Egis lauréat lors des Trophées de l’innovation et du développement durable organisés par la Caisse des Dépôts

Jean-Pierre Jouyet, directeur général du groupe Caisse des Dépôts et Martin Hirsch, président de l’Agence du service civique, remettaient le mardi 15 octobre les Trophées de l’innovation et du développement durable à huit initiatives portées par les collaborateurs du groupe Caisse des Dépôts. Egis a remporté les deux prix « transition écologique ».

Les Trophées de l'innovation et du développement durable visent à favoriser les démarches innovantes des salariés en matière de développement durable, ainsi qu'à les valoriser au sein du groupe Caisse des Dépôts. 8 projets et réalisations, répartis en quatre thématiques : « Financement responsable et développement de l'économie », « Transition écologique », « Cohésion sociale et solidarités », et « Qualité de vie au travail », ont ainsi été distingués.

Deux prix remportés par Egis

Deux projets Egis ont reçu le prix "Transition écologique".

  • Ecoréhabilitation

Ce projet propose une méthodologie visant à faire des quartiers d’habitat pavillonnaire et des zones d’activités économiques, de véritables écoquartiers. Il s’agit concilier amélioration de la performance thermique, densification et projet urbain participatif. La méthode est innovante par ses propositions opérationnelles et financières, qui permettent d’aborder transversalement les questions de logement, mobilité, voierie, espace publics, eau, déchets.

Le Jury a apprécié l'approche systémique de la démarche qui touche à toutes les dimensions du projet urbain et va bien au-delà de la simple réhabilitation des bâtiments : dimension sociétale (recréer du lien dans le quartier), environnementale (repenser le bâti et la mobilité) et économique (création de valeur pour les acteurs publics et privés).

  • Requalification d’une zone urbaine dégradée grâce au vetiver. (Congo)

L’agglomération Brazavilloise est confrontée à d’importantes érosions qui menacent les infrastructures de transports et les habitations. L’utilisation par Egis d’une plante cultivée localement, le vétiver, a permis d’éviter des solutions de protections lourdes, onéreuses et impactant le paysage, et de contribuer à l'amélioration des conditions de vie des congolais. Cette solution naturelle, plantée manuellement par la main d’oeuvre locale, a permis de développer l’emploi. Ce projet innovant, considéré comme un succès, a conduit à sa généralisation à l’ensemble des projets d’Egis de manière structurante ou préventive pour la stabilisation des talus sensibles à l’érosion. Cette technique devrait trouver également permettre la réduction des pollutions en zones minières.

Pour ce projet, Le Jury a apprécié l'adaptation des solutions proposées au contexte local : ce sont des moyens locaux qui ont contribué à la réalisation d'objectifs locaux, dans une logique d'innovation peu consommatrice de ressources financières. Le caractère international de ce projet a été souligné, ainsi que son caractère participatif marqué.

© Jean-Marc PETTINA, Caisse des Dépôts 2013