Communiqués de presse

29 Juin 2015

 

Autoroute A4 en Pologne

Egis vient de signer deux contrats pour la maintenance des équipements fixes d’exploitation et des systèmes de péage.

La Direction des Routes polonaise (GDDKiA) renouvelle sa confiance envers Egis en lui attribuant les contrats de maintenance des équipements fixes d’exploitation (systèmes de gestion de trafic et de télécommunication) et des systèmes de péage de l’autoroute A4 Wroclaw–Katowice en Pologne, à la suite de deux appels d’offres, après un contrat initial de 3 ans.

Ces contrats s’inscrivent dans la suite du projet de mise à péage et de réhabilitation de l'autoroute A4 Wroclaw-Katowice sur la section Wroclaw-Sosnica d’une longueur de 162 km.Les missions d’Egis sur ces deux contrats distincts sont:

  • la maintenance des équipements fixes d’exploitation (systèmes de gestion de trafic et de télécommunication), pour le compte de la branche d’Opole de GDDKiA. La durée de ce contrat est de 43 mois, soit jusqu’au 31 décembre 2018.
  • la maintenance des systèmes de collecte du péage, pour le compte de la branche de Varsovie de GDDKiA. La durée de ce contrat est de 41 mois, soit jusqu’au 2 novembre 2018.


Cette section de l’autoroute A4 comprend les équipements suivants :

  • 68 voies de péage réparties sur 13 gares et 1 centre exploitation,
  • 80 bornes d’appel d’urgence reparties sur les 162 km d'autoroute et gérées par la Direction des Routes.

 

Le renouvellement de ces contrats témoigne de la confiance accordée à Egis par la Direction des Routes polonaise. Fort d’une expérience de plusieurs années dans l’entretien et la maintenance d’autoroutes à péage partout dans le monde, Egis renforce ici sa position sur le marché polonais, en coopérant étroitement avec les grands gestionnaires du réseau routier national.

 

22 Juin 2015

 

Un nouveau campus pour la Sorbonne Nouvelle

Egis remporte le pilotage du projet de construction du nouveau pôle universitaire de la Sorbonne Nouvelle, dans le quartier de Nation-Picpus à Paris.

Pour remédier à la dispersion de ses implantations ainsi qu'à la dégradation du bâtiment de Censier, l'université Paris 3 Sorbonne Nouvelle a décidé de se regrouper sur un nouveau site à proximité de la place de la Nation, dans le XIIe arrondissement de Paris. Ce futur campus de 35 000 m² sera construit sous la supervision d’Egis, qui dirigera l’ensemble des opérations du projet jusqu’à sa livraison à l’été 2018.

© Agences Elizabeth et Christian de PORTZAMPARC

16 Juin 2015

 

Hôpital Simone Veil d’Eaubonne : Inauguration du nouveau bâtiment «Elisabeth Bourgeois» dont Egis a réalisé les études techniques des lots fluides et électricité

Né de la fusion des hôpitaux d’Eaubonne et de Montmorency, l’hôpital Simone Veil compte désormais un nouveau bâtiment, dont Egis a assuré les études techniques des lots fluides et électricité. Baptisé « Elisabeth Bourgeois », ce bâtiment accueillera le pôle Femme-Enfant de l’hôpital. Il a été inauguré le 15 juin dernier, en présence de la ministre de la Santé, du président et du vice-président du Conseil de Surveillance de l’Etablissement.

Un bâtiment dédié au pôle Femme-Enfant

Dans un souci d'amélioration constante de la sécurité et de la qualité de la prise en charge des patients, l'hôpital Simone Veil a décidé de repenser la complémentarité médicale de chacun des sites d'Eaubonne et de Montmorency et a choisi de regrouper l'ensemble de ses activités de MCO (médecine, chirurgie et obstétrique) sur le site d'Eaubonne. Ce regroupement, qui avait démarré par l’ouverture en 2011 du bâtiment d’hospitalisation « Jean-Pierre Changeux », arrive aujourd’hui à son terme avec le transfert sur Eaubonne du pôle Femme-Enfant consacré à la périnatalité, la pédopsychiatrie et la pédiatrie, dans un tout nouveau bâtiment conçu par le cabinet d’architecture Emmanuelle Colboc.

