Egis remporte l’accord-cadre de la maîtrise d’œuvre urbaine des espaces publics de Dunkerque

27/08/2020

Les équipes Egis viennent de remporter 2 lots pour redessiner les quartiers de Saint-Pol-sur-Mer (Jean-Bart - Guynemer, Cité Liberté et Cheminots) et Dunkerque (Île-Jeanty).

Le Conseil d’Administration de l’Agence Nationale de Rénovation Urbaine (ANRU) a validé en 2014 la liste de 200 quartiers d’intérêt national et de 200 quartiers d’intérêt régional bénéficiant du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU) 2014-2024 sur lesquels sont concentrés des financements importants, parce que les difficultés sociales et urbaines y sont plus grandes.

Parmi eux, deux quartiers prioritaires de la région Dunkerquoise :

  • Lot 2 : quartiers ouest de Saint-Pol-sur-Mer et Jean Bart, Guynemer et Cité des Cheminots ;
  • Lot 3 : quartier de l’Ile Jeanty. Ce dernier sera le futur nouveau quartier de centre-ville de Dunkerque.

Egis assurera la maîtrise d’œuvre complète Voirie Réseaux Divers (VRD) de ces deux lots (y compris la mission d’OPC*) ainsi que les études du réseau de chauffage urbain, l’analyse environnementale et énergétique et l’économie circulaire sur les espaces publics. Nous intervenons en tant que co-traitant aux côtés de l’atelier  Jacqueline Osty & Associés, mandataire, véritable référence en paysage et urbanisme avec lequel nous avons déjà remporté le Grand Prix National du Paysage 2018 de l’écoquartier Flaubert à Rouen et le trophée des défis urbains sur une opération ANRU « site Belencontre » à Tourcoing (les Hauts de France) en 2017.
 

Lutter contre la relégation sociale en améliorant le cadre de vie
 

Au vu des dysfonctionnements identifiés à l’échelle de ces quartiers, le plan d’aménagement devra considérer notamment :

  • La simplification du maillage urbain
  • Le rééquilibrage des densités entre les différents quartiers pour plus de cohésion sociale
  • La valorisation des équipements et l’amélioration de la structure commerciale et de services
  • La revalorisation des espaces publics
  • L’optimisation de l’ensemble des déplacements avec le renforcement des circulations douces et du transport en commun
  • La valorisation du patrimoine et l’innovation architecturale

Ces 2 lots comprennent la démolition de 768 logements, la requalification de 577, et la construction de divers équipements : 1 pôle éducatif innovant de 3500 m2 et 1 groupe scolaire, et 1 pôle sportif le tout à horizon 2035.

Le lot 2 est le lot le plus significatif pour lequel l’action d’Egis consiste à rendre moins dense le quartier Jean-Bart/Guynemer et créer un véritable cadre de vie. Le renouvellement urbain est prévu le long des axes de bus rapides, de Grande-Synthe à Leffrinckoucke, pour ne pas rendre les populations socialement défavorisées dépendantes de la voiture.
 

Egis, partenaire historique de l’ANRU
 

Depuis 2004, l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU) simplifie, accélère les procédures de financement des projets et mutualise les contributions financières de l’État, de l’Union économique et sociale pour le logement, de la Caisse des Dépôts et de la Caisse de garantie du logement locatif social au titre des bailleurs sociaux.

Les projets qui peuvent prétendre à un financement de l’ANRU comprennent des logements mais aussi de la voirie, des espaces publics, des établissements scolaires, des commerces, des crèches et des centres multi-activités. Ils doivent s’inscrire dans un objectif global de développement durable et de mixité sociale et font appel à tous les professionnels de l’aménagement urbain : aménageurs, bailleurs privés et publics, architectes, entreprises générales, sociétés d’ingénierie, etc.

Dans ce cadre, depuis le lancement du premier Plan National de Renouvellement Urbain en 2003, Egis a participé auprès de l’ANRU à une trentaine de projets sur tous types de mission, depuis le conseil, l’aide à la programmation, les études amont jusqu’à la maîtrise d’œuvre complète c’est le cas des quartiers de L’Epeule de Roubaix, du Blanc Riez à Wattignies, des Faubourgs de Lille à Valenciennes, mais encore de La Mosson à Montpellier et du Val d’Aran à Colomiers, dans la banlieue de Toulouse.

-----------------------------------

* Ordonnancement, Pilotage et Coordination Urbaine