Egis définit la politique cyclable et piétonne de Perpignan

Les équipes Mobilités viennent d’achever de définir un réseau pour les vélos et la marche pour Perpignan Méditerranée Métropole afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) du territoire.

France
Perpignan Métropole
Date : 2017-2020
Client : Perpignan Métropole

Le projet en bref

Les déplacements sont le premier poste émetteur d’émissions de GES au sein de Perpignan Méditerranée Métropole (PMM). La moitié est associée à la mobilité quotidienne en voiture des résidents et aux déplacements des touristes. PMM souhaite favoriser les solutions alternatives à l’autosolisme, notamment pour les déplacements domicile-travail/études.

L’étude et la mise en œuvre d’un schéma directeur des modes actifs facilitera et le report modal vers le vélo et la marche, et ainsi réduire les émissions de GES sur le territoire.

Un des enjeux de la mise en place d’une politique cyclable et piétonne est d’assurer les liaisons quotidiennes entre les principaux pôles communaux et intercommunaux à travers la promotion de l’utilisation de modes alternatifs (aménagements cyclables, cheminements piétons dédiées et sécurisés…) comme modes de déplacements quotidiens.

Les itinéraires tournés vers les déplacements pendulaires (domicile-travail et scolaires) ou utilitaires (déplacements quotidiens) constituent l’armature principale de ce réseau suivi d’itinéraires doux pour les loisirs et le tourisme.

Les déplacements à vélo et à pied sont sécurisés notamment par une continuité de cheminement.

Le projet a consisté à établir un diagnostic des aménagements et équipements cyclables, ainsi que l’usage qui en est fait, afin de préconiser des adaptations : itinéraires, stationnements, services.

Nos missions

La mission confiée à Egis a été de définir un réseau pour les vélos et la marche, maillé sur l’ensemble du territoire :

  • Réalisation d'un diagnostic technique à partir d’un relevé terrain des aménagements et équipements existants ;
  • Identification des pôles à desservir et analyse des flux ;
  • Organisation de 4 ateliers d’échange avec les partenaires (la Métropole, le Département, les Communes, les Associations)
  • Propositions d’un maillage du territoire, à partir de cartographies SIG ;
  • Propositions approfondies sur le traitement des points noirs (sécurisation, équipement, jalonnement) ;
  • Préconisations d’adaptation de l’offre de stationnement ;
  • Identification d’itinéraires piétons à rendre accessibles en priorité dans les communes ;
  • Charte technique des aménagements et équipements ;
  • Politique d'accompagnement : actions de sensibilisation et de communication grand public, actions de promotion… ;
  • Programme Pluriannuel d'Investissement.