D’une surface de 16 800 m² (sous-sol logistique inclus), le bâtiment « Elisabeth Bourgeois » est en mesure de prendre en charge près de 3 000 naissances par an. Le pôle Femme-Enfant comprend les urgences médicales et pédiatriques, les urgences gynécologiques, le service gynécologique-obstétrique, la maternité, le service de pédiatrie et le service de psychiatrie info-juvénile. A terme, le bâtiment intégrera également la pharmacie et la plupart des services logistiques. Pour garantir des conditions optimales de prise en charge des patientes et des enfants, le bâtiment proposera des espaces de vie accueillants, des salles de confidentialité, ainsi que des chambres mère-enfant.

Egis en mission de conception-réalisation

Le nouveau bâtiment a été implanté en cohérence avec les constructions existantes. Au sein d’un groupement de conception-réalisation composé de l'agence d'architecture Emmanuelle Colboc et de l'entreprise mandataire SCGPM, Egis a été missionné en tant que bureau d’études techniques sur les lots fluides et électricité.

Une attention toute particulière a été apportée aux liaisons entre les locaux, pour les besoins des patients, du personnel et des fonctions logistiques. L’un des grands défis de cette opération résidait notamment dans le raccordement des bâtiments « Elisabeth Bourgeois » et « Jean-Pierre Changeux », qui communiquent entre eux par la salle de réveil, point de jonction entre le bloc obstétrical et le bloc opératoire.

Sur cette mission de quatre ans, les équipes d’Egis ont fait valoir toutes leurs compétences en conception-réalisation de bâtiments hospitaliers. Le Groupe possède une solide expérience dans ce domaine, puisqu’il a, entre autres, participé précédemment au projet d’extension de l’hôpital d’Aulnay-sous-Bois, ainsi qu’à la reconstruction du Centre Hospitalier d’Argenteuil.

 

04 Juin 2015

 

Egis organise un événement IMPETUS : « Mieux anticiper la durabilité d'un projet d'aménagement urbain en optimisant l'articulation bâti / transport »

IMPETUS est un projet de recherche subventionné par l’ANR (Agence Nationale de la Recherche) dans le cadre de son programme “Villes Durables 2010”. Il est porté par Egis, en partenariat avec l’Ecole des Ingénieurs de la Ville de Paris (EIVP), la Ville de Paris, Icade, le Laboratoire Ville Mobilité Transport (LVMT) et le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB). Il est centré notamment sur l'anticipation d'un projet d'aménagement urbain, en optimisant l'articulation bâti / transport.

Un projet ambitieux

Ce projet a pour ambition d'apporter aux décideurs territoriaux des référentiels, des indicateurs et des instruments d’aide à la décision pour développer des projets d'aménagements urbains cohérents avec la stratégie de développement durable de la ville. De ces enjeux est né l’outil IMPETUS, qui permet de simuler les impacts environnementaux, économiques et sociaux d’un projet d’aménagement sur la ville. Des tests ont été réalisés sur le terrain via des opérations à différents niveaux de maturité. L’innovation proposée par cet outil opérationnel réside dans une analyse objective de l’articulation du bâti et du transport, à travers un jeu d’indicateurs mesurables et fiables.

Détails de l’événement et informations pratiques

Ce séminaire sera l’occasion d’une présentation générale du projet IMPETUS, enrichie par de nombreux échanges sur ses applications concrètes au niveau opérationnel. Des intervenants, spécialistes de la recherche, de la ville et de la mobilité, partageront leur expérience de l’outil IMPETUS et viendront nourrir la réflexion autour des grandes thématiques de l’urbanisme, de la performance énergétique des bâtiments et de la mobilité.


