Canal Seine-Nord Europe : Egis et ses partenaires vont assurer la maîtrise d’œuvre complète sur les secteurs 2 et 4

03/12/2019

Egis, mandataire du groupement One (Ingérop, ISL, SBE, MDP et NEY & Partners), remporte la maîtrise d’œuvre complète des deux principaux secteurs de l’emblématique projet Canal Seine-Nord Europe.

 

Ce projet va permettre de relier les bassins de la Seine et de l’Oise aux 20 000 km de réseau fluvial nord européen à grand gabarit, grâce à un canal de 107 km de long, allant de Compiègne (Oise) à Aubencheul-au-Bac (Nord). Egis et ses partenaires vont assurer la maîtrise d’œuvre complète sur les secteurs 2 et 4 (respectivement 48 et 28km du tracé), incluant la réalisation de nombreux aménagements et ouvrages d’art hautement techniques.

Le Canal Seine-Nord Europe constitue le maillon central de la liaison fluviale européenne à grand gabarit Seine Escaut. En reliant les bassins de la Seine et de l’Oise au réseau fluvial nord européen à grand gabarit, il va permettre le transport de chargement de fret fluvial et un report modal de la route vers la voie d’eau. S’ensuivra une décongestion importante de l’autoroute A1 et une diminution importante des émissions de CO2. A titre d’exemple, une péniche grand gabarit est en mesure de transporter jusqu’à 4400 tonnes de marchandises, soit l’équivalent de 220 poids lourds.

 

 

Chiffres clés :

  • 107 km de voie navigable "grand gabarit"
  • 54 mètres de large et 4,5 mètres de profondeur
  • 6 écluses
  • 4 ponts-canaux (ponts-canaux de la Somme notamment)
  • 61 ponts routiers et ferroviaires
  • 4 plateformes multimodales
  • 5 quais céréaliers
  • 2 quais de transbordement
  • 1 bassin réservoir d’eau
  • 4 départements des Hauts-de-France traversés (Nord, Pas-de-Calais, Oise, Somme)
  • 5.1 milliards d'euros prévisionnels

Une maîtrise d’œuvre sur près de 80 km du tracé

Egis et ses partenaires assureront pendant 9 ans la maîtrise d’œuvre complète, des études de conception en passant par le suivi des travaux, jusqu’à la mise en service, des deux principaux secteurs du Canal Seine-Nord Europe :

  • Le secteur 2, d’une longueur de 48 km allant de Passel à Allaines
  • Le secteur 4, d’une longueur de 28 km allant de Etricourt -Manancourt jusqu’à Aubencheul-au-Bac

Ces deux principaux secteurs couvrent près des trois quarts du tracé total et nécessitent une très haute technicité en matière de terrassements (55 millions de m3 de déblais, et d’étanchéité (4,5 millions de m2), mais aussi d’ouvrages de rétablissement, d’aménagements hydrauliques, de gestion et intégration des dépôts dans le paysage (transports des matériaux).

Des expertises de pointe pour des enjeux de taille

La maîtrise d’œuvre doit faire face à d’importants enjeux en matière de management de projet, afin de maîtriser les coûts, tenir les délais et coordonner l’ensemble des expertises et corps de métiers.

Plus d’une soixantaine d’experts, issus des différentes sociétés du groupement, seront ainsi mobilisés dès le démarrage du projet et regroupés sur deux plateaux de production : l’un situé à Compiègne (secteur 2), l’autre à Lille (secteur 4).

Le projet devra répondre à des exigences élevées en matière de BIM (Building Information Modelling), pour répondre à des objectifs de gestion des interfaces, de production de livrables, de calculs de quantités, de planification 4D et de communication. Egis a fait le choix de placer la démarche BIM comme outil de management de la conception, associé aux démarches d’ingénierie concourante, d’écoconception et d’innovation.

Un projet à forts enjeux développement durable

Le Canal Seine-Nord Europe fait l’objet d’une démarche d’intégration environnementale et de développement durable soutenue : préservation de la ressource en eau, intégration paysagère, limitation de l’empreinte énergétique, respect et amélioration du cadre de vie, maîtrise des coûts du projet et développement de l’économie locale.

> Le Canal Seine-Nord Europe, comprendre et connaître le projet