Communiqués de presse

17 Avril 2015

 

Setec et Egis remportent un nouveau contrat d'ingénierie pour la ligne 13 du métro de Sao Paulo au Brésil

Les ingénieristes français Setec et Egis, via un groupement de leurs filiales brésiliennes Setec Hidrobrasileira (mandataire) et Egis Engenharia e Consultoria, viennent de remporter un contrat de 6,4 millions d’Euros (21 Ms Rs) auprès de la CPTM (compagnie des transports ferrés de la métropole de São Paulo), pour une mission d’assistance technique à maîtrise d’ouvrage sur l’ensemble des travaux de la ligne 13 du métro de São Paulo.

Mise en service en 2018, cette ligne nouvelle de 10,3 kilomètres, dont 8 km en viaduc et 3 stations, permettra à près de 120.000 passagers par jour de relier le centre de Saõ Paulo à l´aéroport international de Guarulhos.

Afin d’accompagner la réalisation de cette solution de transport efficace au service de la population, l´Agence Française de Développement finance les travaux à hauteur de 50%.

Au cœur de sa mission d’assistance technique à maîtrise d’ouvrage, le groupement Setec Hidrobrasileira / Egis Engenharia e Consultoria assurera, au nom et pour le compte de la CPTM, la conduite d´opérations de l´ensemble des travaux nécessaires à la mise en service de cette ligne.

A travers ce nouveau contrat, les groupes Egis et Setec confirment leur présence active au Brésil et leur volonté de se hisser parmi les ingénieries de référence dans un des pays porteur d’activité à l’échelle mondiale.

©Thinkstock- C.Cifotart

 

01 Avril 2015

 

Egis : résultats annuels 2014

Des résultats satisfaisants malgré un contexte difficile

En 2014, le chiffre d’affaires géré du groupe atteint 854 M€, à comparer à 881 M€ en 2013, soit un tassement de l’activité de 3%. Bien qu’en léger recul, ce chiffre d’affaires est satisfaisant, compte tenu de la prudence des acteurs sur de nombreux marchés et du contexte économique toujours difficile, en particulier en France.

Le carnet de commandes du Groupe s’élève à un peu plus de 20 mois d’activité, en augmentation depuis 2012.

Le résultat net part du Groupe atteint 36,9 M€, soit 1,4 M€ de moins qu’en 2013.

Une forte internationalisation des activités

53 % du chiffre d’affaires est réalisé à l’international contre 49 % l’année précédente. La répartition France/International du chiffre d’affaires s’est donc inversée en faveur de l’international, conformément à notre volonté stratégique d’aller là où est la croissance.

Pratiquement absent il y a seulement 3 ans du Moyen-Orient,  le Groupe y enregistre une forte progression de son activité (+ 84 % de chiffre d’affaires), grâce à de nombreux succès tels que les métros de Doha au Qatar, celui de Riyad en Arabie Saoudite, ou encore la rénovation des infrastructures aéronautiques de l’aéroport de Riyad.

En Amériques, et notamment au Brésil, le chiffre d’affaires du Groupe a augmenté de 24 %. Egis y a renforcé sa présence locale avec l’acquisition de la société d’ingénierie brésilienne Lenc. Cette acquisition permet au Groupe  de se hisser parmi les ingénieries de référence, en consolidant son offre dans ce pays porteur d’activité à l’échelle mondiale.

De bonnes perspectives pour 2015

La pluridisciplinarité au sein d’Egis et la complémentarité des expertises de ses équipes, sont autant d’atouts pour répondre aux défis de l’aménagement des territoires.
Depuis le début de l’année, Egis a remporté de prestigieux contrats d’ingénierie tels que, entre autres, les métros de Doha au Qatar et celui de Médine en Arabie-Saoudite, la conception et la supervision de travaux pour la zone économique Um Alhoul à Doha au Qatar, l’assistance à maîtrise d’ouvrage sur l’ensemble des opérations de communication de la Société du Grand Paris ou encore la maîtrise d’œuvre de nouveaux laboratoires au Centre Hospitalier Universitaire de Reims.  

En cohérence avec sa politique de développement et sa volonté d’être sans cesse innovant, Egis renforce également son positionnement dans le domaine des nouveaux services à la mobilité (télépéages, smart parkings, vélos en libre-service, péage positif,...), formidable relais de croissance pour dynamiser ses activités et offrir au groupe de belles perspectives.