SEMINAIRE IMPETUS
Rendez-vous le Lundi 8 juin 2015, De 14h à 17h
Dans les locaux de L’EIVP (École des Ingénieurs de la Ville de Paris) 80, rue Rébeval 75019 PARIS

> Pour en savoir plus et s'inscrire, cliquez ici

 

21 Mai 2015

 

Chauffage urbain à Bordeaux : Egis remporte la maîtrise d’oeuvre du réseau de chaleur et de froid de la ZAC Saint-Jean Belcier

L’établissement public d’aménagement de Bordeaux Euratlantique (EPA) et la Communauté urbaine de Bordeaux sont chargés de développer un grand réseau de chaleur et de froid qui desservira le quartier de Saint-Jean Belcier à Bordeaux. Egis assurera la conception et la maîtrise d’oeuvre de ce réseau, pour le compte de Mixener et Idex infra, retenus comme délégataires du service public de ce réseau.

 

Un réseau qui valorise la récupération de l'énergie

Le développement de réseaux de chauffage urbain, approvisionnés en énergies primaires, est un des fers de lance de la politique énergétique de la métropole bordelaise, responsable de la gestion des réseaux de chaleur depuis le 1er janvier 2015.
Situé dans le périmètre de l’opération d'intérêt national Bordeaux Euratlantique*, ce réseau de 16 km alimentera 620 000 m² de bâtiments. Il desservira ainsi près de 80 % des constructions de la ZAC Bordeaux Saint-Jean Belcier, les immeubles collectifs situés à proximité de son tracé (quartiers Amédée Saint-Germain et Sainte-Croix) et les secteurs de projets urbains appelés à se développer à Bègles, le long de la Garonne.
Ce réseau sera particulièrement innovant puisqu’il valorisera les calories issues de l’incinération des ordures ménagères de l’usine Astria à Bègles. Il affichera ainsi un ratio exceptionnel, de l’ordre de 90 %, en matière d’utilisation d’énergies renouvelables et de récupération.
*Bordeaux-Euratlantique est aujourd'hui une des plus grandes opérations d’aménagements en France. Couvrant l’aire d’influence immédiate de la gare Saint-Jean de Bordeaux, cette Opération d'Intérêt National (OIN) a pour ambition de faire accéder l’agglomération bordelaise au rang de métropole européenne.

 

Une maîtrise d'oeuvre complète signée Egis

Le marché de maîtrise d’oeuvre confié à Egis porte sur la conception du réseau de chaleur et de froid, depuis l’unité d’incinération de Bègles jusqu’au raccordement des immeubles et l’équipement des sous-stations. Il comprend également la conception des équipements de la chaufferie de secours, au sein d’un bâtiment mis à disposition par l’EPA, et la constitution des dossiers de demande de subventions publiques

©Thomas Sanson

 

18 Mai 2015

 

Paris Habitat renouvelle sa collaboration avec Egis pour les installations de chauffage de l’ensemble de son parc

Egis intervient aux côtés de Paris Habitat depuis plus de 15 ans.

C’est dans ce cadre que Paris Habitat vient de renouveler sa confiance à Egis en lui attribuant un contrat d’assistance pour les installations  de chauffage sur l’ensemble de son parc, soit plus de 120.000 logements

Les missions d'Egis

A ce titre, les équipes conseil d’Egis assurent le suivi opérationnel de l’exploitation et de la maintenance des équipements techniques de chauffage et d’eau chaude sanitaire. Les objectifs principaux de ce partenariat sont la gestion prévisionnelle de la durée de vie des équipements et l’amélioration continue de la performance énergétique du patrimoine. Le maintien d’une base de données structurée des équipements et de consommations au moyen du logiciel SGTI V4, développé par les équipes d’Egis, permet d’obtenir une vision d’ensemble pour les 28 marchés d’exploitation. En complément, Egis assure le suivi technique des opérations neuves et des restructurations, ainsi que la maitrise d’œuvre des rénovations des 600 chaufferies.

Rationaliser les consommations d’énergies, contribuer à la maitrise du changement climatique, exploiter durablement le patrimoine dans un contexte difficile pour le logement social, passe par une ingénierie engagée et innovante soutenue par un management transversal.

Notre équipe pluridisciplinaire, composée d’ingénieurs d’exploitation, de concepteurs, de techniciens, d’énergéticiens, concrétise notre détermination à mettre au service de Paris Habitat cet ensemble de compétences et de valeurs. Egis est confirmé dans son engagement à maintenir la qualité du patrimoine de Paris Habitat ainsi que les liens avec les occupants, dans une logique d’intérêt général et de valorisation de long terme.

