Egis assiste le Sénégal dans sa lutte contre les effets du changement climatique à Saint-Louis

Ville côtière, Saint-Louis est aujourd’hui menacée par les effets du changement climatique. Egis et son partenaire Deltares sont missionnés pour assister l’Agence de Développement Municipal (ADM) du Sénégal dans l’aménagement durable et résilient de cette ville inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco.

Située à l’embouchure du fleuve Sénégal, la Ville de Saint-Louis est exposée aux risques d’érosion côtière, aggravés par les effets du changement climatique, ainsi qu’aux risques d’inondation dans le delta du fleuve, dont le débit est très puissant pendant les pluies.
Le seul rempart de Saint-Louis contre l’océan est aujourd’hui la Langue de Barbarie, un cordon sableux fragilisé par l’action de l’Homme. Dans ce contexte, les populations et habitations sont exposées et vulnérables, particulièrement dans les zones côtières urbanisées.

En groupement avec Deltares (Institut néerlandais de recherche appliquée dans le domaine de l'eau et du sous-sol), Egis va assister l’ADM jusqu’en 2021 pour remédier à cette situation et proposer un aménagement durable et résilient pour Saint-Louis. Différents scénarii intégrant les composantes techniques, économiques, environnementales, sociales et institutionnelles seront ainsi proposés.

Cette mission est un cas d’application des études d’impact du changement climatique sur les infrastructures terrestres et maritimes et sur la gestion des zones urbaines : compréhension des enjeux, conception des outils de modélisation maritimes et fluviales, élaboration d’une stratégie de durabilité et de résilience urbaine.

Les modèles fluviaux et maritimes, en particulier, seront développés et calibrés sur la base de trois campagnes de mesures in situ (houles, courant, salinité, morphologie, bathymétrie, topographie Lidar), couvrant les phénomènes d’hydrodynamique fluviale et côtière, la propagation des vagues, l’impact des tempêtes sur la frange littorale, et l’évolution du trait de côte.

Ce contrat s’inscrit dans la mise en œuvre par l’ADM du programme de gestion des eaux pluviales et d’adaptation au changement climatique et du projet de relèvement d’urgence et de résilience à Saint-Louis, financés par le Fonds Nordique pour le Développement et la Banque Mondiale.

Ce projet fait pleinement écho à notre engagement de longue date dans la lutte contre le changement climatique, qui est au cœur de nos axes stratégiques de développement pour les années à venir.