© c kasisu - fotolia.com

 

30 Mars 2015

 

Centre Hospitalier du Mans : Egis remporte un contrat de maîtrise d’œuvre pour la construction de deux nouveaux bâtiments

Dans le cadre d’un plan stratégique qui durera jusqu'en 2020, le Centre Hospitalier du Mans a décidé de lancer une grande opération de modernisation de son patrimoine bâti, à travers un projet de réaménagement partiel du site.

Le Centre Hospitalier du Mans a confié à Egis une mission de maîtrise d’œuvre pour la construction de deux nouveaux bâtiments :

  • Le « Monet Sud » (12 000 m²), devant le bâtiment Claude Monet et en liaison avec celui-ci au travers de galeries, qui regroupera notamment le nouveau hall d’accueil principal de l’hôpital, un service d’explorations fonctionnelles sans anesthésie, l’hospitalisation de jour ainsi que 100 salles de consultations permettant à l’hôpital d’accueillir entre 30 000 à 60 000 consultations par an.
  • Un bâtiment des spécialités médicales (10 000 m²) regroupant des unités d’hospitalisation localisées actuellement sur plusieurs bâtiments (Fontenoy, Reilly, Claude Monet) pour en améliorer l’accessibilité et l’efficience. Une passerelle sera réalisée afin de faire communiquer le futur bâtiment avec ceux de Fontenoy et Claude Monet. Avec 2 à 3 unités de 30 lits pour chaque étage, ce bâtiment inclura une unité de soins palliatifs de 10 lits, un service d’hémodialyse et des bureaux médicaux.

Un projet BIM by Egis

Dans le cadre de cette maîtrise d’œuvre, Egis assure une mission de base, comprenant les lots techniques et le second œuvre, une mission de synthèse, ainsi que l’ingénierie environnementale et la coordination des systèmes de sécurité incendie (CSSI).

Actuellement en phase études jusqu’en avril 2016, en s’appuyant notamment sur l’outil SGTI4 (solution de gestion de projets collaborative) d’Egis, le chantier entrera en phase travaux en septembre 2016, pour une livraison en décembre 2018.

Ce projet bénéficie de toute l’expertise d’Egis en matière de BIM. L’un des enjeux de ce projet hospitalier est l’intégration des phases travaux dans la maquette numérique. L’ensemble des procédures BIM by Egis ont été élaborées à partir des standards internationaux.

Architecte Mandataire : Atelier Michel REMON (visuel : © Atelier Michel REMON)
Paysagiste : TN+

En savoir plus sur Bim By Egis

 

27 Mars 2015

 

Nomination au sein du groupe Egis

Vincent Roger est nommé Directeur général d’atelier VILLES & PAYSAGES, la filiale urbanisme et paysages du Groupe Egis. Il exerçait jusqu’à présent la fonction de Directeur général adjoint de cette société.

Agé de 43 ans, architecte-Paysagiste diplômé de l’ESAJ (Ecole supérieure d’architecture des jardins), Vincent Roger débute son aventure professionnelle à l’atelier du Paysage à Mulhouse. Il devient associé en 2000. En 2008, l’atelier du Paysage devient atelier VILLES & PAYSAGES, filiale du groupe Egis. Vincent Roger prend alors la fonction de directeur général adjoint. Homme de projet, il place son action dans la transformation des villes et compte aujourd’hui engager atelier VILLES & PAYSAGES dans une nouvelle dynamique.

atelier VILLES & PAYSAGES, une société d’urbanisme et de maîtrise d'œuvre des espaces publics

Concevoir l'évolution des villes et des paysages, en France et à travers le monde, quelle que soit leur échelle, représente le cœur de métier d’atelier Villes & Paysages. Qu'ils soient architectes, urbanistes, paysagistes ou encore géographes, ces passionnés pensent chaque jour la ville de demain pour ''mieux vivre ensemble''.

Parmi les projets d’actualité, atelier VILLES & PAYSAGES intervient sur la réalisation d’un simulateur de ville durable pour la ville d’Astana au Kazakhstan, la maîtrise d’œuvre pour la construction d’une ligne de tramway à Luxembourg, en groupement avec Egis, Paul Wurth,Luxplan, Beng architectes, Felgen, ou encore la maîtrise d’œuvre de l’aménagement du parc du Heyritz de Strasbourg, inauguré il y a quelques mois.

La société vient également de remporter l’étude de détail de la zone économique d’Um Alhoul à Doha au Qatar, l’étude sur la charte générale des terrasses de Monaco ou encore l’aménagement des espaces publics de la place Hérold de Courbevoie en région parisienne.

