MATIÈRES D'AVENIR, construire des bâtiments bas carbone et biosourcés

26/08/2020

Le secteur du bâtiment constitue un important contributeur aux émissions de gaz à effet de serre. On estime que la construction d’un mètre carré de bâtiment génère une émission de 1,5 tonne de CO2 sur 50 ans. Le secteur contribue à hauteur de 10 % environ à l’empreinte carbone des Français.

Les leviers principaux pour réduire cet impact sont simples : optimisation des conceptions, réduction de la consommation de matériaux et recours massifs aux matériaux biosourcés tels que le bois, la paille, le chanvre, etc. En filigrane de ces principes, une approche sobre et « low-tech » de la construction est de mise pour construire les bâtiments de demain.

Dans cette perspective, les équipes d'Egis ont appliqué cette solution à un groupe scolaire mixant habilement une structure bois et isolation en paille.

Un bâtiment à empreinte carbone réduite, conçu comme un démonstrateur pour accueillir les futures générations.

 


« La paille étant un coproduit de l’agriculture abondamment disponible et renouvelable à chaque saison, son emploi assure une réduction nette des émissions. Sur ce groupe scolaire, le simple remplacement d’une isolation en laine minérale par de la paille a conduit à l’évitement de 100 tonnes de CO2. »
Xavier DAVY, 
Chef de projet innovation Bâtiment, Egis
_____________________________________

 


De plus, l’emploi de la paille dans la construction a d’autres atouts :

▬  Matériau renouvelable et local, l’usage de la paille s’appuie sur une production régionale, au plus proche du chantier.

▬  L’épaisseur d’une botte de paille, 36 cm une fois compressée, assure une performance thermique de la paroi de haut niveau avec une résistance de 7,1 m² K/w.

▬   Mise en œuvre dans des caissons préfabriqués en bois, la réduction d’émissions est démultipliée par l’abandon du béton dans la construction. Le bois permet le stockage du carbone : un mètre cube de bois équivaut au stockage d’une tonne de CO2.

▬  La préfabrication de ces parois est faite en atelier et s’appuie sur les principes de la construction hors-site. Le temps de chantier est réduit et la qualité des ouvrages accrue.

▬  L’ensemble de cette conception aboutit à un bâtiment plus léger, minimisant les charges à reprendre en fondations et donc les consommations de matériaux pour l’infrastructure.

La construction bois-paille est donc promise à un bel avenir, permettant des bâtiments peu émissifs, sobres et performants.

Groupe Scolaire quartier Nétreville à Évreux : Architecte : DCL Architectes Urbanistes / Ingénierie TCE : Egis Bâtiments Centre Ouest

 

" Structure, façade, isolation, systèmes énergétiques, le bois peut être utilisé sous de nombreuses formes, tout en s’inscrivant pleinement dans la continuité des exigences contemporaines de sécurité, de confort et de durabilité. [...] Consultez BOIS MATIÈRE D'AVENIR

Crédits photos : Egis - Guillaume Jacques / Egis - Xavier Davy