LANDBOOST, accélérer le retour de la nature en ville

24/08/2020

À travers l’artificialisation des territoires urbains, les espèces anthropophiles et nombre d’espèces « invisibles » essentielles au maintien des grands équilibres ne trouvent plus la possibilité de se reproduire, se reposer ou même hiverner.
La ville de demain, pour une meilleure résilience, notamment en matière de contrôle biologique, doit être plus accueillante pour la biodiversité. Les infrastructures urbaines peuvent tout à la fois constituer des trames vertes structurantes, si des mesures adéquates sont mises en œuvre.

Les équipes d'Egis ont conçu LANDBOOST un ensemble de structures réalisées en impression 3D qui vont accueillir des espèces animales. Ces modules peuvent être autoporteurs ou intégrables à une infrastructure ou un bâtiment.


 

"Lorsqu’un arbre met 50 ans à offrir des cavités favorables à une espèce d’oiseau  par exemple, Landboost l’offre immédiatement."
Hippolyte POUCHELLE
Ingénieur écologue, Chef de projet LANDBOOST  ______________________________

 

 

LANDBOOST® peut donc être une réponse à l’urgence, permettant de couvrir la période pendant laquelle des solutions naturelles ne sont pas efficaces ou alors ne peuvent être mises en place pour des raisons d’emprises disponibles le long d’une infrastructure ou en ville.

Pour un site donné, l’étude/la fabrication/l’installation représentent entre 2 et 6 mois (variable si LANDBOOST seul ou associé à une structure ayant une autre fonction).

Les dispositifs LANDBOOST peuvent être déployés en quantité, le coût raisonné d’une structure complète permet un déploiement facilité.

crédits photos : Egis - Hippolyte Pouchelle

>> Lire l'article de blog d'Hippolyte Pouchelle