroport est capable d’accueillir tout type d’aéronefs dont des avions gros porteurs (A380 et B777) sur 2 pistes d’atterrissage.

Il se et se compose d’une tour de contrôle, d’une aérogare de fret, d’un bloc technique, de bâtiments annexes permettant le fonctionnement optimal de l’aéroport et de logements pour le personnel d’astreinte, d’un pavillon présidentiel et ministériel et d’une aérogare passager de 18 000 m² d’une capacité annuelle de 2 millions de passagers, réalisée en conformité avec les meilleurs standards de l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI) et de l’Association Internationale du Transport Aérien (IATA). L’aéroport devra permettre ainsi d’assurer un niveau de service IATA «B».

Pendant 42 mois, Egis a apporté son expertise au projet en menant l’analyse et la validation des études d’exécution de l’aéroport et en assurant la surveillance des travaux de construction, d’aménagement et d’équipement de la plateforme. Il s’agissait tout particulièrement de veiller à la qualité et à la bonne exécution des travaux comprenant les équipements de navigation et de balisage, le dépôt de carburant, l’accès routier, l’alimentation en énergie, les équipements de sûreté, le centre de contrôle régional, ainsi que les bâtiments et hangars de la zone militaire.

Le Groupe a ainsi mobilisé ses équipes dans un grand nombre de spécialités, qu’il s’agisse des bâtiments, des infrastructures (chaussées, géotechnique routière et matériaux, ouvrages), de l’eau (collecte, traitement, assainissement), et du périmètre aéroportuaire lui-même (chaussées aéronautiques, navigation aérienne, balisage, sûreté, équipements aéronautiques, etc.).

L’un des enjeux clés du projet reposait par ailleurs sur le transfert des activités de l’ancien vers le nouvel aéroport pour assurer une mise en service réussie. Egis a également apporté son assistance au cours de cette mission, qu’il s’agisse de l’élaboration des procédures opérationnelles, de la planification et la réalisation des essais, de la certification de l’aéroport, ou encore de l’accompagnement du personnel pour se familiariser à l’exploitation de la nouvelle plateforme.

Le premier vol commercial assuré par Turkish Airlines s’est posé avec succès sur le tarmac de l’aéroport le 23 juin dernier. La plateforme dessert pour le moment une quinzaine de destinations en Afrique du Nord et en Europe. Une nouvelle liaison vers Abidjan devrait ouvrir d’ici la fin 2016.

 

06 Juillet 2016

 

Ouverture au trafic du Pont Osman Gazi en Turquie

Le Président Turc Erdogan a inauguré le pont Osman Gazi lors d’une grande cérémonie où plus de 10 000 convives ont été invités.

Le pont Osman Gazi complète la section ouverte au trafic le mois dernier - Yalova-Orhangazi - de l’autoroute à péage Gebze-Izmir. D’une longueur totale de 3,3 kilomètres,  ce pont suspendu a une portée centrale de 1550 mètres, la quatrième plus longue portée mondiale pour ce type d’ouvrage.

[pdf - 129.47 Ko]

 

L’ouvrage permet un gain de temps considérable, évitant le contournement de la baie d’Izmit ou la traversée du détroit en ferry-boat.

La prochaine section qui sera ouverte au trafic en fin 2016 reliera Orhangasi au périphérique de Bursa. Le Président Erdogan a déclaré que l’intégralité des 420 kilomètres reliant Gebze à Izmir sera ouverte au trafic en 2018.

Un des projets les plus importants exploité par Egis

Le projet est exploité par la société GIIB (Gebze-Izmir Isletme Ve Bakim), filiale à 50% du groupe Egis, en partenariat avec le concessionnaire Otoyol (50%).

En 2018, GIIB exploitera entre autres 420 kilomètres d’autoroute entre Gebze et Izmir, 33 viaducs, 3 tunnels bidirectionnels, 17 aires de service et 187 passages supérieurs. Ce projet s’inscrit comme l’un des plus importants exploités par une filiale du groupe Egis et confirme le positionnement d’Egis parmi les leaders mondiaux d’exploitants d’autoroutes et d’ouvrages à péage.

Egis est très présent en Turquie : la filiale ICE (51 % Egis Road Operation) exploitera dès fin août 2016 le 3ème pont sur le Bosphore et les autoroutes North Marmara en partenariat avec Ictas (49%) ; la filiale Egis Tünel Işletmeciliği (100% Egis Road Operation) démarrera l’exploitation du tunnel Avrasya sous le Bosphore fin décembre 2016.

