Egis est membre fondateur de l’Association Bâtiment Bas Carbone (BBCA)

Egis figure parmi les 44 membres fondateurs de l’Association pour le développement du Bâtiment Bas Carbone (BBCA).  Cette association est née de la volonté de nombreux acteurs de l’immobilier, de la construction et de l’écologie de s’unir pour réduire l’empreinte carbone des bâtiments et participer ainsi à la lutte contre le réchauffement climatique.

En France, l’industrie du bâtiment représente 28 % des émissions de C02, ce qui la positionne à la 2ème place des secteurs les plus pollueurs, juste derrière le secteur des transports qui représente 36 % des émissions*. Les acteurs du bâtiment ont dès lors la responsabilité sociétale et environnementale d’agir, tous ensemble, pour construire demain des villes et des ouvrages plus vertueux.

C’est la raison d’être de la BBCA, qui poursuit un double objectif : faire prendre conscience de l’urgence à diminuer l’empreinte carbone des bâtiments et valoriser toutes les démarches qui y contribuent. Pour cela, l’association se fixe, dans un premier temps, trois missions : mettre au point un référentiel de mesure de l’empreinte carbone, élaborer une méthodologie de labellisation  des bâtiments bas carbone et développer des outils de communication pour les valoriser. Cet ensemble d’actions fait directement écho au projet de loi relatif à la transition énergétique qui prévoit la prise en compte, à court terme, des émissions de gaz à effet de serre liées aux bâtiments dans différents dispositifs réglementaires. La BBCA se focalisera particulièrement sur les émissions de gaz à effet de serre engendrées par la construction.

En tant que membre fondateur de l’Association, Egis s’engage en faveur de la sobriété énergétique des bâtiments, tant dans les projets de construction que dans les opérations de rénovation. Avec la tenue fin 2015 de la COP 21, qui entend apporter des solutions consensuelles face aux défis climatiques de notre ère, Egis soutient plus que jamais les initiatives visant à réduire l’empreinte carbone des ouvrages et, plus largement, l’impact de l’Homme sur l’environnement.

*Source : CITEPA/MEDDE 2014.

Consultez le site de la BBCA