 

© Mathias Ridde

 

24 Mars 2015

 

Qatar : Egis remporte un contrat de maîtrise d’oeuvre pour la réhabilitation des lagunes d’Al Karaana

Situées dans la région d’Al Rayyan, à l’ouest de Doha, les lagunes d’Al Karaana s’étendent sur plus de 4 km² et sont confrontées à d’importants problèmes environnementaux. Près de 60 000 m3 d’eaux usées non traitées sont déversées chaque jour sur ce site, par camion, engendrant notamment une contamination des nappes due aux infiltrations, des nuisances olfactives, ainsi que des problèmes de sécurité dans le transport des eaux usées.

L’Autorité des Travaux Publics de l’Etat du Qatar (Ashghal) vient de confier à Egis un contrat de maîtrise d’oeuvre (études et supervision des travaux) pour la réhabilitation de ces lagunes. Ashghal souhaite, en effet, leur disparition et la réhabilitation complète du site, dans la continuité des mesures prises jusqu’à présent pour diminuer l’impact environnemental de ce site.

Les missions d’Egis

Les équipes d’Egis seront chargées d’identifier et de caractériser les boues et les eaux des lagunes, afin d’appréhender la contamination de la nappe phréatique et d’éliminer ces déchets vers les bonnes filières.

Elles assureront la conception et le design de traitement des eaux usées et de dépollution des sols et de la nappe, l’établissement des dossiers de consultation des entreprises, le design review des plans et documents générés par l’entreprise retenue et enfin, la supervision des travaux.

Egis mobilisera ainsi toutes ses capacités d’ingénieriste, pour une durée de 23 mois, pour maîtriser au mieux l’impact environnemental de ce site, le réhabiliter et l’adapter à de nouveaux usages, conformément aux engagements développement durable du Groupe.

Ce nouveau contrat fait suite à celui remporté, il y a quelques semaines dans le domaine de l’eau : l’extension de la station de traitement et de recyclage des eaux usées de Doha Ouest.
Il renforce la position d'Egis au Qatar, où le groupe a réalisé près de 33 M€ de chiffre d’affaires en 2014, intervenant sur de nombreux projets d’infrastructures.

 

23 Mars 2015

 

Qatar : Egis remporte les missions de conception et de supervision des travaux de la Zone économique Um Alhoul au sud de Doha

Avec plusieurs grands projets d’infrastructures (transport ferroviaire, port, villes nouvelles…) et la préparation de la Coupe du Monde de football de 2022, le Qatar souhaite encourager l’investissement du secteur privé et promouvoir la diversification de son économie en créant trois zones d’activités industrielles (hors hydrocarbures) et logistiques de classe internationale.

Ce projet stratégique s’inscrit dans la Vision 2030, soutenue par l’Emir Tamim ben Hamad ben Khalifa al-Thani, et visant au développement économique du pays au cours des 25 prochaines années.

Des zones économiques d’envergure internationale

Les deux premières zones, Ras Bufontas et Al Karaana, seront implantées au sud de l’aéroport de Doha, tandis que la troisième (QEZ 3), Um Alhoul, sera située dans la ville portuaire d’Al Waqrah, au sud de la capitale.

Couvrant une superficie de 27 km², Um Alhoul rassemblera plusieurs activités liées à la métallurgie, à la pétrochimie, aux matériaux de construction, à la logistique, ou encore au domaine portuaire, bénéficiant notamment d’un accès à la mer via un canal dédié.

Manateq, société gouvernementale autonome créée en 2011 par le Ministère qatari du Commerce et chargée de la promotion et de l’exploitation de ces zones économiques, a confié à Egis la réalisation de cette troisième zone.

Un projet My city by Egis

Les équipes d’Egis seront chargées, sur une durée de 5 ans, de l’audit  des études du master plan  déjà réalisé, la production des plans détaillés, les missions d’études spécifiques  (des phases concept à l’avant-projet sommaire pour les bâtiments, les centrales de refroidissement et de traitement des eaux), ainsi que la supervision des travaux.

Le projet QEZ 3 d’Um Alhoul est un projet complexe et novateur, qui mobilise les compétences du groupe via son offre My City by Egis. Il témoigne de la capacité d’Egis à concrétiser des projets d’aménagement urbain au niveau mondial.

