Métro de Doha : les 3 premières lignes sont ouvertes au public !

Deux nouvelles lignes du métro de Doha, capitale du Qatar, ont été récemment été mises en service. Ainsi les 3 premières lignes sont maintenant ouvertes. Cela met fin à la première phase de développement du réseau.

Un projet colossal

Développer le métro a été la pièce majeure de la politique de développement des transports publics de la ville, le réseau dessert désormais les principaux sites touristiques et sportifs, ainsi que le port et le nouvel aéroport.

Le projet a été découpé en deux phases de réalisation réparties jusqu’en 2030. Au final, les lignes s’étendront sur près de 230 km (soit l’équivalent d’un trajet Paris-Lille !). La première phase a permis de mettre en service les 3 lignes automatiques : la Red Line en mai 2019, la Gold line en novembre 2019 et la Green line ce 10 décembre 2019. Au total on compte environ 80 km de lignes et 37 stations.

Ce projet a obtenu la reconnaissance du « Guinness World Records » pour avoir le plus grand nombre de tunneliers fonctionnant simultanément sur un même projet. Cela représente 21 tunneliers en activité en même temps.

Egis, acteur clé du projet

En 2012, Egis a remporté, en groupement avec Louis Berger, un contrat de management de projet dans le cadre de la première phase de réalisation du réseau du métro de Doha. Son rôle était d’assister Qatar Rail Company lors des consultations avec les entreprises, de suivre les étapes de conception et de superviser les travaux sur sites.

Les missions d’Egis concernaient la Gold Line ainsi que les sections aériennes et en surface des Red Line (section Nord et section Sud) et Green Line (section ouest). De plus, les équipes ont assuré une mission d’assistance dans le suivi de la réalisation des deux stations principales : Education City et Msheireb, le point d’intersection des 3 lignes

Un projet qui met en avant la capacité d’Egis à s’inscrire dans un partenariat international pour piloter la construction d’un tel réseau de métro.