© Jean Harito

 

05 Juillet 2016

 

Grande-Bretagne : Le groupement Designer dont Egis est le leader, remporte le contrat pour l’extension du réseau de tramway à Birmingham

Le groupement Designer, composé d’Egis, de Pell Frischmann et de Tony Gee, vient de remporter le contrat « Midland Metro Alliance : l’extension du réseau de tramways des West Midlands », à Birmingham. Il s'agit, dans un premier temps, d’extensions de la ligne actuelle, pour le compte de la WMCA (West Midlands Combined Authority).

L’extension du réseau de tramway de Birmingham doit permettre le développement urbain de cette agglomération multipolaire et va renforcer les liens entre les différentes collectivités qui la composent.

[pdf - 151.77 Ko]

 

L’alliance, un schéma innovant

Le projet s’organise sous forme d’une alliance « Owner / Designer / Contractor » fonctionnant comme une société « virtuelle ». Les trois partenaires forment une seule équipe, qui définira les budgets annuels et partagera de manière solidaire les risques et les opportunités. Ce concept trouve son origine en Australie où il est courant pour des grands projets d’infrastructure ou de de travaux publics.

À Birmingham, l’Owner est la WMCA, l’autorité publique de transport. Elle est composée également du groupement Designer Egis / Pell Frischmann / Tony Gee et du groupement Contractor mené par Colas Rail associé à Barhale, Thomas Vale and Auctus Management Group.

La « Midland Metro alliance », entrée en vigueur le 4 juillet 2016, réunit une équipe expérimentée locale et internationale sans précédent qui va apporter les compétences et l’engagement nécessaire pour réaliser ce projet.

L'ampleur de ce programme de développement urbain et l'engagement sur une durée de 10 ans offrent à l’Alliance une occasion unique de développer des solutions durables, efficaces et économiques en s’appuyant à la fois sur l’expertise et des relations de long terme entre les principaux intervenants.

Le montant d’investissement pour le développement du réseau de tramway de Birmingham s’élève à 1.2 milliards de livre sterling.

Les premières extensions

Le premier projet sera de mettre en œuvre l’extension, en partie sans caténaire, de la gare de New Street vers une des places emblématiques de Birmingham, Centenary Square. L’ouverture de l’extension est attendue pour 2019

Une deuxième extension vers Edgbaston est prévue pour  2021.

Une troisième extension doit relier le secteur de Bull Street à la gare de Curzon Street qui accueillera la future ligne à grande vitesse « HS2 ».

Une ouverture sur le marché britannique pour Egis

Ce nouveau projet remporté par Egis vient saluer les efforts et la volonté du Groupe d’être un acteur global sur le marché britannique. Egis, déjà présent en Grande Bretagne par son activité montage et exploitation, fait un pas essentiel pour le développement de son métier d’ingénierie et prévoit de nouveaux projets sur ce marché dans les années à venir.

© West Midlands Combined Authority (WMCA)

 

30 Juin 2016

 

Inauguration de la ligne 4 du tramway de Montpellier

Le bouclage de la ligne 4 du tramway de Montpellier, sous maîtrise d’oeuvre Egis, sera inauguré ce vendredi 1er juillet, avec la présence exceptionnelle du premier ministre Manuel Valls.

Egis, mandataire d’un groupement d’entreprises, en partenariat avec sa filiale atelier VILLES & PAYSAGES, vient d’achever le prolongement de la ligne 4 du tramway de Montpellier.

[pdf - 303 Ko]

 

Constituée de 31 communes et près de 430 000 habitants, l’agglomération Montpellier Méditerranée propose à ses habitants l’un des réseaux de tramway les plus qualitatifs de France (d’une longueur totale de 56 km), en termes de niveau d’offre par habitant et d’efficacité. Afin de conserver cette dynamique et de répondre à la forte croissance démographique de l'agglomération, le prolongement de la ligne 4 a été décidé, permettant de faire le tour complet du centre-ville élargi et d’irriguer au plus près les habitants, les commerces et les activités du coeur de l'agglomération.

Essentielle à la logique de réseau, cette ligne en boucle permet d’augmenter les possibilités de déplacements grâce à la multiplicité des connexions qu'elle autorise. La ligne a été prolongée de 1,2 km et 3 nouvelles stations ont été créées. D’une longueur totale de 9,2 km, elle compte désormais 17 stations, 10 correspondances avec les autres lignes et permet de faire le tour de Montpellier en 35 minutes. Le réseau à 4 lignes dessert maintenant directement plus de la moitié des habitants de la métropole et la moitié des emplois.