 

© Worley Parsons

 

13 Mars 2015

 

Egis, en groupement avec Systra, remporte les études du futur métro de Médine en Arabie Saoudite

MMDA Medina Metro Development Authority vient de confier à Egis, en groupement avec Systra, les études concernant le futur réseau du métro de Médine. Ce contrat concerne trois lignes (verte, bleue, rouge) totalisant 95 kilomètres de linéaire, dont 25 km en souterrain et plus de 48 kilomètres en viaduc.

Ce projet s’inscrit dans l’ambitieux plan de développement et de modernisation des infrastructures de transport mené depuis quelques années par l’Arabie Saoudite. Deuxième ville sainte du pays, Médine doit faire face chaque année à l’afflux de plusieurs millions de pélerins.

La mise en service de ce métro est prévue dès 2020, avec un découpage en 2 phases de l’ensemble du projet.

Les missions du groupement

Le groupement sera chargé de mener les études de faisabilité et les études d’avant-projet, incluant la préparation des appels d’offres pour des contrats de type “Design & Build”. Pendant 12 mois, l’équipe projet basée à Médine mobilisera toutes les compétences d’Egis nécessaires à ce projet d’envergure : génie civil, architecture, environnement, matériel roulant, signalisation, télécommunication, stratégie d’exploitation...

Ce nouveau contrat complète l’offre de prestations métro proposées par Egis au Moyen-Orient, mobilisé sur des missions de management de projet et de supervision de travaux. En effet, depuis 2013, Egis assure le management de projet et la supervision de la construction de trois lignes du futur métro de Riyad, en association avec Systra et l’américain Parsons. Egis intervient également au Qatar sur le management de projet du métro de Doha (génie civil de la ligne jaune du métro, et génie civil et équipements des stations de Musheireb et Education City), et plus récemment sur le management de projet des sections aériennes et au sol du métro de Doha.

 

© Wong Sze Fei - Fotolia

 

09 Mars 2015

 

Grand Paris Express : Egis accompagne la Société du Grand Paris pour l’ensemble de ses opérations de communication

Egis, mandataire d'un groupement rassemblant Lowe Strateus (agence de communication corporate) et BDC Conseil (agence de communication de projets spécialisée transports), a remporté l'assistance à maîtrise d'ouvrage sur l'ensemble des opérations de communication de la Société du Grand Paris pour les 5 prochaines années.

Le groupement va accompagner la Société du Grand Paris sur la définition de sa stratégie de communication institutionnelle et de sa communication de projet.

Il sera chargé d’élaborer et de mettre en oeuvre l’ensemble de la communication d’entreprise de la Société, de piloter les agences de communication affectées aux différents tronçons du projet du Grand Paris Express et assurera la passation, la coordination et le suivi de l'ensemble des marchés de la SGP liés à ses actions de communication.

Ce marché est totalement inédit dans le monde de la communication et des conduites d’opération à très haute valeur ajoutée, par son ampleur et la diversité des métiers auquel il fait appel.

Dès le démarrage, cette mission va mobiliser une vingtaine de consultants et experts d’Egis, avec une montée en puissance progressive des équipes.

Egis renforce ainsi son positionnement de leader en conseil stratégique auprès des territoires et des grands porteurs de projets.

 

© u_t_a - Thinkstock

 

06 Mars 2015

 

Olivier Bouvart a été nommé le 4 mars 2015, Directeur général d’Egis Rail

Précédemment Directeur général délégué, il succède à Hubert Magnon-Pujo, qui continuera d’exercer sa fonction de Directeur exécutif de la branche « International et Grands Projets » d’Egis.

Agé de 49 ans et diplômé de l’Ecole Supérieure de Commerce et d’Administration des Entreprises de Grenoble, Olivier Bouvart a acquis une expérience de plus de 20 ans dans le domaine de l’ingénierie des transports publics et ferroviaires, en France et à l’international.

En 1994, Oliver Bouvart rejoint le groupe Egis au sein de la société Scetauroute, au poste de responsable administratif et financier. En 1996, il est nommé Directeur administratif et financier de Semaly (société d'études du métro de l'agglomération lyonnaise), dont il accompagne le développement international avec la création de filiales et d’établissements en Irlande, au Portugal, en Grande-Bretagne, au Maroc ou encore à Singapour. En 2004, il est nommé Directeur général adjoint de cette société.

