Tramway de Nice : Inauguration de la première moitié de la section souterraine

Presque qu'un an après la première mise en service du tramway de Nice (30 juin 2018) et 6 mois après la seconde mise en service de la branche aéroport, ce vendredi 28 juin 2019 à partir 15h30 va se dérouler la mise en service du tronçon Jean Médecin / Aéroport-Cadam, en présence de Christian Estrosi, Maire de Nice, Président de la Métropole, Président délégué de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

La 3ème mise en service de la ligne 2 tramway de Nice

Ce vendredi 28 juin 2019, une nouvelle partie de la ligne du tramway de Nice va être mise en service, ce tronçon comprend 3 stations dont 2 souterraines les stations Jean Médecin et Alsace Loraine.

La station “Jean Médecin” est la connecté à la ligne 1, ainsi le réseau maillé et structurant de Nice se réalise avec deux lignes connectées et d’ici fin d’année une troisième ligne (T3 – Aéroport - stade Allianz Riviera).

La station “Alsace Lorraine” est située à droite du jardin du même nom, partiellement occupé par les travaux pendant la durée du chantier, il a été restitué au Niçois le 8 juin dernier.

Une des spécificités du projet : un tramway souterrain

Afin de préserver le centre-ville historique de Nice, la ligne 2 du tramway de Nice comporte une partie souterraine de 3.2 km comprenant 4 stations. Le choix du tunnel évite de restreindre l’espace public, déjà occupé par la ligne 1 du tramway et permet de limiter les travaux en centre-ville.

Les équipes d’Egis ont réalisé 450 sondages le long du tracé du tunnel et à proximité afin de minimiser les risques au maximum. Un tunnelier à pression de boue permettant un avancement de 10 mètres par jour a été utilisé. Sur ce tronçon souterrain, libéré de la circulation automobile et des flux piétons, le tramway fonctionnera comme un métro et circulera à une vitesse élevée (70 km/h). Ces caractéristiques garantiront à l’ensemble de la ligne :

  • une vitesse commerciale élevée (25 km/h contre 14,2 km/h pour la ligne 1)
  • des temps de parcours très attractifs et concurrentiels avec l’automobile
  • une fréquence élevée des rames avec une grande fiabilité sur les temps de parcours
  • 105 000 personnes transportées à la mise en service, 140 000 en quelques mois

Un tunnelier à pression de boue a permis de creuser et de poser simultanément des anneaux en béton (voussoirs) constituant les parois du tunnel. Cette technique de construction éprouvée a consisté à acheminer une boue argileuse naturelle (boue bentonitique) à l’avant de la roue de coupe afin de maintenir les terres au moment du creusement. Le volume de terre enlevé était immédiatement remplacé par le « tube d’anneaux » en béton pour éviter au maximum toute déformation du sol. La boue a été acheminée grâce aux conduites de marinage : dans un sens, l’alimentation du tunnelier en boue bentonitique ; de l’autre, d’évacuer les déblais du tunnel vers le port pour leur traitement et évacuation par voie maritime. La pose de 1 820 anneaux aura été nécessaire pour réaliser le tunnel.

Cette première mise en service concernant la première moitié de la section souterraine de la ligne 2, ouest-est, illustre le travail réalisé depuis 2010 par les équipes d’Egis sur ce projet d’envergure pour la Métropole Nice Côte d’Azur.

Egis, mandataire du groupement Essia, maître d’œuvre des lignes 2 et 3 du tramway de Nice est en charge de la conception depuis les études jusqu’à la mise en service totale des deux lignes fin 2019. Le groupement Essia gère le projet avec la Métropole Nice Cote d’Azur depuis le début du projet, la prochaine mise en service pour le dernier tronçon de la ligne 2 jusqu’au port aura lieu en fin d’année en parallèle avec la mise en service de la ligne 3.