Une maîtrise d’oeuvre signée Egis

Egis, mandataire du groupement d’entreprises composé de sa filiale atelier VILLES & PAYSAGES, d’Ingérop, et de l’Atelier Antoine Garcia-Diaz, a assuré la maîtrise d’oeuvre générale pour l’étude et la réalisation de cette ligne de tramway.

La mission d’Egis comprenait toutes les phases du projet depuis les études préliminaires jusqu’à la période de parfait achèvement. Nos équipes se sont ainsi chargées des infrastructures du tramway, du réaménagement de la voirie, des déviations de réseaux humides, des aménagements urbains et de stations, de la voie ferrée, des équipements en ligne, des locaux techniques et d’exploitation, et de l’extension des systèmes d’exploitation.

En 2011, Egis avait remporté la maîtrise d’oeuvre de la ligne 5, d’une longueur de 15 km dont les études préliminaires, d’avant-projet et de projet ont mobilisé une soixantaine de personnes. Le changement de politique en mars 2014 a conduit à restreindre le projet au prolongement de la ligne 4.

20 ans de présence à Montpellier

Cette nouvelle ligne de tramway à Montpellier est le résultat de plus de 20 ans de collaboration entre le maître d’ouvrage TAM (Transports de l’Agglomération de Montpellier) et Egis. Notre Groupe a en effet assuré la maîtrise d’oeuvre, en tant que mandataire, des 4 lignes de tramway de cette agglomération.
Ce projet confirme la confiance renouvelée de TAM dans les compétences et le professionnalisme d’Egis.

Chiffres clés

  • Ligne 4 : Grand coeur de Montpellier
  • Longueur : 9,2 km
  • Nombre de stations : 17 (dont 10 correspondances avec les autres lignes).

 

29 Juin 2016

 

Egis et Projacs accompagnent le développement de l’Aéroport d’Abha en Arabie Saoudite

Il y a tout juste un an, l’Autorité d’Aviation Civile d’Arabie Saoudite (GACA) faisait le choix de faire de l’aéroport d’Abha un hub régional afin de désenclaver le sud du Royaume et de favoriser l’essor économique de la région. Un projet dans lequel Egis et sa filiale Projacs apportent leur savoir-faire en ingénierie aéroportuaire dans différents domaines d’expertise.

Au sud-ouest de la péninsule arabique, l’Aéroport d’Abha est une plateforme régionale desservant la province d’Asir en Arabie Saoudite. La région a vu son trafic se développer fortement au cours des dernières années, avec l’ouverture de lignes internationales vers les villes principales des pays limitrophes : Djeddah, Riyad, Dammam, Le Caire, Doha ou Dubaï. Son trafic passagers a augmenté de près de 20% entre 2014 et 2015, une croissance supérieure à l’augmentation moyenne de trafic dans les aéroports domestiques du Royaume.

[pdf - 159.35 Ko]

 

De fortes opportunités de développement

La plupart des 27 aéroports domestiques et régionaux d’Arabie Saoudite sont concernés par des projets de développement, qu’il s’agisse de Qassim, Jizan ou Arar. La construction de nouveaux terminaux à l’Aéroport d’Abha a déjà permis d’accompagner la croissance du trafic aérien, portant sa capacité à 5 millions de passagers par an. D’autres projets d’extension sont encore en cours dans lesquels Egis apporte sa large expertise en ingénierie aéroportuaire.

Les missions d’Egis

Sur ce projet, Egis propose un schéma directeur afin d’anticiper et de préparer le développement de la plateforme pour les 20 prochaines années. Le Groupe mène par ailleurs les activités de supervision de la conception et de la construction d’un nouveau terminal ainsi que des bâtiments et infrastructures annexes.

Egis va fournir ses services sur une durée de 30 mois et va mobiliser une équipe d’experts sur site à Abha. En amont, Egis a également élaboré une analyse de valeur du design initial de l’aéroport d’Abha afin de réduire le coût du cycle de vie des infrastructures tout en optimisant leur qualité et leur performance fonctionnelle.

Le projet de l’Aéroport d’Abha souligne le succès de la nouvelle coopération entre les équipes d’Egis, groupe international d’ingénierie, de conseil et d’exploitation, notamment dans le domaine aéroportuaire et les équipes de Projacs, leader au Moyen-Orient en management de projet.

En 2015, Egis faisait l’acquisition de Projacs et renforçait ses activités et sa présence dans la région. Aujourd’hui les deux entités représentent un effectif de 1300 collaborateurs répartis sur 14 bureaux différents et proposant une expertise parfaitement complémentaire pour accompagner le développement aéroportuaire dans la zone, qu’il s’agisse de plateformes régionales ou de grands hubs internationaux.