En 2007, il est l’un des acteurs de l’évolution et du développement d’Egis Rail, société spécialisée dans les transports urbains et ferroviaires, issue de la fusion de Scetauroute et Semaly. En 2009, il est nommé Directeur général délégué de cette société. Il exerce ainsi son savoir-faire dans les domaines de la gestion opérationnelle et financière de la société et de ses filiales à l’étranger, de sa stratégie et de son développement (croissance interne et externe).

Acteur du développement d’Egis à travers le monde, il a notamment participé à la construction de l’offre globale du Groupe en Inde, au Brésil et au Moyen-Orient.

Olivier Bouvart est membre du comité de direction du groupe Egis, des conseils d’administration d’Egis Algérie et d’Egis India. Il participe également au Comité stratégique d’Egis Engenharia e Consultoria, filiale brésilienne implantée à Curitiba.

 

© Boris-Yvan DASSIE

 

03 Mars 2015

 

Egis regroupe ses équipes de Toulouse sur le site Héliopole de Balma (Haute-Garonne)

Nicolas Jachiet, Président-directeur général d'Egis, vient officialiser, le 5 mars, en présence du président de Toulouse Métropole Jean-Luc Moudenc, le regroupement des équipes bâtiments et infrastructures toulousaines d’Egis au sein d’un seul et même site, à Balma (Toulouse Métropole), dans le quartier Héliopole de Gramont.

Implanté à proximité du périphérique toulousain et à 5 minutes de la ligne A du métro, le bâtiment Egis à Balma bénéficie de la certification Haute Qualité Environnementale (HQE®) et répond aux plus hautes exigences qualitatives en matière de conception du bâti, de consommation énergétique, d’aménagement paysager et de qualité de services.

« Ce regroupement stratégique des équipes toulousaines d’Egis ouvre un champ de synergies nouvelles entre nos différents métiers et accroît la transversalité entre nos collaborateurs, au service des projets de nos clients. Il vient renforcer notre présence et notre action au cœur de l’agglomération toulousaine et de la région Sud-Ouest », indique Nicolas Jachiet, Président-directeur général d’Egis.

Des projets toulousains…

Egis s’implante à Toulouse en 1964 et intervient d’abord dans le domaine du bâtiment puis, à partir de 1978, dans celui des infrastructures. Aujourd’hui, le Groupe propose une expertise conjuguée dans tous les domaines d’activités et  participe à de nombreux projets au cœur de l’aire urbaine de Toulouse.

Par exemple, Egis intervient actuellement sur l’opération de rénovation des espaces publics du centre-ville de Toulouse (associé à l’architecte J. Busquets), sur les chantiers du GPSO (Grand Projet ferroviaire du Sud-Ouest) Bordeaux – Toulouse, de la ZAC Andromède à Blagnac et Beauzelle, de la réhabilitation des pistes et taxiways de l’aéroport de Toulouse-Blagnac, du nouveau Rectorat de l’Académie, du Pôle digestif de l’hôpital Rangueil, de l’hôpital de Bagnères-de-Bigorre.

… au rayonnement dans le sud-ouest

Egis joue un rôle de premier plan sur plus de 2 milliards de travaux par an dans le Sud-Ouest, avec 330 collaborateurs à Toulouse et 110 à Bordeaux. Le rapprochement des équipes à Balma vient renforcer la contribution d’Egis à la notoriété et au rayonnement régional de l’agglomération toulousaine.

Le Groupe contribue ainsi à la réalisation de grandes opérations structurantes pour la région, en proposant toutes les spécialités d’ingénierie compétentes en matière d’aménagement urbain, du bâtiment, de l’eau, des transports urbains et ferroviaires, de la route, de l’aérien, ou encore de l’environnement.

Quelques références emblématiques :

  • Le Centre des Congrès Pierre Baudis et la médiathèque José Cabanis de Toulouse
  • La Bibliothèque Universitaire du Mirail à Toulouse
  • Les lycées Gallieni et des Arènes à Toulouse
  • La ligne A du métro de Toulouse
  • La ligne E du tramway toulousain
  • Les zones toulousaines d’Eurocentre et l’Oncopole
  • Le Pôle Mère-Enfant de l’hôpital de Purpan (Centre hospitalier universitaire de Toulouse)
  • L’Hôpital de Castres-Mazamet
  • Le pôle d’essais Airbus A380 et A400M à Toulouse
  • L’Opéra Capitole de Toulouse
  • Le laboratoire Pierre Fabre sur l’Oncopole de Toulouse

 

© GA. Nadal

 

Pages

Recevez nos communiqués