Digue Arles-Tarascon : Une lône pour préserver la biodiversité du site

26/01/2021

La création d’une lône (bras mort d’un fleuve) est l’un des aménagements majeurs réalisés dans le cadre du chantier pour répondre aux mesures de compensation hydrauliques et environnementales.

Dans le cadre du Plan Rhône et plus spécifiquement du programme de sécurisation des ouvrages contre les crues du Rhône, Egis en partenariat avec Safège Suez assure, pour le compte du SYMADREM (Syndicat Mixte Interrégional d'Aménagement des Digues du Delta du Rhône et de la Mer), la maîtrise d'œuvre complète de la construction d'une digue de premier rang d'environ 10 km, en rive gauche du Rhône, entre Tarascon et Arles.

Une opération d'envergure à plus de 56 millions d'euros qui s'accompagne de la mise en place de mesures d'annulation et de réduction des impacts hydrauliques liées à la création de la digue et de mesures compensatoires environnementales.

La compensation écologique, un enjeu majeur pour nos chantiers

La création d'une lône (bras mort d'un fleuve) est l'un des aménagements majeurs réalisés dans le cadre du chantier pour répondre aux mesures de compensation hydrauliques et environnementales.
 

Notre ingénieure, Mathilde Letourneux, nous explique les mesures mises en place dans le cadre de ce projet :



Après une première phase de déblaiement de plus de 4m de profondeur afin d'exploiter les matériaux pour le remblaiement de la digue (limons étanches, graves drainantes, terres végétales), la lône a fait l'objet ces derniers mois de modelages dans le but de créer différents milieux dans l'emprise déblayée : profils de berges variés, talus verticaux, mares temporaires, prairies humides...

La renaturation de ces milieux et de la ripisylve se poursuit cet hiver par des plantations diverses, des semis et l'aménagement de gîtes artificiels pour la faune sauvage.

Cette annexe hydraulique et écologique, en lien direct avec le lit et la nappe alluviale, permettra de doubler la largeur de l'espace de bon fonctionnement du fleuve.
 

Pourquoi créer une Iône ?


Les lônes sont des écosystèmes d'eaux calmes qui résultent du recoupement naturel ou artificiel de chenaux fluviaux. Elles peuvent être connectées en permanence au fleuve soit par leur extrémité aval, soit par leurs, deux extrémités, ou seulement lors de crues. Certaines sont alimentées par des eaux phréatiques. En période de crue, elles jouent un rôle dans l'écoulement des eaux ou le ressuyage des plaines.

Elles abritent une importante biodiversité végétale et animale, et servent de zones de reproduction et d'alimentation pour de nombreuses espèces de poissons du cours principal. La végétation des lônes participe à l'auto-épuration des milieux aquatiques en absorbant les nitrates et phosphates.