Inauguration de la Chaufferie biomasse de Surville

Le 11 avril 2019 a été inaugurée la plus grande chaufferie biomasse publique de France à Surville, au sud de Lyon, en présence de nombreuses personnalités. Egis a réalisé la maîtrise d’œuvre complète de ce projet complexe, aux côtés de Dalkia (groupe EDF) et Enia Architectes.

En 2016, la Métropole Lyonnaise déléguait au groupe Dalkia le soin de développer et d’exploiter le réseau de chaud et de froid sur Lyon-Villeurbanne-Bron, avec le concours d’Egis et d’Enia Architectes. Cette délégation, d’une durée de 25 ans, prévoit un taux d’énergies renouvelables et de récupération de 65%. Dans le cadre de ce projet ambitieux, Egis se charge avec Enia de la conception et du suivi de la réalisation des nouveaux sites de production de chaud et de froid répartis sur le territoire à Mouton-Duvenet (au centre), Einstein (au nord) et bien sûr, à Surville (au sud) qui concentre les fonctions centrales de pilotage et de supervision de l’ensemble des sites.

Concevoir la plus grande chaufferie biomasse publique de France

Avec ses 3 chaudières de 17 MW chacune, l’installation de production de chaleur de Surville est aujourd’hui la plus grande chaufferie biomasse publique de France. Alimentant le réseau de chaleur de Lyon Centre Métropole à partir d’énergie renouvelable, elle fournira à elle seule 20% de la chaleur distribuée sur le réseau Centre Métropole et permettra de réduire de 44 000 tonnes/an les émissions de CO2, soit l’équivalent de 20 000 véhicules retirés de la circulation.

Pour Dominique Meslet, directeur du projet pour Egis, « la maîtrise d’œuvre de ce projet a été un challenge de tous les instants puisqu’il a fallu livrer la plus importante centrale biomasse raccordée à un réseau de chaleur en France, sur un site urbain très contraint (sol pollué et géotechnique défavorable), dans un délai ambitieux (18 mois) et à coûts maîtrisés… »

Retour sur une maîtrise d’oeuvre complexe et réussie

Egis a contribué à ce succès grâce notamment à :

  • L’écoute et la parfaite compréhension des attentes de Dalkia via une équipe de projet « intégrée »
  • La maîtrise du Dossier de Demande d’Autorisation Environnementale (DDAE) dont la qualité a été saluée par le Commissaire Enquêteur
  • La mise en place d’un processus BIM (4D max) dès le démarrage des études et jusqu’en phase chantier. La maquette numérique était ainsi devenue le référentiel de conception du projet ce qui a permis de fédérer les équipes et d’augmenter considérablement l’appropriation par les entreprises réalisatrices des contraintes du chantier avant leur enclenchement
  • Une proximité et une implication sans faille de toute l’équipe durant toutes les phases du projet

Pour l’ensemble des 5 sites de production et de distribution, cette mission de maîtrise d’œuvre complète conduite par les équipes d’Egis représente au total pas moins de 50 000 heures de travail (hors sous-traitance externe).