©Thinkstock

 

20 Avril 2015

 

Egis remporte le contrat d’exploitation et de maintenance de l'autoroute à péage National Highway 8D

La société concessionnaire JSTPL (Jetpur Somnath Tollways Private Limited) a confié à Egis l’exploitation et la maintenance de l’autoroute NH-8D pour une durée de trois ans (deux ans avec une reconduction automatique d’un an) dès le mois d’avril. Cette mission comprend la gestion des péages, du trafic de l’autoroute ainsi que celle des incidents de circulation.

D’une longueur de 124 km, l’autoroute NH-8D relie la ville de Jetpur (district de Rajkot) à Somnath (district de Gir Somnath), sur la côte ouest de l’Etat fédéré indien du Gujarat. Elle dispose de deux gares de péage de 10 voies chacune.

Le réseau routier indien est le troisième au monde, après les Etats-Unis et la Chine. Depuis plusieurs années, Egis participe à de nombreux projets structurants pour moderniser et développer l’ensemble des infrastructures routières du pays. Ce nouveau contrat d’exploitation routière vient renforcer la volonté d’Egis de contribuer durablement au développement économique et industriel du territoire indien.

©Akkida

 

 

17 Avril 2015

 

Setec et Egis remportent un nouveau contrat d'ingénierie pour la ligne 13 du métro de Sao Paulo au Brésil

Les ingénieristes français Setec et Egis, via un groupement de leurs filiales brésiliennes Setec Hidrobrasileira (mandataire) et Egis Engenharia e Consultoria, viennent de remporter un contrat de 6,4 millions d’Euros (21 Ms Rs) auprès de la CPTM (compagnie des transports ferrés de la métropole de São Paulo), pour une mission d’assistance technique à maîtrise d’ouvrage sur l’ensemble des travaux de la ligne 13 du métro de São Paulo.

Mise en service en 2018, cette ligne nouvelle de 10,3 kilomètres, dont 8 km en viaduc et 3 stations, permettra à près de 120.000 passagers par jour de relier le centre de Saõ Paulo à l´aéroport international de Guarulhos.

Afin d’accompagner la réalisation de cette solution de transport efficace au service de la population, l´Agence Française de Développement finance les travaux à hauteur de 50%.

Au cœur de sa mission d’assistance technique à maîtrise d’ouvrage, le groupement Setec Hidrobrasileira / Egis Engenharia e Consultoria assurera, au nom et pour le compte de la CPTM, la conduite d´opérations de l´ensemble des travaux nécessaires à la mise en service de cette ligne.

A travers ce nouveau contrat, les groupes Egis et Setec confirment leur présence active au Brésil et leur volonté de se hisser parmi les ingénieries de référence dans un des pays porteur d’activité à l’échelle mondiale.

©Thinkstock- C.Cifotart

 

01 Avril 2015

 

Egis : résultats annuels 2014

Des résultats satisfaisants malgré un contexte difficile

En 2014, le chiffre d’affaires géré du groupe atteint 854 M€, à comparer à 881 M€ en 2013, soit un tassement de l’activité de 3%. Bien qu’en léger recul, ce chiffre d’affaires est satisfaisant, compte tenu de la prudence des acteurs sur de nombreux marchés et du contexte économique toujours difficile, en particulier en France.

Le carnet de commandes du Groupe s’élève à un peu plus de 20 mois d’activité, en augmentation depuis 2012.

Le résultat net part du Groupe atteint 36,9 M€, soit 1,4 M€ de moins qu’en 2013.

Une forte internationalisation des activités

53 % du chiffre d’affaires est réalisé à l’international contre 49 % l’année précédente. La répartition France/International du chiffre d’affaires s’est donc inversée en faveur de l’international, conformément à notre volonté stratégique d’aller là où est la croissance.

Pratiquement absent il y a seulement 3 ans du Moyen-Orient,  le Groupe y enregistre une forte progression de son activité (+ 84 % de chiffre d’affaires), grâce à de nombreux succès tels que les métros de Doha au Qatar, celui de Riyad en Arabie Saoudite, ou encore la rénovation des infrastructures aéronautiques de l’aéroport de Riyad.

