Egis accompagne la Chambre de Commerce et d’Industrie de la Côte d’Opale dans le projet de développement du Port de Calais

Le port de Calais est le premier port français de passagers et le deuxième port européen, après Douvres (Royaume-Uni), pour le trafic maritime transmanche de passagers et de marchandises.

Afin de répondre à l’augmentation croissante du trafic maritime et aux exigences des nouvelles générations de navires en matière de manœuvrabilité, le projet de développement “Calais Port 2015” prévoit la construction de nouveaux ouvrages et équipements. D’un montant total de 900 millions d’euros, il sera réalisé en conception-réalisation sous maîtrise d’ouvrage du consortium concessionnaire, composé de la Chambre de commerce et d’industrie de la Côte d’Opale (CCICO), CDC infrastructure et Meridiam. Le 19 février dernier a été signé le contrat de délégation de service public (DSP) par lequel la Région Nord-Pas-de-Calais confie la gestion des ports de Calais-Boulogne au groupement concessionnaire.

Un accompagnement de longue date

Egis accompagne la Chambre de Commerce et d’Industrie de la Côte d’Opale sur ce projet d’envergure depuis plus de 10 ans. Le Groupe a notamment réalisé, en 2005-2006, le schéma directeur d’aménagement au court, moyen et long terme du port, et mené les études d’avant-projet sommaire des infrastructures portuaires.

Depuis 2012, dans le cadre d’une assistance technique à maîtrise d’ouvrage, Egis accompagne la  CCICO, à la fois dans l’élaboration de son offre de renouvellement de concession, mais également dans la passation du marché de conception-réalisation.

La prestation d’Egis couvre un vaste panel de sujets techniques, environnementaux et réglementaires, en particulier pour la préparation du dossier de délégation de service public, le marché de conception-réalisation, la stratégie de gestion du patrimoine. Mené par les équipes Ports & Littoral d’Egis, ce projet mobilise de nombreuses autres expertises : voiries et réseaux divers, ferroviaire, géotechnique, systèmes exploitation et sûreté, aménagement paysager..

Un chantier d’infrastructures de grande ampleur

Le projet “Calais Port 2015” se décline en trois phases, dont la première prévoit la création d’une jetée principale de 3 km de long, en mesure d’absorber les effets de l’élévation du niveau de la mer à l’horizon 2100. Un bassin portuaire en eau profonde de 90 hectares abritera 3 nouveaux postes pour ferries de 240 mètres et leurs passerelles double-pont.

Un nouveau terminal transmanche TTM Nord verra le jour, tandis que les capacités de préembarquement sur le terminal transmanche existant seront améliorées. Cette première  phase comprend également la création de terre-pleins rouliers, adossés à une plate-forme de ferroutage.

En phase 2, l’aménagement sera complété par un quatrième poste ferry équipé et un poste Ro-Ro (Roll-on Roll-Off) muni de rampe d’accès pour le chargement de navires rouliers de 200 mètres.

Quelques chiffres :

  • Trafic passagers en 2013 : 10,4 millions de passagers (+11 % par rapport à 2012)
  • Trafic fret en 2013 : plus de 41 millions de tonnes transportées sur l’ensemble des trafics marchandises du port (+21 % par rapport à 2012)
  • Croissance du trafic transmanche de 40 % d’ici 2030

 

 

© B’n’T communication