Implantation au Chili réussie pour Egis : 5 contrats remportés en moins d’un an !

Après un premier contrat obtenu en novembre dernier et la création d’une succursale Egis à Santiago fin 2018, Egis confirme cette année son implantation et son développement au Chili, tant dans le domaine des transports urbains que ferroviaires.

Un contrat d’inspection pour les chemins de fer chiliens (EFE)

L'EFE (Empresa de los Ferrocarriles del Estado), organisation gérant les lignes ferroviaires passagers et fret du pays, vient de confier un contrat d’inspection technique en travaux au groupement constitué d’Egis et Cruz Y Davila.

​Le contrat d'inspection technique concerne le remplacement de 150 appareils de voie ferroviaires pour les secteurs Alameda-Chillan, Puerto-Limache, FESUR et ateliers de manœuvres. Ce premier contrat avec EFE, d’une durée de 20 mois permet à Egis de faire valoir son expertise dans le domaine ferroviaire.

Deux études de développement pour le Metro de Santiago (Metro SA)

METRO SA vient de confier à Egis deux contrats d’étude de détail pour le système de contrôle des vibrations de la nouvelle ligne 7 et de l’extension de la ligne 3 du Metro de Santiago. Ces contrats, qui débuteront en novembre 2019 pour la phase étude, pourront s’étendre jusqu’à la mise en service des 2 lignes pour les missions d’assistance technique.

Deux projets permettront à Egis de mettre en œuvre ses compétences dans le domaine vibratoire et acoustique en transport urbain souterrain.

 

Assistance au Ministère des Travaux Public chilien (MOP) dans l’étude de la ligne rapide ferroviaire mixte pour relier Santiago à Valparaiso

Le MOP (Ministerio de Obra Públicas) vient de confier à Egis un contrat d’assistance technique pour la revue des études de préfaisabilité réalisées dans le cadre d’un lancement d’une concession ferroviaire mixte qui relie la Région Métropolitaine de Santiago à Valparaiso.

Le projet de train mixte entre Santiago et Valparaiso présente la particularité de faire l’objet de deux initiatives privées concurrentes. La mission d’Egis sera d’appuyer le MOP dans la révision des études de phase 1 (préfaisabilité technico-économique) présentées par les deux consortiums privés. Egis sera en charge d’analyser les termes de références et le plan de travail de chaque consortium et de réviser les études en tant que telles, en attachant une importance particulière à la robustesse et la cohérence des données et des hypothèses retenues.

Ce premier contrat avec le MOP permettra à Egis de faire valoir son expertise dans le domaine spécifique des lignes ferroviaires à grande vitesse et mixtes.