En Amériques, et notamment au Brésil, le chiffre d’affaires du Groupe a augmenté de 24 %. Egis y a renforcé sa présence locale avec l’acquisition de la société d’ingénierie brésilienne Lenc. Cette acquisition permet au Groupe  de se hisser parmi les ingénieries de référence, en consolidant son offre dans ce pays porteur d’activité à l’échelle mondiale.

De bonnes perspectives pour 2015

La pluridisciplinarité au sein d’Egis et la complémentarité des expertises de ses équipes, sont autant d’atouts pour répondre aux défis de l’aménagement des territoires.
Depuis le début de l’année, Egis a remporté de prestigieux contrats d’ingénierie tels que, entre autres, les métros de Doha au Qatar et celui de Médine en Arabie-Saoudite, la conception et la supervision de travaux pour la zone économique Um Alhoul à Doha au Qatar, l’assistance à maîtrise d’ouvrage sur l’ensemble des opérations de communication de la Société du Grand Paris ou encore la maîtrise d’œuvre de nouveaux laboratoires au Centre Hospitalier Universitaire de Reims.  

En cohérence avec sa politique de développement et sa volonté d’être sans cesse innovant, Egis renforce également son positionnement dans le domaine des nouveaux services à la mobilité (télépéages, smart parkings, vélos en libre-service, péage positif,...), formidable relais de croissance pour dynamiser ses activités et offrir au groupe de belles perspectives.

© c kasisu - fotolia.com

 

30 Mars 2015

 

Centre Hospitalier du Mans : Egis remporte un contrat de maîtrise d’œuvre pour la construction de deux nouveaux bâtiments

Dans le cadre d’un plan stratégique qui durera jusqu'en 2020, le Centre Hospitalier du Mans a décidé de lancer une grande opération de modernisation de son patrimoine bâti, à travers un projet de réaménagement partiel du site.

Le Centre Hospitalier du Mans a confié à Egis une mission de maîtrise d’œuvre pour la construction de deux nouveaux bâtiments :

  • Le « Monet Sud » (12 000 m²), devant le bâtiment Claude Monet et en liaison avec celui-ci au travers de galeries, qui regroupera notamment le nouveau hall d’accueil principal de l’hôpital, un service d’explorations fonctionnelles sans anesthésie, l’hospitalisation de jour ainsi que 100 salles de consultations permettant à l’hôpital d’accueillir entre 30 000 à 60 000 consultations par an.
  • Un bâtiment des spécialités médicales (10 000 m²) regroupant des unités d’hospitalisation localisées actuellement sur plusieurs bâtiments (Fontenoy, Reilly, Claude Monet) pour en améliorer l’accessibilité et l’efficience. Une passerelle sera réalisée afin de faire communiquer le futur bâtiment avec ceux de Fontenoy et Claude Monet. Avec 2 à 3 unités de 30 lits pour chaque étage, ce bâtiment inclura une unité de soins palliatifs de 10 lits, un service d’hémodialyse et des bureaux médicaux.

Un projet BIM by Egis

Dans le cadre de cette maîtrise d’œuvre, Egis assure une mission de base, comprenant les lots techniques et le second œuvre, une mission de synthèse, ainsi que l’ingénierie environnementale et la coordination des systèmes de sécurité incendie (CSSI).

Actuellement en phase études jusqu’en avril 2016, en s’appuyant notamment sur l’outil SGTI4 (solution de gestion de projets collaborative) d’Egis, le chantier entrera en phase travaux en septembre 2016, pour une livraison en décembre 2018.

Ce projet bénéficie de toute l’expertise d’Egis en matière de BIM. L’un des enjeux de ce projet hospitalier est l’intégration des phases travaux dans la maquette numérique. L’ensemble des procédures BIM by Egis ont été élaborées à partir des standards internationaux.

Architecte Mandataire : Atelier Michel REMON (visuel : © Atelier Michel REMON)
Paysagiste : TN+

En savoir plus sur Bim By Egis

 

Pages

Recevez nos communiqués