© Egis - Jacques Khoriaty

 

06 Juin 2016

 

Pose de la première pierre du Nouveau Centre Fiduciaire de La Courneuve

Le centre fiduciaire le plus sécurisé d’Europe entre en phase chantier, avec la pose le 10 juin de la première pierre symbolique. Egis assiste la Banque de France dans sa réalisation.

Les travaux pour le nouveau centre de traitement de la monnaie fiduciaire de La Courneuve, en Seine-Saint-Denis démarrent. Le 10 juin, la pose de la première pierre va rassembler François Villeroy de Galhau, Gouverneur de la Banque de France, Nicolas Jachiet, Président-directeur général d’Egis, et tous les acteurs publics et privés participant à sa construction.

[pdf - 454.9 Ko]

 

Entièrement automatisé, le Centre Fiduciaire de La Courneuve est le plus sécurisé d’Europe et l’un des plus avancés en matière d’équipement. La Banque de France a fortement investi dans ce « Fort Knox » à la française où transiteront tous les flux de monnaie de l’Île-de-France. Déployé sur une friche industrielle de 4 hectares, ce futur pôle francilien, pour lequel Egis fournit une prestation de conseil auprès de la Banque de France, prendra en charge l’ensemble du traitement fiduciaire de l’Île-de-France, soit 25 % des billets de banque en circulation sur le territoire national.

La construction du Nouveau Centre Fiduciaire (NCF) de La Courneuve s’inscrit dans un vaste plan entrepris par la Banque de France pour rationaliser son parc immobilier et moderniser ses équipements à horizon 2020. Le 28 avril dernier, un autre centre fiduciaire a été inauguré à Sainghin-en-Mélantois, en région Hauts-de-France, et pour lequel Egis a également été missionné. Le Centre Fiduciaire Nord de France (CEFINOF), reprend ainsi à son compte l’activité de tri de la monnaie fiduciaire des anciennes antennes de Roubaix, Arras et Calais.

Une forteresse à La Courneuve

Le NCF Ile-de-France sera le plus important centre automatisé, aux meilleurs standards du marché, de l’ensemble des banques centrales de l’Eurosystème. Cette automatisation des process (réception et délivrance des valeurs dans des zones de guichets, ateliers pour le tri automatisé des billets, zones de préparation et de conditionnement, zones de stockage des valeurs…) facilitera le travail des agents au quotidien et permettra le traitement de plus d’1,5 milliard de billets par an. Le Centre intégrera de surcroît les fonctions complémentaires de pôle d’appui national aux autres caisses de la Banque et de centre d’expertise technique et de maintenance.

A l’épreuve d’un char d’assaut ou de l’attaque d’un hélicoptère, le Centre sera également le plus sécurisé d’Europe avec des murs doublés, des capteurs sur tous les fronts, des fossés infranchissables et des talus.

Pour le confort des salariés, deux bâtiments tertiaires existants seront aussi entièrement réhabilités. Un premier bâtiment datant de 1923 verra son enveloppe conservée, tandis qu’un second bâtiment attenant construit en 1987 fera l’objet d’une requalification architecturale. L’ensemble tertiaire intègrera des bureaux de qualité, des espaces de convivialité ainsi qu’un restaurant d’entreprise.

Egis, partenaire de confiance auprès de la Banque de France

Depuis 2011, Egis accompagne la Banque de France dans la réalisation en parallèle des deux nouveaux centres fiduciaires du Nord et de l’Île-de-France. Dans le cadre de la mission d’assistance à maîtrise d’ouvrage, les équipes conseil d’Egis interviennent sur les différentes phases des projets jusqu’à leur réception. Egis aide notamment la Banque de France dans le choix des maîtres d’œuvre en phase programmation, suit les différentes étapes de conception, de l’esquisse aux études de projet, et fait intervenir l’ensemble de ses spécialistes bâtiment, environnement et industrie.

Déployé en deux phases, le chantier de La Courneuve vient d’achever la démolition des halles industrielles vétustes préexistantes et la dépollution de la friche. S’ouvre désormais la seconde phase, avec la construction du nouveau centre fiduciaire sécurisé et la rénovation en parallèle des deux bâtiments tertiaires, pour une livraison du site fin 2017.

En marge des projets de NCF, Egis assure d’autres missions de Conseil auprès de la Banque de France, notamment pour la restructuration de l’ensemble de son réseau de caisses à échéance 2020.

Ces différentes missions témoignent de la relation de confiance établie de longue date entre la Banque de France et Egis.

 

Pages

Recevez nos communiqués